Snapchat prépare à intégrer sa salle des nouvelles

La game a changé

La rumeur qui circule depuis l’été dernier prend de l’ampleur : un correspondant politique du réseau CNN vient de quitter son poste pour intégrer les rangs de Snapchat.

La populaire application de messagerie éphémère n’a visiblement pas fini de se transformer. Alors qu’il était question pour Snapchat de lancer son réseau de l’information en août dernier, une rumeur qui a donné naissance à la section Discover (un endroit où MTV, Vice et d’autres médias proposent déjà du contenu), l’objectif semble être maintenu par l’entreprise.

Tel que le rapporte cette semaine Politico, le correspondant politique de CNN Peter Hamby a été embauché par Snapchat afin de devenir le responsable d’une section dédiée à l’actualité. En trame de fond, on retrouve l’élection présidentielle américaine prévue l’an prochain, dont la couverture quotidienne devrait être assurée par Snapchat.

Ou serait-ce plutôt sous Snapchat? En effet, CNN offre déjà des dossiers d’actualités dans la section Discover (voir la vidéo ci-jointe). Le contenu y est spécialement formaté et adapté à l’interface de Snapchat, les utilisateurs ayant déjà l’habitude de glisser l’écran vers la gauche pour obtenir des options supplémentaires. Dans ce cas-ci, on obtient un nouveau sujet lié au thème principal en tournant la page, et on peut accéder à une vidéo ou un article plus classique en cliquant sur la flèche au bas de l’écran. Contrairement au contenu que l’on retrouve sur le Web toutefois, celui-ci n’est pas partageable.

On peut donc imaginer qu’une nouvelle section pourrait faire son introduction bientôt sur Snapchat, où l’on verrait les plus importants quotidiens notamment donner leur point de vue de la campagne.

«Snapchat est l’une des jeunes entreprises les plus intéressantes au monde», a déclaré Hamby à Politico cette semaine. «Ils ont un grand public en pleine croissance, et nous avons vu Discover devenir un énorme succès. Leur couverture liée à de grands événements qui se déroulent à la fois ici et à l’étranger, le potentiel de transporter les utilisateurs vers de nouveaux endroits – on peut voir comment tout ceci pourrait être appliqué au milieu de l’information.»

Sans surprise, l’homme n’a pas voulu élaborer davantage à propos de son nouveau poste au sein de Snapchat. «Nous sommes encore loin du chemin, alors restez à l’écoute.»