Google a détrôné Apple du titre de l’entreprise la plus valorisée au monde

Apple vs. Google

Liste de tags

Alphabet, la société mère de Google, est devenue la première capitalisation boursière des États-Unis à la fermeture des marchés lundi, après avoir joué du coude contre Apple dans la journée.

Alors qu’Alphabet a officiellement terminé la journée avec une valeur inférieure à celle d’Apple (530,1 contre 534,7 milliards de dollars US), les échanges d’après-fermeture ont propulsé sa capitalisation boursière à 570 milliards, surpassant celle de 539 milliards d’Apple.

Au moment d’écrire ces lignes, la lutte entre ces deux géants technologiques est loin d’être terminée.

Mais tout ce qui monte redescend, même si nous sommes devant une situation qui est loin d’être coulée dans le béton. Au moment d’écrire ces lignes, la lutte entre ces deux géants technologiques est loin d’être terminée : Alphabet est retombée à une capitalisation de 532,2 milliards, alors que celle d’Apple s’est fixée à 533,8 milliards.

N’empêche, il s’agit d’une première pour l’entreprise formerly known as Google. Le bilan financier d’Alphabet déposé cette semaine affiche des résultats meilleurs que ce qui avait été anticipé par les analystes, son bénéfice net ayant notamment grimpé de 12% par rapport à l’an dernier à 15,8 milliards de dollars US. L’entreprise a également enregistré un chiffre d’affaires de près de 75 milliards sur l’ensemble de l’année, dont 21,3 milliards lors du dernier trimestre.

Son rival était parvenu à maintenir sa première position depuis 2012, alors qu’Apple avait détrôné Exxon Mobil avant d’atteindre une capitalisation de l’ordre de 760 milliards en 2015.

Reste à voir maintenant si Apple sera en mesure de sortir un lapin de son chapeau et d’épater les consommateurs et investisseurs à moyen terme. Soulignons que les rumeurs suggèrent la tenue d’un événement-mystère en mars où Apple pourrait dévoiler un potentiel iPhone moyen de gamme pourvu d’un écran de 4 pouces et d’un processeur A9.