Le PuzzlePhone est modulaire, mais pas trop

Sociofinancement

Alors que Project Ara est prévu pour 2016, une autre entreprise souhaite s’investir dans le marché des smartphones modulaires.

Sommes-nous sur le point de voir (enfin) des téléphones modulaires arriver sur le marché? L’idée de commercialiser un appareil plus écologique, d’abord popularisé en 2013 par le concepteur Dave Hakkens et son Phonebloks, est actuellement en chantier chez Google sous Project Ara, qui devrait se concrétiser l’an prochain. Cela dit, rien n’empêche d’autres ingénieurs à s’y intéresser.

Ainsi arrive le PuzzlePhone, sorte de compromis entre polyvalence et simplicité. Contrairement aux initiatives mentionnées ci-haut, cette proposition finlandaise se divise en trois portions.

La livraison des premiers téléphones est prévue pour septembre 2016.

On retrouve la «colonne vertébrale» du dispositif, composée de l’écran et des connecteurs de deux modules : le «cerveau» intégrant processeur, appareil photo, mémoire vive et espace de stockage, puis le «cœur» où se loge la batterie et les composantes électroniques secondaires.

Dévoilé publiquement pour la première fois en décembre dernier, le projet a été lancé cette semaine sur Indiegogo, dans le cadre d’une campagne de sociofinancement dont l’objectif est de 250 000$ US. Au moment d’écrire ces lignes, le projet est en voie de franchir 50 000$ US en promesses de la part de plus d’une centaine de bailleurs de fonds.

Il va de soi que la simplicité de l’offre du PuzzlePhone pourrait s’avérer plus intéressante aux yeux des consommateurs. L’idée de passer d’un téléphone unidimensionnel (voire conventionnel) à un appareil issu de Project Ara auquel il est possible de rattacher de 6 à 9 modules distincts peut être déroutante. Ici, seul le module comprenant le processeur sera appelé à changer au fil des années, tandis que l’écran pourrait demeurer le même, et celui intégrant la pile pourrait être interchangé selon les besoins énergétiques du moment.

puzzlephonex2

En terme de caractéristiques techniques, le PuzzlePhone propose un écran 1080p de 5 pouces, un système sur puce ARM octocœur dont l’origine est inconnue, 3 Go de mémoire vive, une caméra principale de 12 mégapixels (dotée d’un flash LED), une caméra frontale de 5 mégapixels, une pile de 2 800 mAh, et une capacité de stockage variant de 16, 32 ou 64 Go. Le tout sera propulsé par Android 6.0 Marshmallow.

À partir de 333$ US (environ 438$ CA), vous obtiendrez un téléphone édition Very Early Bird de 16 Go, tandis que 777$ US (approximativement 1 022$ CA) vous procurera l’édition limitée Indiegogo.

La campagne de sociofinancement se termine le 15 décembre. Si PuzzlePhone ne parvient pas à atteindre la cible de 250 000$ US, les porteurs du projet pourront tout de même toucher la somme accumulée, la campagne étant de type flexible. La livraison des premiers téléphones est prévue pour septembre 2016.