Tim Sweeney revient sur ses propos concernant Windows 10

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après avoir jeté les gants vendredi dernier face à Microsoft, le cofondateur d'Epic Games les a ramassés ce weekend en admettant s'être emporté un peu trop rapidement.

Il peut arriver à tout le monde de parler trop vite, particulièrement sur les réseaux sociaux. Toutefois, quand vient le moment de composer une lettre ouverte de plus de 1 400 mots en s’attaquant à l’un des plus importants joueurs d’une industrie, il est convenu de valider ses affirmations deux fois plutôt qu’une.

Étrangement, ce n’est pas ce que semble avoir fait Tim Sweeney la semaine dernière, alors qu’il a ouvertement critiqué la stratégie de Microsoft liée à la promotion de la plateforme universelle Windows (UWP) dans le quotidien The Guardian.

Sweeney a admis qu’il n’avait aucune preuve qu’un plan diabolique se dessinait chez Microsoft.

Le titre de la chronique? «Microsoft souhaite monopoliser le développement de jeux PC. Nous devons nous y opposer.»

Aux dires du principal architecte ayant travaillé au développement du populaire moteur graphique Unreal Engine (comprendre, pas un deux de pique), Microsoft cherche à restreindre la liberté de ses utilisateurs et à subvertir les droits des développeurs et éditeurs de maintenir une relation directe avec leurs clients.

Mais voilà, ça, c’était ce que disait Sweeney vendredi dernier. Alors que son article n’a évidemment laissé personne indifférent, le cofondateur d’Epic Games est en quelque sorte revenu sur ses paroles depuis sur Twitter, après des échanges avec des développeurs mieux renseignés que lui.

https://twitter.com/lsobrado/status/705777865669931008

«Je vais avoir besoin de quelques jours pour me documenter sur la différence dans le développement, le déploiement et l’installation d’applications Win32 et UWP à l’égard de l’ouverture de l’écosystème», a-t-il admis, remettant ainsi en question une partie de son argumentaire concernant l’impossibilité d’intégrer des applications Windows classiques (Win32) dans le Windows Store.

Parallèlement à cette marche arrière, Sweeney a retweeté un message de Phil Spencer dans lequel il annonce que la prochaine conférence destinée aux développeurs de Microsoft portera sur l’ouverture de l’écosystème UWP en commentant : «J’aime ce que j’entends, et je suis impatient de connaître les aspects techniques de UWP et de son ouverture lors de la conférence Build».

Enfin, dans le cadre du podcast Newswothy du blogue Polygon, Sweeney a également confirmé qu’il n’avait aucune preuve qu’un plan diabolique se dessinait chez Microsoft.

Bref, il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée.

Les dernières nouvelles

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Une faille Bluetooth affecte des millions de serrures … y compris celles des Tesla

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Un nouveau format musical entre le vinyle et le CD voit le jour

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Bientôt sur Netflix : la télé en direct?

Plus d'actualités

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .