All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

SexFit, un podomètre pour votre pénis

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Ce n'était qu'une question de temps avant que la mode des accessoires connectés ne se répande à une autre sphère d'activité. Eh bien, ce jour est arrivé!

L’informatique, aujourd’hui omniprésente dans nos téléphones, certaines montres et quelques lunettes, peut désormais apporter ses bénéfices à un endroit spécifique en bas de la ceinture.

Vous pouvez même partager les statistiques de vos séances sur les réseaux sociaux. Vie privée? Quelle vie privée?

Vous avez bien compris, le SexFit est un nouvel accessoire intelligent qui s’installe à la base du pénis d’une personne qui s’apprête à faire «la chose», gracieuseté du fabricant de jouets érotiques Bondara.

Comme son nom l’indique, cet anneau pénien – qui contribue donc à une «meilleure» érection – est doté des mêmes capteurs et composantes que l’on retrouve généralement dans les accessoires connectés liés à l’activité physique, comme le FitBit.

L’accessoire se connecte à l’application installée sur votre téléphone par le biais d’une connexion Bluetooth afin d’y compiler les statistiques de vos rapports sexuels. L’application est aussi en mesure de déterminer combien de calories ont été brûlées pour chaque séance, et la moyenne de vos poussées par minute.

L'accessoire en question, disponible en blanc ou en rose
L’accessoire en question, disponible en blanc ou en rose

Vous pouvez même partager les statistiques de vos séances les plus impressionnantes sur les réseaux sociaux. Vie privée? Quelle vie privée?

Améliorez vos performances

«Historiquement, les jouets sexuels ont toujours évolué avec la technologie», raconte Louise Bagley, responsable des achats chez Bondara. «Notre dispositif est l’étape naturelle après l’afflux d’accessoires permettant le suivi de l’activité physique avec l’avantage supplémentaire d’améliorer la vie sexuelle d’une personne, nous croyons qu’il aura un énorme succès lorsqu’il arrivera sur le marché.»

En effet, le SexFit est également doté d’un vibrateur intégré, qui non seulement peut stimuler les deux partenaires lors de l’activité sexuelle, mais également s’activer selon un rythme préétabli afin de guider les utilisateurs qui sont moins doués pour maintenir la cadence.

Un bémol pour les gens qui préfèrent se livrer à ce type d’activité dans le noir : l’accessoire est équipé de cinq diodes électroluminescentes qui s’activent afin de signaler le mode choisi. Nous ignorons si le produit final offrira une option permettant d’empêcher que celles-ci s’illuminent.

Bondara espère commencer la production du SexFit pour la fin de 2014. Devez-vous espérer un banc d’essai sur Branchez-vous? Meh…

Les dernières nouvelles

10 jeux d’horreur pour une Halloween virtuelle terrifiante !

10 jeux d’horreur pour une Halloween virtuelle terrifiante !

Test du jeu Crash Bandicoot 4: It’s About Time : Oui, il était temps !

Test du jeu Crash Bandicoot 4: It’s About Time : Oui, il était temps !

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Plus d'actualités

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Disney+ est désormais disponible en France!

Disney+ est désormais disponible en France!

Populaires

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .