La Xbox One S pourra convertir tous les jeux en 4K

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
D'abord promue comme une console miniaturisée ayant la capacité de lire de la vidéo en 4K, la Xbox One S pourra également upscaler le rendu de tous les titres du catalogue Xbox One en 4K.

C’est en effet ce qu’a confirmé Mike Ybarra, directeur du programme de gestion de la division Xbox récemment sur Twitter. Alors que bien des adeptes de la console se sont rapidement emballés, il est important de remettre les pendules à l’heure.

https://twitter.com/StuDelube/status/748997547239374848

La réalité est que l’on ignore toujours quel sera le traitement proposé par la Xbox One S. Convertir ou upscaler une image d’une définition inférieure (1080p) à une taille plus grande (4K) ne signifie pas que le résultat sera nécessairement agréable, encore moins comparable à l’affichage d’une réelle source en 4K.

Microsoft pourrait avoir intégré un convertisseur rudimentaire qui double les pixels de ses jeux en hauteur et en largeur lorsque la Xbox One S est connectée à un téléviseur 4K.

Comme il existe diverses techniques permettant d’améliorer une image lors de son agrandissement, et que celles-ci vont amputer la puissance de calcul de la console selon leurs complexités, Microsoft pourrait simplement avoir intégré la méthode la plus rudimentaire qui soit : doubler les pixels de ses jeux en hauteur et en largeur lorsque la Xbox One S est connectée à un téléviseur 4K. Ça demeure de l’upscaling, mais ce type de traitement est comparable au minimum de ce que doit proposer un téléviseur 4K lorsqu’il est connecté à une source 1080p.

Autrement dit, tant que cette fonction n’aura pas été testée de manière indépendante ou dévoilée en détail par Microsoft, on se retrouve devant deux hypothèses : la puissance ajoutée à la Xbox One S pour gérer la vidéo 4K est aussi dotée d’un convertisseur ascendant de qualité qui ne viendra pas affecter le traitement de base des jeux, ou ce convertisseur est élémentaire et ne fera que doubler l’affichage d’un jeu Xbox One en hauteur et en largeur.

Qui plus est, il est important de souligner que ce ne sont déjà pas tous les jeux Xbox One qui sont affichés nativement en 1080p à 60 i/s. Les développeurs ont le loisir d’employer une résolution ou un débit moins élevés et de répartir la puissance du processeur graphique à d’autres tâches. Dans ces quelques exceptions, l’image générée est alors upscalée en 1080p.

Cela dit, depuis que Microsoft a apporté des modifications à la gestion des ressources de la Xbox One (en retirant l’obligation d’y connecter la Kinect), les développeurs peuvent bénéficier d’une puissance additionnelle afin d’atteindre une définition de 1080p plus facilement.

Les dernières nouvelles

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Échec pour Grand Theft Auto Trilogy: The Definitive Edition, encore beaucoup de succès pour Grand Theft Auto V

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Ubisoft+ s’en vient sur les consoles PlayStation !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Autoexec Games remporte le gros lot dans la 6e édition des Ubisoft Indie !

Plus d'actualités

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .