Victoire juridique pour No Man’s Sky qui aurait pu devoir changer de nom

Sky vs. Sky

L’entreprise de télécommunications Sky avait entamé des procédures judiciaires au Royaume-Uni contre les créateurs de No Man’s Sky dans l’espoir de les forcer à changer de nom. Ce weekend, Hello Games a obtenu gain de cause.

C’est en effet ce qu’a révélé Sean Murray, réalisateur du jeu, vendredi dernier sur Twitter : «Yé! Nous avons finalement conclu une entente avec Sky (ils possèdent les droits sur le mot «Sky»). Nous pouvons appeler notre jeu No Man’s Sky. Trois années de lutte juridiques en secret viennent de prendre fin.»

Disons que la nouvelle arrive à point pour le jeune studio britannique, étant donné que le lancement de No Man’s Sky est prévu pour le 9 août prochain.

Si l’idée de voir une entreprise défendre l’utilisation du mot «ciel» sans sa permission, il est important de souligner que Sky, l’un des plus importants télédistributeurs du Royaume-Uni, est très protecteur lorsque vient le moment de parler de son nom. Aux dires de Murray, Sky a notamment réussi à contraindre Microsoft de changer le nom de son service cloud – originalement SkyDrive – pour OneDrive.

«Sur une note plus positive, c’est peut-être pour cette raison que Skynet ne s’est jamais manifestée», a-t-il ajouté.

Pour en apprendre davantage sur le jeu, nous vous invitons à lire l’entrevue de Sean Murray réalisée par Carl-Edwin Michel en mars dernier.

  • DJ

    Mais la c’est UN mot seulement, c’est pas comme si c’était plusieurs mots qui formaient un nom de compagnie.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      «Apple» n’était qu’un seul mot aussi.