Netflix songe à introduire de la publicité? Pas vraiment…

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Certains internautes ont récemment croisé de la publicité diffusée au début ou à la fin de leurs contenus commandés sur Netflix. Une mise à l'essai qui laisse entrevoir le pire?

Devant les interrogations des journalistes, Netflix a d’abord confirmé du bout des lèvres qu’une mise à l’essai était effectivement en cours.

C’est du moins ce que laissait entendre Cord Cutters News après réception de témoignages de plusieurs abonnés du populaire service de vidéo sur demande. Devant les interrogations des journalistes, Netflix a d’abord confirmé du bout des lèvres qu’une mise à l’essai était effectivement en cours.

«Nous sommes présentement en train d’effectuer des tests afin de promouvoir nos contenus originaux», a déclaré un porte-parole de l’entreprise. «Comme pour toute mise à l’essai de produit Netflix, il est probable que cette pratique ne soit jamais déployée à l’ensemble de nos abonnés.»

Tel que le rapporte ci-dessus l’entreprise, les publicités en question ne concernent que les téléséries exclusives à Netflix. Selon les abonnés ayant croisé cette nouvelle formule promotionnelle, la durée des publicités est variable, elles se déclenchent de manière sporadique avant ou après les contenus visionnés, et il n’est pas toujours possible de les sauter.

Gestion de crise

Alors que la première déclaration de l’entreprise n’est visiblement pas parvenue à calmer les craintes de ses utilisateurs, Netflix est revenue à la charge avec une nouvelle déclaration, plus courte, et plus précise : «Nous ne diffusons pas et n’avons pas l’intention de diffuser de la publicité d’entreprises tierces.»

Le PDG de Netflix, Reed Hastings (Image : Gizmodo).
Le PDG de Netflix, Reed Hastings (Image : Gizmodo).

Enfin, si cette déclaration n’était pas suffisamment claire aux yeux de certains, le PDG de Netflix, Reed Hastings, a également commenté l’affaire sur son profil Facebook : «Il n’est pas question de diffuser de la publicité sur Netflix. Point final. Nous souhaitons seulement diffuser des bandes-annonces de contenus Netflix susceptibles de vous intéresser.»

Bien entendu, seuls les fous ne changent pas d’idée. N’empêche, il serait étonnant de voir Netflix revenir sur cette décision après avoir tant insisté sur ses intentions de ne pas exploiter le filon publicitaire.

Maintenant, dans un monde parallèle où Netflix aurait choisi d’embrasser ce modèle d’affaires, l’entreprise serait dans une excellente posture. En effet, en connaissant l’historique de tout le contenu que vous avez préalablement visionné sur sa plateforme, la publicité que le service y diffuserait pourrait être excessivement bien ciblée (et excessivement plus payante).

Les dernières nouvelles

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Plus d'actualités

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .