Critique du film Star Wars : The Force Awakens

Sans divulgâcheurs

Exclusif

J.J. Abrams a réussi le pari de réaliser un Star Wars qui surpasse la trilogie originale à bien des égards, sans néanmoins prendre les risques nécessaires pour éviter un certain sentiment de déjà vu.

Lorsque l’on regarde A New Hope, The Empire Strikes Back et Return of the Jedi, on se retrouve devant une trilogie qualifiée d’opéra de l’espace qui puise énormément dans les serials des années 30, notamment Flash Gordon. Avec sa première trilogie, George Lucas a rendu hommage à ces œuvres généralement sous-estimées du public, puis oubliées, élevant ainsi leurs éléments fondamentaux au rang d’une superproduction désormais incontournable.

The Force Awakens se détache de cette tradition et adopte une approche beaucoup plus moderne. Cette évolution n’est pas surprenante, et est totalement justifiée. Si, lorsqu’il n’y avait rien, Lucas devait puiser la nostalgie des spectateurs ailleurs, Abrams a suffisamment de matériel avec quoi composer pour offrir tout ce qu’il faut en fan service.

Un secret bien gardé

Je ne vais même pas me risquer à vous raconter comment l’histoire débute. Le fait est que, à une époque où les bandes-annonces révèlent tellement d’éléments de l’intrigue que l’on peut pratiquement résumer un film sans jamais l’avoir vu, The Force Awakens comporte beaucoup plus de secrets que vous pouvez l’imaginez – même en ayant vu les (multiples) bandes-annonces. Qui plus est, on ne prend pas le spectateur pour un imbécile en le laissant lui-même tirer ses propres conclusions à propos de la nature d’un personnage en particulier.

daisyjohn03

Si l’intrigue plaira aux adeptes de la saga, on est loin de se retrouver devant une formule fondamentalement nouvelle. La façon de raconter l’histoire est toutefois rafraîchissante, et si Abrams a le luxe d’amorcer une nouvelle trilogie en sachant que les autres films sont dans la poche, en aucun cas a-t-on l’impression qu’on étire la sauce du scénario.

Le développement des personnages et le jeu des acteurs – particulièrement celui de Daisy Ridley et John Boyega – sont réussis, et l’on se retrouve avec beaucoup de matière, mais distribuée de façon équilibrée. Il y a toutefois un certain déséquilibre quant à la présence individuelle de l’ensemble de la distribution, et non, ce n’est pas ce que vous croyez.

J’aimerais tellement en écrire davantage sur le scénario, mais je fais partie des cinéphiles récalcitrants à vouloir révéler quoi que ce soit lorsque j’invite un ami à voir un film. Dépourvu de surprise, un long métrage perd trop de son charme.

Une expérience immersive

Les effets spéciaux de The Force Awakens – tant visuels que sonores – sont tout simplement époustouflants. Les environnements ont du volume, de la profondeur, les prises de vues sont recherchées, si bien que le film propose une expérience immersive sans même l’avoir vu en format IMAX ou en 3D.

Honnêtement, difficile de trouver des défauts à ce chapitre. Mon seul bémol va au rendu des personnages en image de synthèse. Car oui, ce nouveau film s’est vanté de miser énormément sur les effets spéciaux mécaniques et il le fait, mais on retrouve tout de même énormément de modélisation 3D. Si ça fonctionne parfaitement pour les X-Wing et TIE Fighter, certains personnages projettent encore cette impression virtuelle sans vie.

adam

Alors que le jeu des acteurs et les effets spéciaux parviennent à nous vendre le film, on a enfin l’occasion de voir une armée de Stormtroopers imposer sa loi comme il se doit. Le Premier Ordre (qui occupe la place de l’Empire) conserve l’héritage de son prédécesseur, mais adopte un ton manifestement plus enragé. Par conséquent, sa puissance est beaucoup plus convaincante et menaçante aux yeux du spectateur.

Un nouvel espoir

The Force Awakens est exactement la production dont avait besoin Lucasfilm pour relancer Star Wars. Le film n’est pas sans failles, mais les lacunes qui en agaceront certains passeront sous silence auprès des fans, et c’est précisément le cœur de ce marché que l’on cherche à combler ici.

Bonne nouvelle : le film comprend une dose d’humour qui est à des kilomètres de ce que nous a proposé Lucas avec Jar Jar Binks. Les rires ne reposent pas uniquement sur BB-8 (bien qu’il en génère une partie, mais ce droïde avait déjà charmé la galerie bien avant le lancement), et l’effet comique est loin d’éclipser le ton sérieux de l’aventure.

bb8teaser

Si vous décidez d’aller voir The Force Awakens au cinéma, sachez que l’expérience en salle en vaut vraiment la peine. Par contre, si vous souhaitez vous faire raconter une nouvelle histoire, ce ne sont pas ces droïdes-là que vous recherchez.

  • Serge

    Ah!!!!!! M. LaSalle, chanceux d’être déjà allé le voir. Moi j’y vais demain… je m’en ronge les ongles. Les journées au travail passent tellement lentement. Je compte toutes les minutes. Je suis jaloux de vous!!!

  • letodan

    Eh bien, si Laurent Lasalle a apprécié, je suis encore plus enthousiasme à l’idée d’aller le voir dimanche!! Merci d’avoir éviter les divulgâcheurs!!

  • LPRRRR

    Je crois qu’il n’y avait juste aucune chance à prendre avec ce film et ils ont bien faits. Les attentes étaient terrible et les fans attendent ce film depuis 1983.

    Maintenant, les fans sont rassasiés, je m’attend à ce que la production prennent des chances et aillent dans des directions inexplorés pour les prochains opus. Pour la relance, c’est plus que réussi et livre la marchandise tant convoité!

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Exact. Cela dit, aux yeux d’un spectateur qui n’est pas déjà hypnotisé par Star Wars, c’est certain que le film manque d’audace.

  • Jean-Francois Messier

    Y a-t-il un site qui peut révéler l’histoire ? Simplement question de la connaître, sans pour autant devoir dépenser une petite fortune au cinéma et attendre que le film arrive en contenu sur demande. Ainsi, je sauverai de l’argent qui sera mieux utilisé, mais qui fera que je n’airai pas l’air d’un ignorant lors d’une conversation avec des collègues de bureau……………………………

  • Renaud Lemieux

    Surpasse la trilogie original à bien des égards ????? BIEN VOYONS DONC jamais de la vie franchement comment un critique de cinema peut aller jusqu’à dire ça c’est un blasphème ce nouveau Star Wars est le pire des 7 et si certaines personnes le trouve excellent en ça se respecte mais en aucun cas il surpasse les original franchement FRANCHEMENT

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Bon, SPOILER ALERT pis toute…

      Oui, il surpasse la trilogie originale originale à bien des égards. Aucunement dans son scénario (il faut lire la fin de ma critique), mais effectivement dans ses effets spéciaux, et beaucoup dans le jeu des acteurs. Ça ne signifie pas que The Force Awakens est meilleur que A New Hope ou The Empire Strikes Back, mais il faut faire abstraction du fait que l’on ait vu ses films dans notre jeunesse, et que la nostalgie amplifie énormément notre perception.

      Kylo Ren est présenté comme un wannabe Darth Vader parce que Kylo Ren est un wannabe Darth Vader. Il est plus fort que Vader, ou du moins beaucoup plus «show off», mais j’ai trouvé intéressant le fait que sa colère contribue à sa perte. En ce qui concerne le duel au sabre laser, bien des fans ont buggé sur le fait que Finn – un non Jedi – puisse se battre avec un sabre laser, alors que ce n’est qu’une épée moderne. L’épée était l’arme des chevaliers, et pourtant, n’importe qui peut aujourd’hui manier l’épée et on n’en fait pas un cas avec ça. Finn a reçu un entraînement de Stormtrooper, alors dire qu’il a aucune expérience avec une épée ne se fonde sur rien : la réalité est qu’on ne le sait pas.

      Rey de son côté développe plus rapidement la Force que Luke, et on peut spéculer que le fait qu’elle ignore ce qu’il est advenu de ses parents (contrairement à Luke qui sait que son père est «mort») fait en sorte que son esprit est moins troublé. On la voit aussi être particulièrement douée au combat (en déjouant Finn au début, avec son bâton), alors qu’elle puisse se débrouiller avec un sabre laser n’est pas inusité (mais elle rushe en donnant ses premiers coups de façon maladroite). Elle devient ensuite particulièrement en contrôle de ses émotions après que Ren lui offre d’être son apprentie lors du combat final, tandis que Luke est apparu souvent découragé dans A New Hope.

      Han et Chewie sont nuls à chier? Sérieusement?

  • Didier Rubecht

    Laurent Lasalle critique cinéma, c’est drôle ça ;)

  • alex

    Bon moi je viens de voir le film, et Jr trouve franche qu’en terme des fondamentaux de star wars il n’y a pas grand chose, certes l’univers spatio-temporelle moyen-âgeux est la. Mais où est la philosophie star wars. Genre  » ne laisse pl as la colère t’envoyer..  » les scènes vint trop vite pas le temps de s’imprégner de l’ambiance, dommage les ingrédients sont là mais la magie G.lucad n’y est pas et du coup on a un grand film à effets spéciaux mais un ersatz de star wars

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Le film étant dépourvu de scène d’enseignement de la Force, c’est difficile d’avoir des répliques du genre «ne laisse pas ta colère t’emporter». Mais Rey, contrairement à Luke, n’est pas en colère à la base. Ce n’est pas comme si elle savait que son père est mort, ou que son oncle et sa tante avaient été assassinés par l’Empire. The Force Awakens est un film de son époque, mais il puise minutieusement dans la nostalgie et offre le meilleur compromis à mes yeux. J’ai hâte de voir la suite…

  • alex

    Bon moi je viens de voir le film, et Je trouve franchement qu’en terme des fondamentaux de star wars il n’y a pas grand chose, certes l’univers spatio moyen-âgeux est la. Mais où est la philosophie star wars. Genre  » ne laisse pas la colère t’envahir..  » les scènes vont trop vite pas le temps de s’imprégner de l’ambiance, dommage les ingrédients sont là mais la magie G.lucas n’y est pas et du coup on a un grand film à effets spéciaux mais un ersatz de star wars

  • TheEAB

    Quossé ça un divulgâcheur? Pas un mot français improvisé pour « spoiler » toujours?

  • Francois

    C’est le plus mauvais star wars de la série. Pas de logique, mal ficelé et un Hans Solo pas convaincant du tout. Un méchant qui est plus dans une crise d’ado qu’un être maléfique . Tout est prévisible sans suspense . Un film fait pour faire de l’argent et se foutre des vrais fans