Google met un terme à la fonction Map Maker

Trop d'abus

Liste de tags

Après que l’image de la mascotte d’Android qui se soulage sur le logo d’Apple soit passée sous le radar des modérateurs de Google Maps, l’entreprise choisit de retirer la fonction permettant à la communauté de modifier ses cartes géographiques.

LIRE ÉGALEMENT : Sur Google Maps, la mascotte d’Android urine sur le logo d’Apple

Le message d'accueil de la version anglophone de Map Maker (Image : Google).

Le message d’accueil de la version anglophone de Map Maker (Image : Google).

Visiblement, il semble qu’avoir fourni des excuses n’était pas suffisant pour que Google fasse bonne figure auprès de ses pairs. À compter de demain, il sera désormais impossible pour la communauté de soumettre des modifications aux cartes géographiques employées par Google Maps.

Cela ne signifie pas toutefois que la fonction disparaitra à jamais.

Google espère être en mesure de réactiver la fonction aussi tôt que possible.

«Nous croyons qu’il est plus juste de seulement admettre que nous n’avons pas la capacité d’examiner les demandes au même rythme qu’elles sont transmises, nous devons prendre un pause», explique Pavithra Kanakarajan, membre de l’équipe Map Maker de Google.

«Nous avons donc décidé de désactiver temporairement l’édition dans l’ensemble des pays dès mardi, 12 mai 2015, jusqu’à ce que notre système de modération [soit en mesure de fournir à la demande].»

Comme l’explique The Verge, les abus de la fonction Map Maker ont significativement augmenté au cours des derniers mois, au point où les modérateurs avaient du mal à les départager des demandes légitimes. De son côté, Google espère être en mesure de réactiver la fonction aussi tôt que possible.