La réalité virtuelle et l’intelligence artificielle seront à l’honneur au Tokyo Game Show 2016

À surveiller

Exclusif

La semaine dernière, les détails du Tokyo Game Show 2016 ont été annoncés par le Computer Entertainment Supplier’s Association et Nikkei Business Publications, les organisateurs de l’événement annuel de jeux vidéo le plus attendu au Japon qui célébrera son 20e anniversaire cette année.

Sous le thème Press Start to Play the Future (ou エンターテインメントが変わる。未来が変わる。 en japonais, soit «Le divertissement change, l’avenir change»), les planificateurs souhaitent montrer à quel point les jeux vidéo ont désormais un impact sur le paysage de l’industrie du divertissement.

De nouvelles zones seront réservées aux jeux de réalité virtuelle et aux progrès de l’intelligence artificielle.

De nouvelles zones seront réservées aux jeux de réalité virtuelle ainsi que les nouveautés démontrant les progrès de l’intelligence artificielle. La plateforme Oculus Rift occupe déjà de plus en plus de place au Tokyo Game Show depuis ces dernières années, et la réalité virtuelle a gagné en importance l’an dernier avec l’arrivée du PlayStation VR. Puisque ces casques intégreront le marché en 2016, leurs jeux seront certainement de la partie au prochain TGS.

Les nouvelles plateformes liées au divertissement mais plus au moins aux jeux auront aussi leur place dans une nouvelle section qui leur sera consacrée. On pourra y retrouver des lecteurs multimédia et des aperçus de services spécialisés dédiés aux joueurs voulant avoir une expérience avec leur équipement tout aussi distrayants que leurs jeux.

Fallout 4 était un des titres en primeur au Tokyo Game Show 2015, avant sa sortie en novembre dernier.

Fallout 4 était un des titres en primeur au Tokyo Game Show 2015, avant sa sortie en novembre dernier.

La zone dédiée aux esports sera renouvellée, et ses jeux prendront plus d’ampleur avec la démonstration de nouveaux titres et périphériques, ainsi que des compétitions en direct.

Des changements seront aussi apportés afin de promouvoir les développeurs indépendants ainsi que les jeunes entreprises internationales. Des startups de l’Europe de l’Est et de l’Amérique latine seront invités davantage à venir présenter leurs créations.

À quoi pouvons-nous nous attendre?

Jusqu’à présent, aucun mot de la part des géants de l’industrie sur ce qu’ils planifient comme démonstrations pendant les quatre jours de l’événement. Les entreprises qui désirent participer ont jusqu’à la fin mai pour demander un espace de démonstration. Il faudra sans doute attendre jusqu’à ce jour avant d’obtenir plus d’informations sur ce qu’envisagent présenter les acteurs de l’industrie. Malheureusement, on ne peut s’attendre à y voir Nintendo, dont la dernière participation au TGS remonte à 2005, moment où Satoru Iwata y a dévoilé la Wii dans le cadre d’une conférence.

Toutefois, avec les participations répétées de Sony, Microsoft, Square Enix, Capcom, Sega, Konami, Bandai Namco, Atlus et autres, on peut s’attendre à y voir les prochains Call of Duty et Dragon Quest, Persona 5, trois nouveaux titres liés à Final Fantasy, et Yakuza 6, pour en nommer que quelques-uns. Il est possible que Rise of the Tomb Raider et Gears of War 4 soient également de la partie.

Comme chaque année, plusieurs jeux de toutes consoles sous toutes formes seront sur place. L’espace réservé aux jeux mobiles des kiosques de chaque éditeur grandit sans cesse avec la panoplie de nouveaux titres. Les programmeurs en herbe seront aussi nombreux à faire la démonstration de leur travail. Des douzaines de cosplayers et leurs photographes occuperont également une zone dédiée à eux. Et, bien sûr, la marchandise sera aussi présente en quantité industrielle.

Tokyo Game Show est aussi l’hôte des Japan Game Awards, les prix de l’industrie des jeux vidéo du Ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon. La période de nominations est présentement ouverte jusqu’à la fin juin.

Avant le weekend de l’événement, le service de vidéo Niconico diffusera des émissions en japonais au sujet du Tokyo Game Show sur son site Web dès le mois de juin, et le site Tokyo Otaku Mode en fera de même en anglais pour les gens résidants à l’extérieur du Japon. Avec la montée en flèche de la diffusion des jeux en direct, on peut s’attendre de revoir les géants américains YouTube et Twitch faire leur visite et continuer leur aventure sur le marché japonais.

Le Tokyo Game Show attire des douzaines de cosplayers et leurs photographes chaque année.

Le Tokyo Game Show attire des douzaines de cosplayers et leurs photographes chaque année.

L’an dernier, le Tokyo Game Show 2015 a battu son record de participation des membres de l’industrie avec 480 entreprises et autres groupes présents sur les lieux. Le taux d’assistance avait aussi monté à 270 000 visiteurs, le deuxième plus gros montant depuis 1996, derrière son record de 270 197 visiteurs en 2013.

Le Tokyo Game Show 2016 aura lieu au palais des congrès Makuhari Messe dans la ville de Chiba au Japon, du 15 au 18 septembre.