Les 10 nouveautés d’iOS 10

Mise à jour

Dans ce qu’elle nomme «la plus importante mise à jour d’iOS du point de vue de nos utilisateurs», Apple présente les nouveautés de son système d’exploitation mobile propulsant iPhone et iPad.

Expérience utilisateur

Apple propose d’abord de subtils changements à l’interface d’iOS et à la façon d’interagir avec ces fonctions.

Un aperçu des notifications enrichies d'iOS 10.

Un aperçu des notifications enrichies d’iOS 10.

Raise to wake fera en sorte que l’écran de votre iPhone s’allumera automatiquement lorsque vous soulèverez votre appareil. L’interface de l’écran de verrouillage a également été modifiée afin de le rendre moins sombre. Les notifications ont été enrichies de sorte qu’il vous sera possible d’interagir directement avec celle-ci sans quitter l’écran de verrouillage (un peu comme sous Android).

Enfin, Apple a également augmenté les capacités du 3D Touch pour permettre à l’utilisateur d’accéder à encore plus d’informations. Les développeurs pourront également bénéficier de cette nouveauté en adaptant leurs applications en conséquence.

Siri en relation avec les applications tierces

sirilyft

Alors que son interaction se limite actuellement avec les applications d’Apple, Siri pourra dorénavant interagir avec les applications tierces.

Par exemple, il sera possible de demander à Siri de transmettre un message WeChat à l’un de vos contacts, ou de demander un transport Lyft (équivalent d’Uber) vers la destination de votre choix. Pour se faire, les développeurs pourront exploiter un nouveau SDK (trousse d’outils) afin d’intégrer ces fonctionnalités à leurs applications.

QuickType amélioré

En relation avec Siri, le clavier d’iOS pourra notamment offrir de meilleures suggestions dans le cadre d’une séance de clavardage. Si par exemple on vous demande à quel endroit vous êtes, il sera possible de transmettre sa position géographique par un simple clic. Même chose si l’on vous invite à vous rendre à un lieu, ou si votre interlocuteur demande vos disponibilités pour un rendez-vous.

Également, le multilingue sera enfin intégré au clavier, de sorte qu’il n’affichera plus faussement des fautes d’orthographe lorsque vous décidez de vous exprimer dans une autre langue (selon les préférences de votre appareil).

Traitement de vos photos

iOS 10 pourra désormais afficher une carte géographique alimentée par l’information GPS des photos préalablement captées.

La reconnaissance faciale et d’objets pourra aussi vous permettre de filtrer votre photothèque par contact ou par thème. Il est intéressant de noter que cette tâche est effectuée localement, sur votre iPhone, contrairement à Facebook qui propose ce traitement qu’une fois que les données se retrouvent sur ses propres serveurs.

Lorsque vos images seront traitées de la sorte, Photos pourra les colliger afin de bâtir des souvenirs selon une période précise, les personnes se trouvant sur les photos, les objets / éléments communs ou le type de lieux (par exemple, en mer).

Plans renouvelée de A à Z

L’application de cartographie d’Apple, encore loin d’égaler Google Maps en terme d’efficacité, a été profondément mise à jour selon un nouveau design. L’information géographique est plus facilement accessible, et l’utilisateur pourra filtrer les types de commerces afin de préciser sa recherche.

Un aperçu de la nouvelle interface de Plans.

Un aperçu de la nouvelle interface de Plans.

La navigation a également été repensée : l’angle de vue s’ajustera plus progressivement lors de vos changements d’orientation, et il sera possible d’obtenir une vue d’ensemble afin de vous assurer qu’aucun bouchon de circulation ne viendra entraver votre route. D’ailleurs, si c’est le cas, Plans pourra proposer automatiquement un itinéraire alternatif en indiquant combien de temps cette autre route vous fera économiser. Bien entendu, ces changements sont également répercutés dans CarPlay.

Enfin, un nouveau SDK permettra aux développeurs de proposer des extensions afin d’intégrer leurs services à Maps. Dans ce contexte, il pourrait être possible entre autres d’effectuer une réservation via OpenTable sans avoir à quitter Plans.

Musique sous une nouvelle interface

Critiquée par la grande majorité de ses utilisateurs, l’interface de Musique (qui intègre le service Apple Music) a également subi une importante transformation. L’équipe de designers semble être sortie de sa phase «utilisons des polices amincies partout» de sorte que les titres des sections apparaissent désormais en extra gras. Trop extrême? À vous de juger.

La nouvelle interface de l'application Musique.

La nouvelle interface de l’application Musique.

La nouvelle application paraît plus conviviale et intuitive à utiliser. Difficile de partager ce qui est réservé à Apple Music et ce qui sera accessible également aux utilisateurs qui préfèrent écouter leur musique stockée localement. Ces derniers pourront toutefois paramétrer la section Library afin d’inclure uniquement les pièces préalablement téléchargées. À suivre…

Refonte de News

Apple n’a rien mentionné concernant la disponibilité de News au Canada.

L’application d’Apple dédiée à l’actualité, toujours uniquement offerte que pour les résidants des États-Unis, obtient également une nouvelle interface cohérente aux changements apportés à Musique. Son icône d’ailleurs ressemble à s’y méprendre au logo de DOTA 2, signe probable de l’absence d’intérêt d’Apple en ce qui à trait aux jeux vidéo.

On retrouve désormais une section pour les articles les plus populaires, liés à vos intérêts (selon le sujet), en vedettes. Il est également plus facile de consulter le contenu par média si vous le souhaitez. Enfin, de nouvelles notifications liées à des nouvelles importantes pourront apparaître sur l’écran de verrouillage.

Si Apple a fièrement annoncé que le nombre de médias partenaires avait significativement augmenté, il n’est malheureusement pas question pour le moment d’intégrer un agrégateur RSS.

Home pour les objets connectés

HomeKit se retrouvera avec sa propre application, Home, à partir de laquelle il sera possible de gérer l’ensemble des produits compatibles avec lui. Concrètement, vous n’aurez plus à passer par plusieurs applications pour contrôler vos divers appareils, le tout sera non seulement intégré à Home, mais également à l’écran de verrouillage.

Home, une nouvelle application qui tire profit de HomeKit.

Home, une nouvelle application qui tire profit de HomeKit.

À cet égard, il sera possible de configurer ce qu’Apple nomme des Scenes. Par exemple, lorsque vient le moment de vous coucher, vous pouvez activer une scène qui transmettra automatiquement des commandes à un ensemble de produits : verrouiller la porte d’entrée de la maison, éteindre les lumières, etc. L’utilisateur pourra aussi déterminer une zone géographique (geofences), de sorte que la porte de son garage pourrait s’ouvrir par exemple une fois qu’il se présente avec sa voiture (selon qu’il porte une Apple Watch par exemple).

Un iPhone est aussi un téléphone

On l’oublie trop souvent, mais la vocation principale de l’iPhone demeure d’effectuer des appels téléphoniques. Désormais, les messages vocaux seront retranscrits directement par iOS 10, vous évitant ainsi à devoir écouter un message afin d’en connaître son contenu.

La réception d’appels passe également à un nouveau chapitre et inclura désormais les appels transmis par des services tiers, comme Skype ou WhatsApp. Visuellement, l’appel semblera provenir de votre fournisseur de service cellulaire (bien que le nom du service sera mentionné sur l’écran) plutôt qu’une simple notification facile à ignorer. Encore une fois, les développeurs devront mettre à jour leur application pour y intégrer le VoIP API déployé par Apple cette semaine.

Enfin, grâce à un partenariat avec Cisco, les appels logés à votre bureau pourront être retransmis vers votre iPhone selon un affichage similaire. Malheureusement, vous n’aurez ainsi plus d’excuse pour ne pas répondre.

Messages s’inspire de Google et Snapchat

messages

L’application de messagerie privée d’Apple propose de nouvelles fonctions dignes de ce que propose Google avec Allo, voire même Snapchat.

Notamment, Messages affichera un aperçu de toute URL transmis par votre interlocuteur, proposera des autocollants, fera une meilleure intégration des emoji en vous permettant de remplacer certains mots par ceux-ci, et l’animation d’un message transmis pourra être personnalisée pour s’afficher plus petit ou plus gros selon votre intention.

Vous préférez répondre en exploitant votre propre calligraphie? Messages permettra aussi de gribouiller un dessin ou un message avant de le transmettre à votre interlocuteur. De connivence avec l’Apple Watch, il sera même possible de transmettre des animations ou votre rythme cardiaque à quelqu’un qui ne possède qu’un iPhone.

Enfin, la notion de confidentialité a aussi été intégré par Apple. Vous pourrez masquer un message qui ne pourra être dévoilé que lorsque votre interlocuteur appuiera. Il ne semble pas question de rendre quoi que ce soit éphémère (comme Snapchat), mais Apple navigue définitivement dans les mêmes eaux.

Nous n’avons qu’effleuré une partie des nouveautés de Messages ici. Essentiellement, tout ce que propose Google avec Allo a été adapté par Apple. À ce sujet, contrairement aux rumeurs, Apple n’a pas dévoilé de version de Messages (ou d’iMessage) pour Android. L’entreprise pourrait toutefois décider de s’attaquer plus sérieusement au marché émergeant de la messagerie privée à une date ultérieure.

La mise à niveau vers iOS 10 sera gratuite et lancée à l’automne. Elle est destinée à l’iPhone 5, l’iPad mini 2, l’iPad de 4e génération, l’iPod touch de 6e génération, ainsi que tous les modèles subséquents de ces appareils.

  • XFNTY

    Erich Maria a écrit « A l’Ouest, Rien de nouveau ».
    Je serais tenté de paraphraser concernant iOS 10 : « Rien de révolutionnaire » pour l’utilisateur lambda que je suis.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est surtout lorsque l’on compile l’ensemble des petites nouveautés (dont plusieurs n’ont pas été présentés) que l’on saisit sa pertinence. On ne peut pas non plus passer sous silence les nouvelles libertés accordées aux développeurs (qui auraient dû être présentes depuis un bon moment déjà). Ça demeure la mise à jour gratuite d’un système d’exploitation, et non pas le lancement d’un produit qui se veut révolutionnaire.

      Apple ne tente pas d’attirer de nouveaux utilisateurs avec iOS 10, mais plutôt de satisfaire son bassin d’utilisateurs actuel.