GoPro mise sur la réalité virtuelle et les drones

Vers d'autres horizons

Le PDG de GoPro a révélé cette semaine que son entreprise allait bientôt intégrer de nouveaux marchés dans le cadre de la Code Conference déroule en Californie.

C’est en effet lors d’un entretien sur scène avec la journaliste Kara Swisher que Nick Woodman a dévoilé de nouveaux produits qui seront commercialisés par GoPro prochainement.

Un ensemble de caméras HERO4

Si le produit en soi n’a rien de bien révolutionnaire, la magie opérera au niveau logiciel grâce au savoir-faire de Kolor.

D’abord, la Six-Camera Spherical Array. Malgré son nom, l’accessoire rappelle surtout la forme d’un dé. Il est conçu pour pouvoir loger 6 caméras HERO4 positionnées de façon à couvrir les 360° d’un environnement, faisant en sorte de capter des images pouvant être consultées avec un casque de réalité virtuelle – que ce soit le Rift d’Oculus, le programme Cardboard de Google ou l’HoloLens de Microsoft par exemple – ou simplement sur un navigateur, via un service comme celui de YouTube 360.

Si le produit en soi n’a rien de bien révolutionnaire, la magie opérera au niveau logiciel grâce au savoir-faire de Kolor, une entreprise spécialisée dans la captation d’images pour la réalité virtuelle acquise par GoPro le mois dernier. On ose croire qu’il sera possible de commander l’accessoire sans caméra, le marché des appareils d’occasion permettant de réaliser des économies plus substantielles lorsque viendra le moment de se procurer le nombre de HERO4 nécessaire à son utilisation.

Kara Swisher et Nick Woodman parle de la Six-Camera Spherical Array de GoPro (Photo : Asa Mathat / Recode).

Kara Swisher et Nick Woodman discute de la Six-Camera Spherical Array de GoPro (Photo : Asa Mathat / Recode).

D’ailleurs, Woodman a lui-même admis que l’entreprise ne croit pas que cet accessoire sera adopté par une masse critique d’utilisateurs, notamment pour des questions de coûts.

«C’est un premier pas excitant pour la réalité virtuelle», a-t-il déclaré à Recode.

La Six-Camera Spherical Array devrait être lancée dans la deuxième moitié de 2015. Aucun prix n’a encore été annoncé.

Un quadricoptère de marque GoPro

Enfin, Woodman a partagé les détails d’un autre projet sur lequel GoPro planche actuellement, soit la conception de son propre quatricoptère. Il faut dire que l’on observe le jumelage de produits de la gamme GoPro avec des drones depuis un bon moment déjà. L’idée de voir l’entreprise offrir sa propre solution n’est que la suite logique des choses.

Malgré sa nouvelle implication dans ce secteur, GoPro va continuer de soutenir les autres fabricants de drones.

«C’est incroyable de voir notre monde sous une nouvelle perspective», a raconté Woodman. «Nous avons contribué à ce phénomène avec nos caméras GoPro, et nous croyons que nous aurons la même opportunité sur le marché des quadricoptères. C’est quelque chose que l’on retrouve dans notre ADN, et nous sommes très enthousiastes au sein de notre entreprise par rapport à cela.»

Woodman a toutefois voulu se montrer rassurant, affirmant que GoPro allait continuer de soutenir les autres fabricants de drones, malgré sa nouvelle implication dans ce secteur.

«Nous sommes conscients que les consommateurs veulent avoir le choix. Notre principal objectif est de permettre la réalisation d’excellent contenu. Peu importe comment les gens souhaitent en produire, nous sommes ravis de contribuer à cette production.»

Le quadricoptère conçu par GoPro ne sera pas commercialisé avant la première moitié de 2016.