Apple aurait invité les labels à quitter la version gratuite de Spotify

Rumeurs

Liste de tags

Les tactiques agressives du géant de la musique incitent le département de la Justice des États-Unis à enquêter sur la situation.

Selon ce qu’a appris The Verge, les pratiques commerciales d’Apple liées à son service musical par diffusion devant être lancé prochainement seraient sous la loupe d’enquêteurs du département de la Justice des États-Unis. Ceux-ci auraient déjà interrogé des cadres de l’industrie de la musique sur la question, à l’instar d’une autre enquête qui se déroulerait actuellement en Europe.

Empêcher Spotify d’offrir la majorité du catalogue actuellement exploité par son service soutenu par de la publicité pourrait permettre à Apple de mieux paraître aux yeux des consommateurs au moment de relancer Beats Music.

Apple aurait utilisé sa position dominante dans l’industrie musicale pour persuader d’importantes maisons de disques à ne pas renouveler la licence d’exploitation de la version gratuite de Spotify, son plus important rival, réduisant ainsi considérablement la concurrence dans ce secteur du marché. Spotify jouit d’un bassin de 60 millions d’utilisateurs, mais seuls 15 millions de ces derniers seraient abonnés à la version Premium du service.

Par conséquent, empêcher Spotify d’offrir la majorité du catalogue actuellement exploité par son service soutenu par de la publicité pourrait permettre à Apple de mieux paraître aux yeux des consommateurs au moment de relancer Beats Music, le service musical par diffusion dont elle s’est portée acquéreur l’an dernier.

Des informateurs ont également déclaré qu’Apple aurait offert de payer les redevances que Google doit verser à Universal Music Group afin que le label retire son catalogue de chansons de YouTube.

Les plus récentes rumeurs au sujet d’une refonte d’iTunes, intégrant notamment le service de Beats Music, racontent que celle-ci pourrait être dévoilée dans le cadre du WWDC, la conférence d’Apple destinée aux développeurs qui doit avoir lieu en juin prochain.

  • sylvain tremblay

    pour les leur anti monopole ,le gouvernement il on juste a leur faire ferme iTunes musique pendant un ans ,sa serais bien mieux qu’une simple amande

  • Gaston

    « All your music belong to us »

  • sylvain tremblay

    apple c’es comme Microsoft c’est le mal

  • Supreme Neptune God

    Encore une Apple fait la manchette.

    Je suis personnellement un très gros consommateur de musique et 90% du temps j’achète les albums en version physique; oui en disque.

    Apple n’est pas compatible avec aucun mes systèmes Android et Linux.

    Si Apple devient seul au niveau numérique; je ferai comme tout les autres, j utiliaerai une plateforme « illégal »