All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le Moto Pogo passe du stade de développement à la production

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
La campagne de sociofinancement de l'unicycle électrique de conception montréalaise a été suspendue quelques jours à peine après sa mise en ligne. Pourquoi?

De nombreux lecteurs parmi vous ont été enthousiastes suite à l’article de notre collègue Tristan Geoffroy à propos du Moto Pogo, un moyen de transport nouveau genre destiné aux déplacements urbains. Ce projet a toutefois été rapidement suspendu par Kickstarter, créant ainsi une vague de questions chez les personnes convoitant le produit mis de l’avant.

Moto Pogo aurait demandé à Kickstarter de suspendre la campagne.

Il faut dire que le montant ciblé par les porteurs du projet était significativement bas – seulement 10 000$, alors que le prix du Moto Pogo était fixé à 2 500$, incluant la livraison.

Lorsque l’on connaît les motifs pour lesquels Kickstarter peut choisir de suspendre un projet, on peut s’inquiéter à première vue de cette tournure d’événement.

Mais selon une porte-parole de l’entreprise, celui-ci est tout simplement passé du stade de développement à celui de la production : les porteurs du projet en auraient informé Kickstarter afin de suspendre la campagne. Le Moto Pogo peut en effet déjà être commandé directement de son site web. Selon la politique de Kickstarter, la somme de 27 643$ promise par les bailleurs de fonds dans le cadre de la campagne ne sera tout simplement pas récoltée.

kickstartermoney

Étrange concours de circonstances s’il en est un, surtout compte tenu du fait que Kickstarter ne donne aucune explication concernant la suspension de cette campagne. Au rythme où allaient les choses, le Moto Pogo semblait être sur la voie de devenir un franc succès de financement collaboratif. Mais beaucoup d’argent signifie un carnet de commandes bien rempli, voire trop rempli, et une gestion en conséquence. Suspendre la campagne avant que les choses ne dégénèrent est certes un choix judicieux. Peut-on en dire autant que de lancer un projet Kickstarter qui s’arrête seulement après la réservation de 11 produits?

Inutile de souligner que, comme pour toute campagne Kickstarter, la prudence est de mise quand vient le moment d’investir d’importantes sommes d’argent en ligne. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de vérifier à l’heure actuelle si le Moto Pogo est un produit en mesure de remplir ses promesses.

Vidéo récente
- Actualités

Les utilisateurs d'Android pourrait bientôt faire leur mise à jour système via le Google Play Store

Les dernières nouvelles

Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant un film

Netflix veut faire vibrer votre téléphone pendant un film

Branchez-vous -
Gmail se pare d’un mode sombre

Gmail se pare d’un mode sombre

Branchez-vous -
SpaceX : revoyez les images du lancement du Falcon Heavy

SpaceX : revoyez les images du lancement du Falcon Heavy

Matthieu Carlier -

Plus d'actualités

Google Maps : des millions de faux commerces polluent la plateforme

Google Maps : des millions de faux commerces polluent la plateforme

Branchez-vous -
Harry Potter : Wizards Unite est disponible : en quoi ça consiste ?

Harry Potter : Wizards Unite est disponible : en quoi ça consiste ?

Branchez-vous -
iOS 13 disponible en bêta : comment le tester sur son iPhone ?

iOS 13 disponible en bêta : comment le tester sur son iPhone ?

Branchez-vous -

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous -
Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Google Stadia : votre connexion est-elle suffisante ? Faites le test

Branchez-vous -
Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Google arrête la production de tablettes : Apple seul maître sur le marché

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .