Téléviseur SUHD JS9500 (65 pouces) de Samsung

Banc d'essai

Exclusif

Après une présentation au CES en janvier dernier, les nouveaux téléviseurs SUHD de Samsung sont enfin disponibles sur le marché canadien. J’ai eu la chance d’en tester une et voici ce que j’en pense.

SUHD ou Quantum Dot

Le Quantum Dot est désormais plus abordable et les manufacturiers veulent maintenant l’intégrer à leurs téléviseurs haut de gamme.

Depuis janvier dernier, il y a définitivement un buzz entourant la technologie Quantum Dot, perçue comme l’avenir des téléviseurs haut de gamme. Cette technologie, qui a fait son apparition dans les années 80, est désormais plus abordable et les manufacturiers veulent maintenant l’intégrer à leurs téléviseurs haut de gamme, car elle permet de donner une précision accrue à l’image – 30% de plus qu’un téléviseur LCD ou LED – et jusqu’à 64 fois plus de gradation des couleurs.

Comparé à d’autres modèles de téléviseurs UHD que j’ai testés dans le passé, le SUHD de Samsung offre des images tout simplement spectaculaires ainsi qu’une gamme complète de LED rétroéclairées. On retrouve aussi une fonction HDR, qui sera de plus en plus importante dans les années à venir, et bien entendu le Quantum Dot.

Ce qui est impressionnant, c’est la similitude d’une même image sur un téléviseur OLED à celle provenant du SUHD de Samsung. Pour différentes raisons, les téléviseurs OLED sont les meilleurs sur le marché du point de vue de la qualité de l’image, mais aussi parce qu’ils offrent des noirs très profonds et une fidélité de l’image se rapprochant de la réalité. Par contre, le problème avec les téléviseurs OLED, c’est le coût. Ils sont très chers à produire, donc dispendieux à commercialiser. Au contraire du Quantum Dot, dont la technologie ajoutée au panneau est peu coûteuse et permet d’offrir une image équivalente aux panneaux OLED.

Caractéristiques techniques

Écran 65 pouces LCD (ACL) Quantum Dot
3 840 × 2 160 pixels (UHD)
Processeurs Processeur central octocœur
Processeur vidéo SUHD Remastering Engine
Fonctions Reconnaissance vocale, conversion du signal HD en UHD, applications, jeux et navigateur web
Normes vidéo HEVC (H.265)
HDCP 2.2
Taux de rafraîchissement 240 CMR (120 Hz)
Connexions sans fil Wi-Fi, Bluetooth et NFC
Connectivité 4 entrées HDMI 2.0
3 ports USB 3.0
1 port Ethernet
1 entrée composite
1 entrée composante
1 sortie audio mini jack
1 sortie audio numérique (optique)
1 entrée coaxiale
Audio 2 haut-parleurs de 20 watts
2 haut-parleurs de graves de 10 watts
Dolby MS11
DTS Premium Sound 5.1
DNSe+
Système d’exploitation Tizen
Dimensions 57,1 × 36,1 × 14,9 pouces (1450,2 x 917,2 x 379,2 mm) avec le pied
57,1 × 33 × 4,9 pouces (1450,2 x 838,3 x 125,3 mm) sans le pied
Poids 78,3 lb (35,5 kg) avec le pied
70,2 lb (31,84 kg) sans le pied

Design

Le modèle que j’ai testé est le JS9500 de 65 pouces. Tout en restant très mince, même pour un téléviseur qui n’est pas OLED, il offre un très beau look avec son écran courbé. J’ai beaucoup aimé les rebords en métal brossé qui donnent l’impression d’un cadre. En passant, un écran courbé c’est très bien, mais selon moi, même si celui-ci offre un meilleur angle de vision, je n’ai pas eu le sentiment d’immersion complète que promet Samsung.

La boîte One Connect permet de connecter vos périphériques au téléviseur plus facilement.

