Facebook retire les applications Slingshot, Riff et Rooms du marché

Tourner la page

Visiblement, ces applications n’ont pas eu le succès escompté. Elles se ramassent ainsi au cimetière des tentatives de Facebook qui se sont soldées par des échecs.

L’entreprise a au moins le mérite d’essayer de faire de nouvelle chose, même si le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Elle sait également quand tirer un trait sur ces expérimentations. C’est ainsi qu’on apprend aujourd’hui que l’application Rooms a été retirée de l’App Store, tout comme Slingshot et Riff, dont les versions Android ont également disparu du Play Store.

En fait, selon ce qu’a appris CNET, c’est carrément la division Creative Labs de Facebook qui aurait été officiellement fermée par l’entreprise.

«Depuis leurs lancements, nous avons intégré des éléments de Slingshot, Riff et Rooms dans l’application Facebook sur iOS et Android», a déclaré une porte-parole de l’entreprise. Elle a cependant ajouté que Facebook continuerait d’encourager l’expérimentation au sein même de l’entreprise, et de soutenir des initiatives comme Hyperlapse et Layouts lancées par Instagram dans les derniers mois.

Ce n’est pas la première fois que Facebook retire certaines de ses applications du marché. Ce fut notamment le cas de Facebook Camera, une application dédiée à la photographie dont les fonctionnalités étaient plutôt limitées, et Poke, qui tentait de rivaliser en quelque sorte avec Snapchat.

  • bibousiq

    Au final, il semble que les seules applications de Facebook qui ont du succès soient celles qu’ils rachètent (Instagram, Whatsapp)…quand elles ont déjà un grand nombre d’utilisateurs ou celles que l’on est obligés d’utiliser pour rester en contact avec ses amis (Messenger).

    • Alexandre Barone

      Obligé? Je n’ai pas facebook et je me sens tres bien. Il y a le bon vieux telephone pour rester en contact! On peut meme se deplacer et se rencontrer, attends, EN PERSONNE. Oui oui! Je te le dis! haha