Donald Trump veut fermer Internet pour contrer le terrorisme

A series of tubes

Afin d’empêcher le groupe armé État islamique de recruter de nouveaux membres par Internet, le candidat à l’investiture républicaine de 2016 propose de débrancher le réseau.

Devant la menace du groupe armé État islamique, Trump veut passer de la parole aux actes. À son avis, il faut faire quelque chose.

Sans surprise, Trump n’a pas précisé davantage la stratégie à privilégier pour «fermer Internet».

«Nous perdons beaucoup de gens à cause de l’Internet et nous devons faire quelque chose», a-t-il déclaré hier lors d’un rassemblement républicain à Pearl Harbor en Caroline du Sud. «Nous devons aller voir Bill Gates et beaucoup d’autres personnes qui comprennent vraiment ce qui se passe. Nous devons parler avec eux, pour voir si nous ne pourrions pas fermer Internet dans certaines zones d’une façon ou d’une autre.»

«Quelqu’un répondra : “Oui, mais la liberté de parole, la liberté d’expression”. Ce sont des gens stupides; nous avons beaucoup de gens stupides. Il y a sans doute quelque chose à faire avec Internet parce qu’ils recrutent par milliers.»

Sans surprise, Trump n’a pas précisé davantage la stratégie à privilégier pour «fermer Internet».

Débranchez-vous?

Le candidat à l’investiture républicaine n’en est évidemment pas à ses premières déclarations étranges et controversées. Il a récemment suggéré de fermer les frontières des États-Unis aux musulmans «jusqu’à ce que nous soyons capables de déterminer et de comprendre le problème», suscitant l’indignation tant du côté des démocrates que des républicains.

Cela dit, Trump n’est pas le seul politicien s’était prononcé sur une potentielle fermeture d’Internet. Le républicain Joe Barton a proposé le mois dernier de fermer les sites et réseaux sociaux employés par des terroristes, dont le groupe armé État islamique.

La candidate à l’investiture démocrate Hilary Clinton souhaite que les entreprises issues du secteur technologique aide à prévenir l’utilisation terroriste de communications cryptées. Enfin, le président Barack Obama a demandé dimanche dernier à ce que les chefs de file en technologie et les forces de l’ordre déploient plus d’efforts afin d’empêcher les terroristes de tirer profit de la technologie pour échapper à la justice.

Enfin, malheureusement pour Trump, nous détenons l’adresse debranchez-vous.com

  • Steve Rodrigue

    #facepalm

    Et dire qu’il pourrait devenir le président des États-Unis!

    • len5465 .

      Si cela devait arriver, les Americains tomberaient bien bas dans mon estime…

    • xfinity

      Improbable selon moi : après s’être mis à dos les populations hispanique, afro-américaine, puis musulmane, et aujourd’hui nombre d’internautes, encore pourrait-il passer les primaires républicaines. Mais il m’apparaît très difficile qu’il puisse vaincre la présidentielle (je ne sis pas impossible).

      Il use par ailleurs de ressorts tellement éculés : si vous n’aimez pas mes paroles, c’est que vous n’aimez pas l’Amérique ; si vous considérez mon programme comme simpliste (la peur de l’étranger, la fermeture des frontières, les armes pour tous), c’est que vous faîtes parti de l’élite, des bobos new-yorkais, et que vous n’êtes pas proche du peuple.
      En fait, à bien y regarder, c’est le même discours que tiens ici en France, Marine Le Pen. A la différence près, c’est que les élections qui viennent de se produire en france, ne sont pas les présidentielles, et les votants n’ont pas le même comportement pour élire quelqu’un à la « fonction suprême ».

      • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        Vous n’êtes pas alarmé par la récente percée du Front National en France simplement parce qu’elle s’est produite QUE dans un contexte d’élections régionales? Si l’impact est (évidemment) moindre, le phénomène demeure inquiétant, non?

        • Gratte-Cvl

          Quand tu vois ce qui a été dernièrement voté en France par le PS sous le motif de l’urgence et des attentas, le FN passe pour un parti modéré.

