Microsoft .NET devient open source

Coup de théâtre

Liste de tags

Serait-ce une autre preuve du changement de paradigme de Microsoft sous l’influence de Satya Nadella?

En plus d’offrir gratuitement l’environnement Visual Studio 2013, Microsoft annonce aujourd’hui que la majorité des composants de plateforme .NET – utilisée par des millions de développeurs pour construire et exploiter des sites et des applications web – sera désormais libre de droits.

Il va de soi que la stratégie de Microsoft sera de tirer des revenus par d’autres voies : soutien technique, vente de version premium de ses outils, abonnement à divers services, etc.

«Nous voulons proposer une offre de développement qui est pertinente, attrayante et précieuse pour tout développeur qui travaille sur tout type de demande», a déclaré S. Somasegar, qui supervise les outils de développement logiciel de Microsoft.

Essentiellement, Microsoft embrasse ainsi le concept voulant que les logiciels modernes et les services en ligne fonctionnent sur l’ensemble des systèmes d’exploitation actuellement sur le marché. On peut interpréter cette nouvelle comme étant une forme de reconnaissance de la part de Microsoft, qui comprend que les développeurs veulent travailler sur l’OS de leur choix.

Plus précisément, l’annonce concerne le noyau de la plateforme .NET, basée sur une version simplifiée des bibliothèques de classe (qui deviennent également libre de droits), et tout ce qui touche à l’exécution du code (autrement dit, les compilateurs).

La plateforme .NET pourra ainsi être utilisée sous Linux ou OS X. Il va de soi que la stratégie de Microsoft sera de tirer des revenus par d’autres voies : soutien technique, vente de version premium de ses outils, abonnement à divers services (comme Microsoft Azure), etc.

Quoi qu’il en soit, la nouvelle est énorme. On peut évidemment débattre en long et en large sur ce qui pourrait bien inciter un développeur à privilégier l’utilisation d’un produit Microsoft (si libre et ouvert soit-il) alors que d’autres plateformes occupent déjà le marché depuis des années.

Changement de cap

Depuis l’arrivée de son nouveau PDG en février dernier, un changement de cap est visiblement en train de se mettre en place chez Microsoft.

L’entreprise a récemment lancé des versions gratuites d’Office pour iOS qui ne nécessitent plus un abonnement à Office 365. En mars dernier, le géant du logiciel a éliminé les frais de licence de Windows Phone.