La boîte One Connect permet de connecter vos périphériques au téléviseur plus facilement.

Un autre aspect intéressant, c’est la boîte One Connect de Samsung que l’on branche au téléviseur afin de pouvoir connecter tous vos périphériques à un seul endroit. Vraiment pratique pour ceux qui changent souvent leurs connexions : plus besoin de se faufiler à l’arrière du panneau et d’essayer de connecter un câble HDMI à l’aveuglette ou encore déplacer le meuble où repose votre téléviseur. Samsung m’a aussi envoyé une barre de son courbée. Elle s’installe parfaitement devant le téléviseur pour compléter le look et offrir une meilleure qualité sonore. Et il y a même une caisse de résonance.

Point de vue de la qualité du son, c’est définitivement mieux que d’obtenir le son directement du téléviseur, mais je ne suis pas convaincu qu’il est à son niveau optimal. Par moment, j’ai entendu de la distorsion, surtout lorsque le volume était un peu plus fort. Et même si j’aime l’idée d’avoir des paramètres spécifiques lorsque je regarde un film ou un match de sport, j’ai eu l’impression qu’il y avait des problèmes d’exactitude dans la distribution de l’audio.

Du point de vue de la qualité du son, je vous conseille d’investir dans un système de cinéma maison. C’est la meilleure façon d’obtenir une qualité sonore qui vous permettra d’en tirer une expérience enrichie. Mais la qualité sonore provenant directement du téléviseur n’est pas si mal non plus. Le son est assez fort et l’on n’obtient pas de distorsion lorsque le volume est très élevé. Il y a aussi des paramètres adaptés pour le sport, le cinéma et bien d’autres selon le type de contenu que vous regardez.

Performance

Le panneau courbé offre définitivement un avantage pour l’angle de vision. Que l’on se trouve directement devant le téléviseur, ou sur les côtés, on ne perd pas trop la qualité de l’image. Mais bien évidemment, c’est devant le téléviseur que l’on profite de la meilleure expérience. Et si vous êtes un groupe à regarder un match de hockey, tous pourront profiter d’une excellente vision.

Le SUHD de Samsung offre beaucoup de contrôle sur le téléviseur et vous permet, entre autres, de connecter deux sources et de les voir en même temps sur l’écran. Il y a même la possibilité de disposer les multiples écrans des appareils qui y sont connectés, et ce, aux endroits que vous voulez. Il vous est donc possible d’ouvrir une page web et lire un article, ou encore suivre votre fil de nouvelles de votre média social préféré, tout en regardant une émission.

Un aperçu de la fonction permettant de consulter plusieurs écrans à la fois.

Un aperçu de la fonction permettant de consulter plusieurs écrans à la fois.

Tout ça est aussi simplifié grâce à la télécommande qui vous offre un curseur qui se déplace lorsque vous bougez votre main. Vous n’avez qu’à pointer la télécommande vers le téléviseur et bouger les éléments que vous voulez; un peu comme le fonctionnement d’une manette Wii.

Lorsque l’on pointe la télécommande vers le téléviseur, un curseur nous permet de bouger les éléments au besoin; un peu comme le fonctionnement d’une manette Wii.

Pour sa part, le navigateur web est très rapide et télécharge les pages en un temps record. Par contre, j’ai constaté que parfois les pages mobiles étaient chargées au lieu de la version desktop. Ce n’est toutefois pas un gros problème, car on peut toujours les changer, mais c’est dommage que le navigateur ne détecte pas automatiquement que, sur un téléviseur, la version desktop est idéale.

Une chose qui n’est pas très constante, c’est le comportement du curseur quand on utilise la télécommande pour pointer et le faire bouger sur l’écran. Parfois, il semble ne pas bouger convenablement, mais en général, ça se produit seulement en mode page web.

Une autre force du SUHD de Samsung est lorsque l’on regarde des images avec beaucoup d’action. Que ce soit du sport ou un film avec beaucoup d’explosions, je n’ai jamais eu de problème d’image fantôme (ou l’effet ghosting). Cet effet se caractérise généralement par une traînée résiduelle derrière les objets en mouvement, ce qui provoque un effet flou dans les scènes rapides.

Enfin, le modèle testé a été placé directement devant une fenêtre et je n’ai jamais eu de problème à regarder la télévision, même pendant les journées de grand soleil.

Interface utilisateur et Tizen

Samsung a complètement revampé son interface utilisateur en ajoutant le système d’exploitation ouvert Tizen qui offre une expérience nettement supérieure que les interfaces précédentes. Bien entendu, vous avez accès à des services comme Netflix, YouTube et Skype. Il y a d’ailleurs une caméra rétractable intégrée au téléviseur, que l’on peut ranger au besoin. C’est parfait pour les gens qui tiennent à leur intimité.

La caméra rétractable peut être rangée au besoin.

La caméra rétractable peut être rangée au besoin.

Une fonction de reconnaissance vocale permet à l’utilisateur de transmettre certaines commandes spécifiques comme le changement de chaînes, l’ajustement du volume, etc. Personnellement, j’ai désactivé cette fonction, car le téléviseur s’est comporté bizarrement à plusieurs reprises. Par exemple, lorsque d’autres personnes présentes dans la pièce parlent, elles peuvent déclencher involontairement une commande. Ça m’est arrivé à plusieurs reprises et c’est franchement agaçant.

J’ai préféré désactiver la reconnaissance vocale, car le téléviseur s’est comporté bizarrement à plusieurs reprises.

Vous pouvez aussi utiliser la fonction miroir et envoyer une image provenant de votre portable, tablette ou téléphone mobile vers le téléviseur, et ce sans avoir à brancher quoi que ce soit. Une chose que j’ai beaucoup appréciée est la navigation des menus du système d’exploitation Tizen. C’est très rapide et ça n’a rien à voir avec les autres interfaces Smart TV. Bien entendu, le processeur octacœur, une première dans le monde des téléviseurs, y est pour quelque chose. Après avoir essayé cette interface, vous ne voudrez plus retourner en arrière.

Conclusion

Le JS9500 SUHD de Samsung est un téléviseur exceptionnel qui vous offre une image de qualité, une interface intuitive et un temps de réponse extrêmement rapide. Le panneau mince et courbé ainsi qu’une base stylisée lui donne fière allure. La boîte One Connect est parfaite pour ceux qui veulent connecter de multiples périphériques. Par contre, certaines personnes trouveront qu’il y a beaucoup trop d’options et que l’écran courbé n’apporte rien de plus à l’expérience télévisuelle.

Évaluation

Verdict

Le SUHD JS9500 de Samsung est un téléviseur exceptionnel qui offre une image de qualité, une interface intuitive et un temps de réponse extrêmement rapide.

Note finale : 4.0
Critères
Qualité de l'image
5
Qualité audio
3
Interface et fonctionnalités
4
Performance
5

Points forts

  • Qualité de l'image exceptionnelle
  • Interface rapide et intuitive
  • Boîte One Connect très pratique

Points faibles

  • Courbe de l'écran inutile
  • Reconnaissance vocale plutôt dysfonctionnelle
  • Beaucoup d’options pouvant déboussoler l’utilisateur
  • r2d3

    Encore un écran courbé. non merci.

  • Gaston

    Une petite question, quel est le prix, de détail suggéré du manufacturier ou de celui que l’on retrouve dans un magasin, de cette télé?

    • ND

      C’est 7300$. Donc pas encore pour monsieur et madame tout le monde.

  • Bérangère

    «…les téléviseurs OLED sont les meilleurs sur le marché du point de vue de la qualité de l’image»

    Merci de le préciser. Sinon, une dalle rétro éclairée par des néons… je reste avec ma plasma, même en 1080, et encore pour plusieurs années.