Le Lift, la riposte de l’industrie du taxi à Uber

Besoin d'un lift?

Québec
Liste de tags

Une nouvelle application mobile souhaite faciliter vos déplacements en taxi ou en transport public partout au Canada.

LIRE ÉGALEMENT : Facebook intègre Uber à Messenger

Le Lift, une initiative de l’entreprise de technologie mobile CellWand, se présente comme un équivalent d’Uber tirant profit des principales entreprises de taxi à travers le pays – soit une flotte de plus de 25 000 véhicules.

Bien qu’elle met l’accent sur le transport par taxi, il est aussi possible d’obtenir un itinéraire par autobus, métro ou train selon la destination sélectionnée. Enfin, il est aussi possible de connaître où se trouvent les véhicules de services d’autopartage de Car2go et Zipcar.

Tout comme sur Uber, il est possible d’évaluer chaque chauffeur avec une note de 5 étoiles.

Une fois connecté à l’application (qui nécessite la création d’un compte d’utilisateur), Le Lift vous invite à déterminer un endroit d’embarcation selon la géolocalisation de votre téléphone, ou d’effectuer la recherche de votre destination afin de comparer les tarifs et la durée du trajet par taxi ou par transport en commun.

Si l’application est gratuite, des frais de commodité seront ajoutés à votre facture de votre fournisseur de services mobiles pour chaque trajet en taxi. Autrement dit, vous devrez payer la note une fois à votre destination en tenant compte de ces frais supplémentaires. Ils sont fixés à 2$ par trajet lorsque vous vous situez dans une zone permettant les appels électroniques, ou à 1$ par trajet pour être mis en contact avec un répartiteur lorsque cette option n’est pas disponible.

À noter qu’aucuns frais ne seront facturés dans les 30 premiers jours d’utilisation de l’application. De plus, tout comme sur Uber, il est possible d’évaluer chaque chauffeur avec une note de 5 étoiles.

«Nous estimons que cette application procurera un service remarquable aux Canadiens tout en restant conforme aux règlements municipaux face aux transports existants», indique Jim Bell, directeur administratif de l’Association canadienne du taxi.

Bell fait bien entendu référence à Uber, son principal concurrent qui offre des trajets en moyenne 36% moins chers, mais dont la légalité est toujours débattue dans les marchés desservis par l’entreprise.

Soulignons que la semaine dernière, des chauffeurs de taxi de Toronto ont organisé une manifestation pour soutenir leur appel à un cadre législatif municipal qui empêcherait le service UberX de poursuivre ses activités.

Le Lift est offert sur l’App Store et le Play Store.

  • Guy Lambert

    Hum…good luck with that! ;-)
    Je laisse la chance au coureur. (ou, au chauffeur, dans ce cas-ci !)