Microsoft .NET devient open source

Coup de théâtre

Liste de tags

Serait-ce une autre preuve du changement de paradigme de Microsoft sous l’influence de Satya Nadella?

En plus d’offrir gratuitement l’environnement Visual Studio 2013, Microsoft annonce aujourd’hui que la majorité des composants de plateforme .NET – utilisée par des millions de développeurs pour construire et exploiter des sites et des applications web – sera désormais libre de droits.

Il va de soi que la stratégie de Microsoft sera de tirer des revenus par d’autres voies : soutien technique, vente de version premium de ses outils, abonnement à divers services, etc.

«Nous voulons proposer une offre de développement qui est pertinente, attrayante et précieuse pour tout développeur qui travaille sur tout type de demande», a déclaré S. Somasegar, qui supervise les outils de développement logiciel de Microsoft.

Essentiellement, Microsoft embrasse ainsi le concept voulant que les logiciels modernes et les services en ligne fonctionnent sur l’ensemble des systèmes d’exploitation actuellement sur le marché. On peut interpréter cette nouvelle comme étant une forme de reconnaissance de la part de Microsoft, qui comprend que les développeurs veulent travailler sur l’OS de leur choix.

Plus précisément, l’annonce concerne le noyau de la plateforme .NET, basée sur une version simplifiée des bibliothèques de classe (qui deviennent également libre de droits), et tout ce qui touche à l’exécution du code (autrement dit, les compilateurs).

La plateforme .NET pourra ainsi être utilisée sous Linux ou OS X. Il va de soi que la stratégie de Microsoft sera de tirer des revenus par d’autres voies : soutien technique, vente de version premium de ses outils, abonnement à divers services (comme Microsoft Azure), etc.

Quoi qu’il en soit, la nouvelle est énorme. On peut évidemment débattre en long et en large sur ce qui pourrait bien inciter un développeur à privilégier l’utilisation d’un produit Microsoft (si libre et ouvert soit-il) alors que d’autres plateformes occupent déjà le marché depuis des années.

Changement de cap

Depuis l’arrivée de son nouveau PDG en février dernier, un changement de cap est visiblement en train de se mettre en place chez Microsoft.

L’entreprise a récemment lancé des versions gratuites d’Office pour iOS qui ne nécessitent plus un abonnement à Office 365. En mars dernier, le géant du logiciel a éliminé les frais de licence de Windows Phone.

  • http://schultzter.ca Schultzter

    Le projet Mono permettait pas deja de rouler du .NET sur Linux?!

    • Serge

      Mono était réécrit presque en totalité en respectant du mieux possible les « namespace » de Microsoft. En gros, c’est comme si on vous disait « voici la liste de fonction, réécris le contenu, en autant que l’entrée et la sortie soient les mêmes que les nôtres ». Dans le cas de .net, le compilateur, l’interpréteur et les classes deviennent open source et donc, pas besoin de tout réécrire. De ce que j’ai vu ce matin lorsque la nouvelle est sortie, ca ressemble principalement juste au Core de .net, plus ou moins l’équivalent des fonctionnalités présentes dans le Compact Framework. À savoir quand le reste sera publié est une autre paire de manche.

    • Carl

      En fait, oui, ca permet de le faire tourner, mais il reste encore plusieurs problèmes à régler et c’est juste compatible avec les vieux codes.

      J’ai jamais encore vu l’avantage des trucs comme mod_mono. Si tu veux faire du .net, alors vas vers Windoze.

      Avec ca, il y aurait un réel intérêt sur Linux je crois, car on pourrait alors coder librement, avec la dernière version :)

      Krosoft m’intéresse un peu plus tout à coup :) Je m’étais jamais attardé énormément à ce language car il est juste disponible sur Windows. Faites un build sur Linux, ammenez quelques outils de conception, et bah. je donnerai un petit coup d’essai.

      J’aime l’idée :)

      • Carl

        reste à voir si le langage lui-même est sécure, et ca, par contre, j’en doute : it’s from Microsoft :)

        Le fait d’en ouvrir la source par contre devrait aider à le rendre sécure. Mais je n’irais pas là dedans avant que les premières failles soient trouvées :P …juste parce que ca vient de Microsoft. :)

        • Carl

          Je retire ce que je viens de dire.

          …on dirait qu’ils commencent à comprendre finalement chez Microsoft :)

          Surprenant de voir qu’ils vont se mettre à Github pour avoir plus de contributions :)

  • r2d3

    J’ai perdu trop de temps avec MS. Ça n’existe plus, même en opensource.

  • Steve C

    C’est un pas dans une direction logique …
    Primo MS ne lâche pas le développement ..
    secondo une communauté OpenMS peut finir par voir le jour
    tertio que d’autres outre les ingés de MS qui revoient le code n’est qu’une bonne chose

    On peut même espérer que si MS trouve le projet Open concluante pour eux , elle pourrait mener fort bien sur d’autres plateforme qui sait voir même sur certain pan de Windows lui même …

    • Raphael Fortin

      Ce n’est qu la suite logique puisque depuis 2 ans ASP.NET est en développement open source chapeauter par MS, il ne font que continuer la suite logique.

      Apres la technologie ajax le .Net

      • Steve C

        Merçi je ne savais pas que ASP était OpenSource