L’Apple Watch, l’iPad et le Mac vulnérables au bug de texto découvert sur l’iPhone

Faille généralisée

Liste de tags

Lorsqu’une faille s’incruste dans une fonction élémentaire de votre système d’exploitation, elle va généralement affecter toutes les déclinaisons de celui-ci.

C’est du moins ce que l’on peut conclure du problème découvert cette semaine dans l’application Messages d’iOS. En réalité, le bug – qui provoque le redémarrage de l’iPhone – n’est pas spécifique à iOS. Par conséquent, l’ensemble des produits Apple ayant la capacité de recevoir des textos, qu’ils proviennent d’un réseau cellulaire ou du service iMessage, est affecté.

Apple travaille sur un correctif devant être déployé sous la forme d’une mise à jour bientôt.

Comme nous le mentionnions hier, la faille est liée à une erreur d’interprétation de caractères, et nous savons maintenant que celle-ci est commune à tous les appareils d’Apple. Concrètement, lorsqu’on présente au système une séquence de caractères spécifique (comprenant des symboles arabes, chinois et marathe), celui-ci ne parvient pas à accomplir la tâche d’interprétation, provoquant la congestion du système d’exploitation, qui redémarre automatiquement.

Apple est au courant de la situation, et a déclaré au quotidien The Guardian que son équipe travaillait sur un correctif devant être déployé sous la forme d’une mise à jour bientôt. On ignore cependant quand exactement celle-ci sera offerte aux utilisateurs.

Bien que la plupart des gens utilisent le message pour s’amuser aux dépens de leurs amis (voire ennemis), les spécialistes en sécurité n’excluent pas la possibilité que la faille en question soit utilisée dans le contexte d’un logiciel malveillant, ayant des conséquences potentiellement dommageables.

Rappelons qu’il existe une solution temporaire, et que bien que nous ne sachions pas exactement comment se comporte le bug sous OS X, il est fort probable que la même technique puisse être utilisée pour rétablir le comportement des autres appareils Apple.