Ello est maintenant un organisme dédié au bien public

Deal with it

Le nouveau réseau social adopte des mesures légales afin de s’assurer qu’elle tiendra promesse.

Ello a fait couler beaucoup d’encre le mois dernier, en grande partie par sa promesse que – contrairement à Facebook – jamais elle ne vendra les informations de ses utilisateurs au profit des annonceurs.

paul_budnitz«Au final, Ello n’est pas à vendre et personne ne peut nous y forcer», a déclaré le hipster Paul Budnitz, avant de s’appuyer sur son fixie.

Aujourd’hui, le réseau social annonce qu’il est devenu un organisme dédié au bien public (ou public benefit corporation), un nouveau type de personne morale de plus en plus en vogue dans deux douzaines d’états américains ces dernières années selon le magazine Wired.

L’idée est que cette nouvelle structure organisationnelle viendra dissuader les investisseurs de vendre de la publicité sur le réseau social ou les données de sa base d’utilisateurs, toujours en pleine croissance.

«Nous sommes véritablement en train de mettre en place un moyen pour qu’Ello se consacre, légalement, à ce pour quoi nous l’avons conçu», a déclaré Paul Budnitz, PDG d’Ello.

«Au final, Ello n’est pas à vendre et personne ne peut nous y forcer.»

Les fondateurs et investisseurs d’Ello ont ainsi signé une nouvelle charte qui interdit à la compagnie de vendre les données de ses utilisateurs ou de la publicité. Et si jamais l’entreprise trouve un nouveau propriétaire, ce dernier devra se conformer à cette charte.

Il y a bien sûr une distinction à faire entre un organisme dédié au bien public et un organisme sans but lucratif, un type d’association plutôt commun dans la francophonie. Vous aurez deviné qu’elle se résume aux profits que peut générer l’entité en question.

Ello est donc toujours en mesure d’accepter de nouveaux investissements provenant d’entreprises qui souhaitent un certain rendement. Les médias ont déjà beaucoup parlé des 435 000$ US en capital de risque versé à l’entreprise (tel que souligné notamment par Aral Balkan, développeur web et auteur d’un manifeste militant en faveur de la création d’outils qui n’exploitent pas les données de leurs utilisateurs). Selon l’entreprise, elle recevra bientôt un financement totalisant 5,5 millions de dollars US en provenance de Foundry Group, Bullet Time Ventures et FreshTracks Capital.

Malgré la promesse d’Ello de ne jamais vendre les données de ses utilisateurs, plusieurs sceptiques demeurent persuadés que l’entreprise y sera forcée tôt ou tard. Cette nouvelle structure organisationnelle donne à son conseil d’administration une justification pour maintenir la publicité à l’extérieur de son réseau, même si ça ne fait pas l’affaire des investisseurs de l’entreprise.

  • http://www.facebook.com/antoine.lord.50 ALORD04

    « a déclaré le hipster Paul Budnitz, avant de s’appuyer sur son fixie. »

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Yep. Une légère pointe d’humour.

  • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    Il est question ici de deux trucs complètement différents : l’initiative officielle d’Ello (qui n’a toujours pas lancé d’application mobile) et des produits dérivés développés par des tiers (du reverse engineering de la plateforme). La publicité que vous voyez sur votre application a été placée là par quelqu’un qui n’est pas affilié officiellement avec Ello.

    • http://Rhialto.com/ Rhialto

      On ne sais pas si arg410 fait parti des développeurs… et quoi qu’il en soit, une note à l’effet que les applications tierces affichant le fil d’actualité de Ello pourrait afficher de la publicité rendrait le tout plus clair. Surtout au moment où tous les projecteurs sont sur eux!

      • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        Vous soupçonnez sérieusement une personne / entité nommée arg410 d’être membre de l’équipe du réseau social?

        • http://Rhialto.com/ Rhialto

          Et pourquoi pas? Certains membres de l’équipe ont des noms inusités… et je suis certain que l’équipe s’agrandit au fur et à mesure. Google a débuté à 2 dans un garage, aujourd’hui ils sont combien à travailler pour Google?

          • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Parce que développer une telle application n’exige pas de connaître la plateforme (n’importe quel développeur avec des notions de base aurait pu la réaliser). Sans compter que si Ello prend de telles mesures pour ne jamais vendre les informations de ses utilisateurs, tu peux être certain que le contrat d’embauche des codeurs interdit de faire du profit de la sorte de son propre chef. Il est infiniment plus probable que ce soit le travail de quelqu’un extérieur à Ello.

  • Jules Randolph

    H ello Rhialto! Je suis très intéressé par ce RS, et serais ravi que tu m’y convies (l’adresse est à l’envers) moc.liamg [arobase] detnawseht

    • http://Rhialto.com/ Rhialto

      theswanted?

      • Jules Randolph

        oui!

        • Guest

          Il faudrait vérifier la boîte pourriels, c’est envoyé depuis 2 jours…