GameStop préoccupé par l’érosion du prix des jeux téléchargeables

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Pas facile de nos jours d'être le président de la plus grande chaîne de détaillants de jeux vidéo.

Selon Tony Bartel, président de GameStop, l’heure est grave : les consommateurs peuvent désormais s’attendre à payer aux alentours de 35$ US pour la version téléchargeable d’un nouveau jeu qui se vend généralement environ 60$ US en magasin. Bien que la situation risque d’entraîner une baisse drastique des profits pour son entreprise, Bartel préfère parler d’un phénomène plus qui touche également les concepteurs de jeux vidéo.

Selon Tony Bartel, le rabais qu’offre un achat numérique est compensé lors de l’achat d’une copie physique par la possibilité de revendre le jeu sur marché d’occasion.

«Nous voulons nous assurer que notre industrie ne répète pas les mêmes erreurs que d’autres catégories de divertissement en réduisant la valeur perçue des biens numériques à un niveau sensiblement inférieur à celui d’un jeu physique», a-t-il déclaré lors d’une conférence téléphonique.

Bartel a souligné que des entreprises comme Microsoft, Nintendo et Sony offrent des versions téléchargeables de jeux gratuitement avec leurs consoles. GameStop estime que les studios ont ainsi cédé près de 100 millions de dollars US en jeux avec la vente de matériel cette année.

«Lorsque les promotions liées au téléchargement de jeux gratuits prendront fin, nous croyons que l’industrie devra travailler ensemble pour continuer à fixer le prix des biens d’une manière qui soutient la rentabilité et encourage de grandes innovations dont cette catégorie a besoin.»

Le président de GameStop a également affirmé que le rabais de 20 à 25$ US auquel les consommateurs ont droit lorsqu’ils privilégient un achat numérique est compensé lors de l’achat d’une copie physique par la possibilité de revendre le jeu sur marché d’occasion ou par le biais de boutiques comme GameStop. D’ailleurs, rappelons que l’entreprise a déjà déclaré vouloir travailler en collaboration avec les studios afin de mettre en place un marché d’occasion pour les jeux téléchargeables.

Lorsqu’interrogé sur le sujet, le PDG Paul J. Raines a simplement répondu : «Pas de commentaire. Top secret.»

Les dernières nouvelles

Voici comment on va recycler la batterie des autos électriques au Québec

Voici comment on va recycler la batterie des autos électriques au Québec

L’Apple Watch Ultra au Canada vendredi pour 1099$

L’Apple Watch Ultra au Canada vendredi pour 1099$

Amazon lance des nouvelles tablettes destinées aux enfants

Amazon lance des nouvelles tablettes destinées aux enfants

Plus d'actualités

Windows 11: il va y avoir pas mal plus d’applications Android sur votre PC cet automne

Windows 11: il va y avoir pas mal plus d’applications Android sur votre PC cet automne

Apple AirPods Pro: même format, plus de muscle

Apple AirPods Pro: même format, plus de muscle

Après deux ans de pandémie, le MEGAMIGS de Montréal revient dans une édition plus rassembleuse

Après deux ans de pandémie, le MEGAMIGS de Montréal revient dans une édition plus rassembleuse

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Facebook et son nouveau logo

Facebook et son nouveau logo

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .