Android gagne du terrain sur iOS à l’échelle internationale

Le vent dans les voile

Les parts de marché d’Android ont subi une importante croissance au cours des derniers mois en Chine, en Europe et aux États-Unis – au détriment d’iOS.

C’est en effet ce que démontrent les plus récentes statistiques compilées par la firme Kantar Worldpanel pour le premier trimestre de 2016.

Dans cinq des pays les plus peuplés d’Europe (excluant la Russie) – Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Espagne –, les spécialistes ont observé une augmentation de 7,1 points de pourcentage des parts d’Android, qui représente aujourd’hui 75,6%. Android a également progressé aux États-Unis, où il occupe 65,5% du marché après une augmentation de 7,3 points. Même son de cloche en Chine, où les parts d’Android ont bondi de 6 points pour se fixer à 77%.

Le milieu de gamme domine l’Europe

Les téléphones au bon rapport qualité-prix de Huawei, Wiko et Asus ont été privilégié par les consommateurs, particulièrement en Italie et en France.

«Il s’agit de la plus forte croissance d’Android à travers l’EU5 [NDLR : les pays européens ci-haut mentionnés] depuis plus de deux ans», déclare Lauren Guenveur, analyste pour Kantar Worldpanel ComTech. «De plus, cette croissance ne vient pas d’un seul ou de deux joueurs, mais d’une foule de marques et d’écosystèmes différents, qui varie de région en région.»

Alors que le succès d’Android en Europe est certes une pilule difficile à avaler pour Apple, dont les parts d’iOS sont passées de 20,2% à 18,9% pour cette même période, la croissance de Google a fait plus mal à Microsoft. Les ventes de téléphones Windows ont chuté de 5 points, et la version mobile de l’OS représente désormais que 4,9% de ce marché.

«En Italie et en France, les plus forts marchés de Windows Phone à une certaine époque, près de 10% des utilisateurs mobiles de Windows se sont tournés vers Android dans les trois mois se terminant en mars 2016», ajoute Dominic Sunnebo, directeur de la division d’affaires de Kantar Worldpanel ComTech Europe. «Qui plus est, ils ont opté pour des marques comme Huawei, Wiki et Asus, qui offre des appareils de milieu de gamme qui représentent un bon rapport qualité-prix. Tout le contraire de la Grande-Bretagne, où la croissance d’Android est toujours dominée par Samsung, entraînée dans cette période par des appareils de milieu de gamme comme les Galaxy J5 et A5.»

Toujours selon les observations de Kantar Worldpanel, le Galaxy S7 a connu un lent départ en Europe.

«La croissance des parts du Galaxy S7 de Samsung – prédit comme l’un des plus populaires téléphones de l’année – ne s’est toujours pas concrétisée», ajoute Guenveur. «Lorsque l’impact du Galaxy S7 y sera matérialisé, il pourrait influencer la nature et la voie du marché Android.»

L’iPhone perd des plumes aux États-Unis

Aux États-Unis, les gains d’Android sont également attribuables à Samsung, mais aussi par ses rivaux Motorola et LG. Le Galaxy S7 s’y est classé comme le cinquième appareil le plus vendu de cette période, à 4,2%, malgré qui n’a été commercialisé que pendant quelques semaines. Les ventes du Galaxy S6, dont le prix a été réduit, ont également profité à Samsung, tandis que les parts de Motorola ont augmenté de 6,9% à 9,8% au pays, en grande partie auprès des clients de Verizon.

De leur côté, les parts d’iOS ont perdu 7,5 points lors du premier trimestre de 2016 aux États-Unis, représentant aujourd’hui 31,6%. À noter toutefois que cette période ne comptabilise pas les ventes de l’iPhone SE, le nouveau téléphone de milieu de gamme d’Apple lancé le 31 mars, à la toute fin du trimestre observé.

Les téléphones Windows ont bénéficié d’un léger gain pour cette période, avec une progression de 1,6% à 2,7% de parts de marché.

Plus du trois quarts du marché chinois représenté par Android

«Android a connu sa meilleure croissance année après année depuis le trimestre se terminant en octobre 2014, avec un gain de 5,9 points année après année à 77,7%.»

«En Chine urbaine, iOS a poursuivi sa chute à 21,1% au cours des trois mois se terminant en mars 2016, alors qu’il se situait à 26,1% à cette même période l’an dernier», précise Tamsin Timpson, directeur de l’analyse stratégique de Kantar Worldpanel ComTech Asia.

«Android a connu sa meilleure croissance année après année depuis le trimestre se terminant en octobre 2014, avec un gain de 5,9 points année après année à 77,7%. Huawei a continué à croître, atteignant son plus haut sommet de parts de marché à ce jour, à 24,6%.»

Timpson attribue le succès de Huawei aux ventes des téléphones haut de gamme Mate 8 et d’entrée de gamme Honor 5X. De son côté, Oppo détient 6,5% des parts de marché en Chine.

Si vous êtes curieux de connaître l’ensemble des données observées par Kantar Worldpanel, visitez le site interactif de la firme.

  • Gumby

    La descente de l’iPhone n’est pas près de s’arrêter…

  • XFNTY

    Fut un temps, le Windows Store proposait peu d’applications au regard de ses principaux concurrents. Je ne sais pas si le catalogue a évolué, mais si ce n’est pas le cas et que l’offre est toujours en retrait, cela pourrait-il être une des raisons de la diminution des PDM de Microsoft en Europe ?
    Quant à l’augmentation d’Android, clairement, le déferlement des téléphones moyens-de-gamme chinois et leurs tarifs attractifs explique cette croissance, comaprativement aux toujours très chers (et moins innovants) appareils Apple.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Avec l’arrivée de la version mobile de Windows 10 et les efforts déployés par Microsoft pour pousser le développement d’applications universelles, le catalogue de l’écosystème mobile de Windows ne peut qu’aller en augmentant.