All time Nerds BetterBe Carrières

Charlie Hebdo : Anonymous confronté à une riposte jihadiste

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Suite aux événements tragiques qui se sont déroulé la semaine dernière à Paris, le collectif de pirates Anonymous a déclaré vouloir venger l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Voici l'état de la situation…

Au lendemain de l’attentat terroriste meurtrier, dont le bilan s’élève aujourd’hui à 17 victimes, un nouveau chapitre du mouvement Anonymous a été fondé dans le but de déployer une opération destinée à s’attaquer aux ennemis de la liberté d’expression : #OpCharlieHebdo.

Bien que l’on ne nomme jamais la communauté islamique radicale, tout porte à croire que celle-ci est la principale cible du collectif de pirates dans le cadre de cette menace. Une initiative qui a d’ailleurs été critiqué par certains spécialistes en sécurité informatique, qui s’inquiètent que celle-ci puisse entraver le travail des enquêteurs.

L’initiative d’Anonymous a été critiqué par certains spécialistes en sécurité informatique, qui s’inquiètent que celle-ci puisse entraver le travail des enquêteurs.

Le mode d’opération qu’emploie Anonymous dans cette opération est toutefois légèrement différent de la méthode traditionnellement mise en branle par les pirates du mouvement. «Lorsqu’on tombe sur un site [islamiste], nous tentons d’extraire de sa base de données des adresses et informations de contacts, que nous redirigeons ensuite vers les forces de l’ordre», a expliqué un membre du mouvement au quotidien Libération.

Par la suite, Anonymous pose un geste plus fidèle à ses habitudes, soit de vandaliser la page d’accueil du site ciblé. Parmi les victimes du mouvement, on retrouve le forum jihadiste Ansar Al Haqq, qui redirige les visiteurs au moteur de recherche DuckDuckGo au moment d’écrire ces lignes.

Des pirates issus de la communauté jihadiste ripostent

Selon France TV, des sites de plusieurs mairies, conseils généraux, établissements scolaires, universités, églises et entreprises ont été vandalisés depuis l’attentat contre Charlie Hebdo par des pirates se revendiquant comme islamistes.

Conséquence : leur contenu traditionnel a été remplacé par des messages idéologiques, suivi de la signature #OpFrance, le nom de la campagne de piratage en question.

obama

Au moment où le président américain Barack Obama livrait un discours sur la cybercriminalité à Washington, des pirates se réclamant comme membres de l’organisation État islamique ont pris le contrôle des comptes YouTube et Twitter du commandement militaire des États-Unis au Moyen-Orient. Cependant, ce geste ne présente aucune association avec la contre-attaque livrée contre les défenseurs de Charlie Hebdo.

Paradoxe? Anonymous fait de la prévention

Anonymous se lance dans une campagne de prévention afin de renforcer la sécurité de certains sites français susceptibles d’être les prochaines cibles de pirates.

Devant la situation, Anonymous change son fusil d’épaule et se lance dans une campagne de prévention afin de renforcer la sécurité de certains sites français susceptibles d’être les prochaines cibles de pirates. C’est le monde à l’envers!

«Nous avons décidé de faire de la prévention, dans cette optique nous recherchons des failles de sécurité dans énormément de sites Internet Français, nous avons contacté des centaines de sites pour les prévenir des failles trouvées et leur demander de faire le nécessaire rapidement afin éviter d’être le prochain à afficher un message de propagande», a déclaré le mouvement selon le blogue Le Journal du Geek.

Même son de cloche du côté de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSII), qui a publié des fiches d’informations à l’attention des instances gouvernementales afin d’augmenter la sécurité de leurs identités en ligne.

Continuez votre lecture

Anonymous souhaiterait venger Charlie Hebdo

Anonymous souhaiterait venger Charlie Hebdo

Laurent LaSalle -
Charlie Hebdo renonce à l’idée de ne pas poursuivre ses activités

Charlie Hebdo renonce à l’idée de ne pas poursuivre ses activités

Laurent LaSalle -
Jusqu’à 7 ans de prison pour ceux qui félicitent les terroristes sur les réseaux sociaux

Jusqu’à 7 ans de prison pour ceux qui félicitent les terroristes sur les réseaux sociaux

Laurent LaSalle -
Anonymous revendique une série de cyberattaques au Canada

Anonymous revendique une série de cyberattaques au Canada

Laurent LaSalle -
Ottawa à nouveau frappé par Anonymous

Ottawa à nouveau frappé par Anonymous

Laurent LaSalle -
La Corée du Nord usurpe l’identité d’Anonymous

La Corée du Nord usurpe l’identité d’Anonymous

Laurent LaSalle -
Rencontre avec Global Vigilance, la milice menant la cyberguerre contre l’État islamique

Rencontre avec Global Vigilance, la milice menant la cyberguerre contre l’État islamique

Benoît Gagnon -
Le chiffrement est la meilleure défense contre le cyberespionnage selon un rapport secret américain

Le chiffrement est la meilleure défense contre le cyberespionnage selon un rapport secret américain

Laurent LaSalle -
Des serveurs du gouvernement canadien paralysés par Anonymous

Des serveurs du gouvernement canadien paralysés par Anonymous

Laurent LaSalle -
Anonymous revendique une cyberattaque contre le SPVM

Anonymous revendique une cyberattaque contre le SPVM

Laurent LaSalle -
Telegram Messenger ferme 78 chaînes liées à l’État islamique

Telegram Messenger ferme 78 chaînes liées à l’État islamique

Laurent LaSalle -
Anonymous met hors-lignes plusieurs sites de la Corée du Nord

Anonymous met hors-lignes plusieurs sites de la Corée du Nord

Laurent LaSalle -
Le gouvernement du Québec victime de piratage

Le gouvernement du Québec victime de piratage

Laurent LaSalle -
Les 10 sujets les plus chauds de 2015

Les 10 sujets les plus chauds de 2015

Laurent LaSalle -
The Pirate Bay hors ligne suite à une opération suédoise

The Pirate Bay hors ligne suite à une opération suédoise

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .