Bill Gates répond au défi de Mark Zuckerberg, et ne fait pas la chose à moitié

Challenge accepted

Se renverser un seau d’eau glacée à bout de bras, c’est bien. Concevoir une structure métallique pour basculer le seau en question, c’est mieux.

Tel que nous vous en avons parlé hier, le fondateur de Facebook a accepté le défi du gouverneur Chris Christie et s’est versé un seau d’eau glacée sur la tête mercredi dernier. Mais avant de s’exécuter, il a invité Bill Gates, sa collègue Sheryl Sandberg et Reed Hastings, PDG de Netflix, à en faire autant.

La timidité avec laquelle Gates tire sur la corde est déplorable. Mais c’est l’intention qui compte.

Rappelons que l’initiative a été lancée par l’ALS Foundation, et que la campagne a pour but d’amasser des fonds afin de soutenir la recherche dans la lutte contre la sclérose latérale amyotrophique (ou malade de Charcot).

Une vidéo élaborée en plusieurs scènes, dont la première montre le fondateur de Microsoft visionnant la vidéo de Zuckerberg, a été publiée aujourd’hui sur YouTube. Gates explique par la suite qu’il veut bien donner à la bonne cause, mais qu’il souhaite le faire avec style.

Bien entendu, difficile de croire que l’homme de 58 ans a réellement soudé la structure en question. Également, la timidité avec laquelle Gates tire sur la corde est déplorable. Mais c’est l’intention qui compte.

C’est maintenant au tour d’Elon Musk (monsieur Tesla), de Ryan Seacrest et de Chris Anderson (administration de TED) de s’exécuter.