L’application Notify de Facebook débarque sur iOS

Crise des médias

Après des mois de rumeurs, la nouvelle application mobile dédiée à l’actualité de Facebook voit enfin le jour.

Disponible uniquement pour les utilisateurs d’iPhone résidants aux États-Unis, Notify est une application qui s’apparente à un agrégateur de contenu tel Flipboard et Feedly.

La distribution des articles s’y fait selon les préférences de l’utilisateur. Celui-ci est invité d’abord à choisir trois médias qui correspondent à ses préférences et qui viendront peupler son fil d’actualité personnalisé. Libre à lui d’ajouter ensuite plus de médias afin de diversifier ses sources d’informations. Ces médias sont présentés sous deux onglets : Stations et Sources.

Les stations s’apparentent aux rubriques d’un quotidien, traitant d’un champ d’intérêt spécifique, tandis que les sources regroupent l’ensemble des contenus du média en question. Oui, cette nomenclature paraît plutôt étrange à première vue.

Essentiellement, c’est comme si chaque publication de la page Facebook d’un média se retrouvait répertoriée dans un journal virtuel regroupant les plus importantes sources d’actualités américaines.

Sans surprise, la liste des médias proposés a été triée par Facebook, une sélection qui semble être le fruit d’un partenariat entre le réseau social et les divers médias. Par conséquent, il est impossible d’ajouter la source de son choix, ni même d’effectuer une recherche par mot-clé : les médias accessibles vous sont imposés.

Comme son nom l’indique, la vocation de l’application est de vous transmettre des notifications lorsque l’un de vos médias préférés publie un nouvel article. Toutefois, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les médias ne correspondent pas aux partenaires du programme Instant Articles lancée par Facebook en mai dernier.

Vous aimez les notifications? Préparez-vous à en recevoir un char pis une barge.

Vous aimez les notifications? Préparez-vous à en recevoir un char pis une barge.

À noter que si Notify n’est disponible que sur l’App Store aux États-Unis pour le moment, il est toujours possible de créer un compte américain depuis l’étranger (même sans carte de crédit) afin de télécharger des applications gratuites. Inutile de rappeler cependant que, puisqu’elle est destinée au marché américain, l’accent de ses contenus portera davantage sur l’actualité américaine.

Facebook se dit «enthousiaste d’explorer ce médium en pleine évolution avec les médias qui y participeront», mais n’a rien déclaré quant à une potentielle déclinaison canadienne ou étrangère.