Facebook vous permet de désigner le responsable de votre compte après votre mort

La mort vous va si bien

Afin de mieux gérer le deuil sur son réseau social, Facebook ajoute aujourd’hui une nouvelle fonction qui permet à ses utilisateurs de choisir un «exécuteur testamentaire» parmi leurs amis.

Si vous ne vous êtes jamais demandé ce qu’il adviendra de votre identité numérique après votre mort, Facebook vous invitera bientôt à le faire. En effet, l’entreprise a annoncé aujourd’hui que ses utilisateurs peuvent désormais désigner celui qui sera responsable de leur compte après leur décès.

À noter que le responsable de votre compte ne sera pas en mesure de se connecter en votre nom, ni d’accéder à vos messages privés.

Auparavant, les proches en deuil avaient deux options. Ils pouvaient faire une demande spéciale de suppression du compte à Facebook (en fournissant une preuve de décès), ou demander de transformer le profil en compte de commémoration.

«Après avoir parlé avec des gens qui ont vécu la perte d’un proche, nous avons réalisé que nous pouvions en faire davantage pour les personnes en deuil et pour ceux qui veulent avoir leur mot à dire sur la gestion de leur compte après leur mort», explique l’entreprise.

Une fois que Facebook est avisé du décès d’un utilisateur, le responsable préalablement désigné par le défunt pourra :

  • Écrire un statut qui sera affiché en tête du fil d’actualité du compte de commémoration.
  • Répondre aux demandes d’amitiés des proches du défunt qui n’étaient pas encore en relation avec lui sur Facebook.
  • Mettre à jour les photos de profil et de couverture.

Il est également possible de donner la permission au responsable du compte de télécharger une archive de l’ensemble des photos, publications et autres informations diffusés sur le réseau. À noter toutefois que celui-ci ne sera pas en mesure de se connecter en votre nom, ni d’accéder à vos messages privés.

Finalement, il est aussi possible de faire savoir à Facebook que vous désirez voir votre compte être supprimé après votre décès.

Cette nouvelle fonction n’est pour l’instant disponible que pour les membres résidants aux États-Unis. L’entreprise prévoit néanmoins la déployer bientôt pour l’ensemble de ses utilisateurs.