All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

L’écran Ultra HD (4K) PQ321Q d’Asus

Par Alexandre Vallières-Lagacé – le dans Actualités
Après avoir vu le marché être inondé de téléviseurs 4K cette année, ce n'était qu'une question de temps avant que les moniteurs passent également au format 4K.

Asus est l’un des premiers constructeurs à offrir un écran du genre sur le marché, avec le PQ321Q et son énorme diagonale de 31,5 pouces.

Design

Le PQ321Q est un peu un amalgame de toutes les plus récentes technologies mis en un seul, très gros, produit. Premièrement, nous avons un écran de 31,5 pouces avec la technologie IGZO, cette technologie qui permet de créer de plus petits pixels et qui consommerait jusqu’à 50% moins d’énergie. Au lieu d’une définition 1080p typique (soit 1 920 x 1 080 pixels), nous avons une définition Ultra HD, ou 4K si vous préférez, soit 3 840 x 2 160 pixels.

L’écran est monté sur un pied ajustable qui permet de facilement faire monter et descendre l’écran. Un second axe de pivot permet de le basculer de l’avant vers l’arrière. Impossible toutefois de le faire pivoter en mode portrait, comme ce qu’offrent certains écrans de Dell.

pq321q_bpq321q_a

Pour brancher ce moniteur, vous avez le choix entre une connexion HDMI double ou un port DisplayPort plein format. Je reviendrai sur les détails de ces connectiques dans la section suivante. Une sortie ainsi qu’une entrée audio sont aussi intégrées. Ce moniteur comprend des haut-parleurs d’une puissance de 2 x 2 watts.

Caractéristiques techniques

  • Écran IGZO de 31,5 pouces d’une résolution native de 3 840 x 2 160 pixels
  • Angle de visionnement : 176°
  • Luminosité : 350 cd/m2
  • Contraste : 800:1
  • Temps de réponse : 8 ms
  • Taille : 750 mm x 489 mm x 256 mm
  • Poids : 13 kg
  • Garantie de 3 ans sur le panneau LCD et 1 an sur les autres composantes

Branchement

La seule façon d’obtenir la pleine résolution native de l’écran avec un rafraîchissement à 60 Hz par le biais du HDMI est d’y brancher deux câbles, et s’assurer que notre PC respecte la norme HDMI 1.4.

Malheureusement, puisque les écrans 4K sont encore tout nouveaux sur le marché, bien des ordinateurs ne sont pas compatibles. Vous pourrez certes brancher n’importe quel ordinateur via un seul port HDMI, mais vous serez alors bloqué en 1 920 x 1 080 avec de très gros pixels. Ou pire à mon avis, en 3 840 x 2 160, mais avec seulement 30 Hz de taux de rafraîchissement. Vous verrez donc votre curseur de souris bouger de façon très saccadée.

La seule façon d’obtenir la pleine résolution native de l’écran avec un rafraîchissement à 60 Hz par le biais du HDMI est d’y brancher deux câbles, et s’assurer que notre PC respecte la norme HDMI 1.4.

Du côté du Mac Pro, avec lequel j’ai testé l’écran, la version d’OS X incluse à la livraison (10.9.2) n’était pas compatible avec le 4K. Une fois mise à jour à la plus récente version, soit 10.9.4, et après m’être procuré un câble Mini DisplayPort vers DisplayPort (le port Thunderbolt est rétrocompatible avec cette technologie), j’ai pu enfin profiter de la pleine résolution Ultra HD en 60 Hz.

IMG_9185

Mais un autre mode encore plus intéressant est maintenant accessible, soit le 1 920 x 1 080 HiDPI. Ce mode équivaut à la l’écran Retina du MacBook Pro, sous lequel OS X affiche le quadruple de pixels pour chaque pixel de la norme 1080p. Cette alternative permet essentiellement d’augmenter la taille de l’interface sans affecter la qualité de l’image 4K que l’écran peut diffuser.

Performance

Une fois l’écran bien calibré, on remarque tout de suite pourquoi la technologie IGZO est si intéressante. On dirait que l’on regarde un gros iPad de 31,5 pouces avec les mêmes angles de visionnement et la même qualité de rendu des couleurs. Certes, si comme moi votre bureau n’est pas profond, la taille de l’écran est peut-être exagérée et vous fatiguera le cou assez rapidement. C’est ce qui m’est arrivé.

L’écran permet d’être ajusté facilement et précisément et ne se dérègle pas facilement si vous l’accrochez. Les réglages de base de l’écran, et ce même après une remise à zéro d’usine, sont tous à 0 sauf la luminosité qui est à 100. Vraiment trop lumineux, je vous recommande fortement d’ajuster les paramètres ou encore mieux d’utiliser un étalonneur de couleur pour au minimum régler le contraste, la luminosité et les trois couleurs primaires (rouge, vert et bleu).

Conclusion

Pour 3 000$ nous avons bel et bien un écran de grande qualité, mais à mon avis, payer si cher pour un écran 4K si grand n’est pas vraiment justifiable pour un consommateur moyen. Un peu comme pour le disque Thunderbolt Drive+ d’Elgato, je considère ce produit encore orienté vers les professionnels qui font du montage vidéo en 1080p (qui permet d’afficher la totalité des pixels à l’intérieur de l’interface) ou qui ont besoin d’un second moniteur pour faire jouer en plein écran le résultat de leur montage 4K.

De plus, trouver des appareils pleinement compatibles avec un rafraîchissement 60 Hz n’est pas chose facile, et risque d’être une séance d’essais et erreurs. Un ami a justement acheté puis retourné un écran similaire de Samsung comme il ne fonctionnait pas avec son MacBook Pro à écran Retina.

Nous sommes un peu à cheval entre deux standards HDMI et cela se fait ressentir dans les résultats de certains avec ces types d’écran. D’ailleurs, Asus ne voulait pas que je le teste avec un Mac car un autre journaliste n’a pas réussi à obtenir du vrai 4K lors de son test.

Évaluation

Verdict

Le PQ321Q est un écran de grande qualité, mais plutôt dispendieux pour le consommateur moyen.

Note finale : 3.0 sur un total de 5
Critères
Design
4
Fonctionnalités
4
Performance
5
Prix
2
Facilité d’utilisation
1.5

Points forts

  • Qualité de l'écran et rendu des couleurs
  • Solidité et stabilité du produit
  • Ajustements nombreux de l'image

Points faibles

  • Très dispendieux
  • Difficile de trouver un ordinateur compatible

Continuez votre lecture

L’écran Ultra HD (4K) VX2880ml de ViewSonic

L’écran Ultra HD (4K) VX2880ml de ViewSonic

La norme HDMI 2.1 pourra transmettre de la vidéo 8K de 60 à 120 Hz

La norme HDMI 2.1 pourra transmettre de la vidéo 8K de 60 à 120 Hz

Laurent LaSalle -
L’Aura HD de Kobo

L’Aura HD de Kobo

TV 4K: guide d’achat 2019

TV 4K: guide d’achat 2019

Branchez-vous -
La 4K, à quand le bon moment?

La 4K, à quand le bon moment?

Tristan Geoffroy -
Apple envisage le 2K et le 4K pour son iPad de 13 pouces

Apple envisage le 2K et le 4K pour son iPad de 13 pouces

Laurent LaSalle -
Téléviseurs 4K : Pour qui, pour quoi, pour quand?

Téléviseurs 4K : Pour qui, pour quoi, pour quand?

Le MacBook Pro 15 pouces avec écran Retina (fin 2013) d’Apple

Le MacBook Pro 15 pouces avec écran Retina (fin 2013) d’Apple

Zoom lance la Q4, parce que la qualité audio aussi est importante

Zoom lance la Q4, parce que la qualité audio aussi est importante

Laurent LaSalle -
Canvas, un immense écran tactile inspiré par le Surface Studio

Canvas, un immense écran tactile inspiré par le Surface Studio

Laurent LaSalle -
Apple intègre l’écran Retina à sa gamme d’iMac

Apple intègre l’écran Retina à sa gamme d’iMac

Laurent LaSalle -
Téléviseur SUHD JS9500 (65 pouces) de Samsung

Téléviseur SUHD JS9500 (65 pouces) de Samsung

Sony dévoile le Xperia ZX Premium avec écran 4K HDR

Sony dévoile le Xperia ZX Premium avec écran 4K HDR

Laurent LaSalle -
Le Galaxy Note 4 de Samsung

Le Galaxy Note 4 de Samsung

Alexis Le Marec -
Le Chromebook de Toshiba

Le Chromebook de Toshiba

Alexandre Vallières-Lagacé

Rédacteur techno depuis plusieurs années, Alexandre partage sa passion des nouvelles technologies sur le Blogue de Geek qu'il a créé en 2006 et sur le blogue de Future Shop. En plus de la couverture de l'actualité techno, il est surtout connu pour la rédaction de bancs d'essai de gadgets et autres produits informatiques.