          P.S : désactiver le glisser-déposer d’image dans les coms quand on y glisse-dépose un texte ;)

        • xfinity

          Le fait que j’indique que les électeurs se comportent différemment selon la nature des élections ne signifie pas que je ne désapprouve pas le niveau obtenu par le FN…

          En revanche, il faut cesser de croire que les électeurs du FN sont tous d’infectes racistes et futurs nazis. Les études sur la structure de son électorat diffusées en France démontrent ainsi que nombre d’entre-eux viennent souvent de l’électorat de gauche, déçu par les actes de François Hollande. Beaucoup des électeurs du FN indiquent avoir voté pour ce parti en réaction à l’absence de différence de politique entre droite et gauche française.
          On note également le parallélisme des courbes entre chômage et résultats du FN sur plus d’une décennie.
          Enfin. les attentats ne sont pas non plus étrangers aux bons scores du FN.

          Bref, tous ces éléments -et d’autres encore- constituent un terrain fertile pour le FN. C’est regrettable, je le concède. Mais ici, une question se pose : ne faut-il pas que le FN remporte une région pour faire la démonstration de son incapacité à gouverner? Je ne suis pas loin de partager cet avis, même si encore une fois, je trouve assez affligeant l’incapacité de beaucoup de mes compatriotes à réfuter les thèses simplistes du FN.

          • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Je connais mal le FN. L’opinion que j’ai est formée de ce que je peux lire et entendre ici à travers les médias canadiens (et quelques médias français également). Je ne vais donc pas prétendre être aussi bien informer que vous.

            Au Canada, et je dirais même particulièrement plus au Québec, la tendance d’une bonne portion de l’électorat est de voter «contre» un parti. Peut-être serait-elle différente si nous avions un système à deux tours comme le vôtre, mais ce n’est pas le cas. Je me souviens que certains souverainistes souhaitaient voir Peter Manning (candidat d’une droite plus extrême d’un ancien parti, l’Alliance Canadienne) devenir premier ministre du pays pour démontrer à quel point le Québec n’est pas à sa place dans le Canada, et ainsi faire monter l’opinion du public en faveur de l’indépendance. C’est pourtant un peu ce que l’on a eu droit avec Stephen Harper, et pourtant, la souveraineté ne s’est pas présenté comme une option plus intéressante aux yeux des Québécois.

            Il sera intéressant de voir à quel point le FN est incompétent pour gouverner. Cela dit, entre le comportement d’un parti en élections et un parti au pouvoir, il y a souvent deux mondes (et un festival de compromis provoqué par la crainte de ne pas conserver le pouvoir).

          • Gratte-Cvl

            Le vote en 2 tours n’empêche pas la majeure partie de l’électorat français de voter contre un parti/candidat plutôt que pour. Peut-être qu’un vote à la proportionnel pourrais faire avancer les choses à ce niveau et mettre fin au bipartisme.

          • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            Je n’ai pas mentionné la tendance canadienne à voter contre un parti en opposition avec le comportement de l’électorat français. C’était seulement une information complémentaire. ;)

      • Serge

        Plusieurs parti dans le monde sont en train de se radicaliser et vous seriez surpris du pouvoir de la population d’imbéciles qu’il y a. Harper était dernier dans les sondages des 3 grands partis au début des élections mais est remonté en tête pendant plusieurs semaines en septembre grâce à ses positions sur les musulmans et les terroristes. Il a été capable de détourner tous les sujets pertinents pour des niaiseries inutiles.

        Maintenant, Trump se hisse en tête des sondages sur les primaires républicaines grâce à ses propos de peurs. Le front national en France avec ses idées radicale vient de remporter des gains très importants. Le peuple américain a suivi George Bush Jr. aveuglément lors de l’invasion de l’Iraq simplement sur la peur des armes de destruction massive.

        Le peuple qui ne s’informe pas et ne se pose pas de question (une forte majorité de la population) se laisse très facilement berner par ce genre d’idées alarmistes. Ca ne prend pas grand chose pour ébranler le ptit confort d’une population. C’est pour ca que les terroristes ont déjà gagné la guerre.

  • Serge

    Il doit surement y avoir une schème de pensée logique derrière cela, mais je n’arrive pas à la comprendre. Je pense que je fais partis des gens stupides. :’(

  • Sylvain

    Faudrait
    aussi fermer le téléphone filaire, le téléphone cellulaire, le fax, la poste, le
    télégraphe et j’en passe et des meilleures!

  • Gumby

    Les États-Unis vont devenir une «Corée (de l’Amérique) du Nord» avec Trump! ;-)
    J’adore ce mec. Il me fait rire tellement qu’il est incroyablement pathétique et pourtant encore si populaire dans les sondages!