All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le PlayStation Experience annonce-t-il la fin de la présence de Sony au E3?

Par Carl-Edwin Michel – le dans Actualités
Le weekend dernier, Sony a tenu son premier événement dédié aux fans de jeux vidéo en Amérique du Nord, le PlayStation Experience (PSX).

Événement où l’entreprise a permis aux adeptes de jeux PlayStation d’essayer des titres qui viennent tout juste d’être lancés, mais aussi des exclusivités et des premières mondiales. Ces derniers ont même eu la chance de rencontrer les développeurs et les dirigeants de l’entreprise considérés comme des vedettes de l’industrie.

J’ai eu la chance de participer à ce weekend de célébration, qui d’ailleurs, marquait le 20e anniversaire de PlayStation. On a ainsi eu droit à des rencontres fortes intéressantes : Tim Schafer, Shuhei Yoshida, David Jaffe et le grand patron lui-même, Shawn Layden. J’ai pu obtenir leur opinion sur ce nouvel événement, et c’est sans surprise qu’ils ont déclaré que l’événement a sa place et qu’ils aimeraient bien le voir revenir annuellement.

PSX, plus qu’une simple conférence

Les gens dans la salle étant en majorité des fans, lors de chaque annonce de jeu ou chaque apparition d’une personne iconique dans l’histoire de l’entreprise, on pouvait entendre retentir des cris de joie et des applaudissements à tout rompre.

Le PlayStation Expérience a d’abord été mis sur pied en moins de 6 mois pour célébrer le 20e anniversaire du géant de jeux vidéo. Un peu comme un mini E3, le weekend a débuté avec une conférence de presse, mais avec deux grosses différences.

Premièrement, le PDG de Sony Computer Entertainment of America et tous les autres développeurs ont fait leur apparition sur la scène vêtus de façon très décontractée. Pas de veston-cravate, le jeans et le t-shirt étaient à l’honneur.

La seconde grosse différence : les gens dans la salle étant en majorité des fans, lors de chaque annonce de jeu ou chaque apparition d’une personne iconique dans l’histoire de l’entreprise, on pouvait entendre retentir des cris de joie et des applaudissements à tout rompre. Et ce, tout particulièrement lors de la démonstration du tout nouveau Uncharted 4  A Thief’s End de Naughty Dog. À noter que plusieurs des annonces faites pendant le discours auraient normalement dû être annoncées pendant l’E3 prochain. Au plus grand plaisir de ses fans, Sony n’a pu s’empêcher de les faire pendant ce weekend de célébration.

Après le discours, les portes se sont ouverte et les participants ont pu essayer une série de jeux, dont la plupart ne seront pas disponibles avant la fin de l’année 2015, et certains encore plus loin. Street Fighter V, Until Dawn et Drawn to Death, pour ne nommer que ceux-ci, ont été annoncés pendant l’événement. On a aussi eu la chance d’en apprendre davantage sur des jeux comme Bloodborne, The Order : 1886, No Man’s Sky et bien d’autres. Si vous n’avez jamais eu la chance d’assister et de vivre l’énergie que dégagent des événements comme l’E3 et PAX, le PlayStation Experience vous en donnera une bonne idée.

Project Morpheus

Pour la première fois, Sony a permis au grand public de tester la lunette virtuelle du nom de code Project Morpheus. On proposait 3 démos disponibles qui nous permettaient de vivre l’expérience de la réalité virtuelle. Un peu comme Oculus Rift, Morpheus nous permet de découvrir et de vivre une expérience immersive. J’ai eu la chance de l’essayer et je dois avouer que l’expérience est assez saisissante. Mais, il y a un gros problème : si vous portez des lunettes, vous devrez les enlever et il n’y a aucune possibilité d’ajuster sa vision. L’expérience devient donc moins intéressante.

L’avenir de PlayStation au E3

«Nous n’avons pas encore pris de décisions à savoir si nous allons le faire au-delà de cette année, mais à voir le nombre de personnes qui se sont déplacées, il y a de fortes chances qu’on répète l’expérience.»

Après le spectacle de 65daysofstatic, le groupe qui fait la bande originale du jeu No Man’s Sky, j’ai croisé Shawn Layden, le PDG de Sony Computer Entertainment of America, et nous avons eu une bonne discussion au sujet de l’avenir du PSX, et surtout ce que cela voulait dire pour la présence de Sony aux E3.

Selon lui, PlayStation a toujours sa place aux E3, car ce n’est pas seulement un endroit où l’entreprise présente de nouveaux jeux, mais c’est aussi l’endroit où ils peuvent rencontrer d’autres personnes de l’industrie, créer des partenariats stratégiques et rencontrer les acheteurs et les distributeurs. Lorsque l’idée du PlayStation Experience lui a été présentée, il a tout de suite vu une opportunité pour faire quelque chose de spécial uniquement pour les fans. Après avoir calculé les risques financiers, il a approuvé l’idée.

«Nous n’avons pas encore pris de décisions à savoir si nous allons le faire au-delà de cette année, mais à voir le nombre de personnes qui se sont déplacées, il y a de fortes chances qu’on répète l’expérience», a-t-il dit.

Pour ma part, je crois que pour garder cet événement intéressant, il faudra exploiter cette vitrine pour annoncer des jeux exclusifs, une stratégie qui par la même occasion viendra renforcer le sentiment d’appartenance avec les adeptes. Si Blizzard et son fameux BlizzCon fonctionnent autant, c’est que les fans ont l’impression de faire partie d’une grande famille. Sans compter que l’E3 est un événement où Sony doit partager la vedette avec ses concurrents, comme Microsoft et Nintendo.

On peut faire un parallèle avec le monde de la technologie. Si les entreprises comme Apple, Google et Microsoft ont toutes décidé de faire leurs propres événements, c’est parce que c’est une bonne stratégie. Dans le monde du jeu, Nintendo a déjà emboîté le pas en ne faisant plus de conférence de presse au E3, privilégiant ses vidéodiffusions Nintendo Direct. Ne soyez pas surpris si dans les prochaines années, Microsoft emboîte également le pas et que le PlayStation Experience devient une des plus grosses rencontres annuelles des adeptes de la console de Sony.

Les dernières nouvelles

Google veut acheter votre visage pour 5 $ en carte-cadeau

Google veut acheter votre visage pour 5 $ en carte-cadeau

Matthieu Carlier -
Tinder se passe de Google Play, comme Spotify et Netflix

Tinder se passe de Google Play, comme Spotify et Netflix

Branchez-vous -
Huawei aurait aidé à installer un réseau mobile en Corée du Nord

Huawei aurait aidé à installer un réseau mobile en Corée du Nord

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Des Nintendo Switch offertes aux passagers d’un avion

Des Nintendo Switch offertes aux passagers d’un avion

Branchez-vous -
AI Portraits : cette IA transforme vos portraits en œuvres d’art

AI Portraits : cette IA transforme vos portraits en œuvres d’art

Matthieu Carlier -
VLC : une faille de sécurité majeure découverte dans le lecteur multimédia

VLC : une faille de sécurité majeure découverte dans le lecteur multimédia

Matthieu Carlier -

Populaires

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -
Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Matthieu Carlier -
SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

Branchez-vous -

Carl-Edwin Michel

Carl-Edwin est passionné de technologie et de jeux vidéo. Diplômé en informatique, il est journaliste et chroniqueur en nouvelles technologies depuis 2009. On peut le voir entre autres à l’émission M. Net ainsi que dans les capsules de conseils technos précédant les films présentés dans les cinémas Cinéplex. Il a également collaborer à l’émission Le Journal Techno.