Shomi fermera son service le 30 novembre prochain

Vidéo sur demande

Liste de tags

Shomi, la réponse de Rogers et Shaw pour rivaliser Netflix au Canada, annonce aujourd’hui qu’il mettra fin à son service à la fin novembre.

«Nous sommes très reconnaissants envers les Canadiens qui nous ont invités avec enthousiasmes dans leur salon et nous ont emmenés avec eux sur leurs téléphones, tablettes, et ordinateurs portables», a déclaré David Asch, premier vice-président et directeur général de Shomi.

«Le climat d’affaires et le marché de la vidéo en ligne a considérablement changé au cours des dernières années. Combiné avec le fait que l’entreprise est plus difficile à exploiter que ce que nous avions anticipé, nous avons décidé de réduire progressivement nos opérations», a-t-il ajouté. «Nous sommes fiers de l’excellent service que nous avons créé et du rôle que nous avons joué dans l’évolution du paysage de la vidéo sur demande au Canada.»

Il offrait également un intéressant répertoire d’exclusivités, dont plusieurs films et téléséries ont d’ailleurs été arrachés des mains de Netflix.

D’abord offert exclusivement aux abonnés de Rogers et Shaw depuis novembre 2014, Shomi est devenu un service de vidéo sur demande accessible à l’ensemble du Canada en août 2015.

Malgré l’absence de catalogue francophone, le service se démarquait de Netflix d’abord par son prix (8,99$ par mois), mais aussi par la possibilité de visionner les bandes-annonce de la grande majorité de son contenu. Si la stabilité de ses serveurs laissait parfois à désirer, le service tentait de se rattraper avec des messages d’erreurs loufoques. Il offrait également un intéressant répertoire d’exclusivités, dont plusieurs films et téléséries ont d’ailleurs été arrachés des mains de Netflix.

Est-ce que la disparition de Shomi signifie que ceux-ci retourneront dans le catalogue du géant de la vidéo sur demande? Pas nécessairement. Il y a fort à parier que Rogers et Shaw vont, chacun de leur côté, se réserver les droits de distribution web de la plupart de ces contenus. Qui plus est, un autre joueur – CraveTV de Bell – pourrait faire augmenter les enchères au détriment de Netflix.

Les membres de Shomi ont donc d’ici au 30 novembre pour regarder en rafale les contenus qui les intéressent, comme l’excellente série Mr. Robot.

  • Gumby

    Hé bin. Je ne connaissais même pas ce service… :)

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Vous n’êtes pas aussi fidèle lecteur de BV que je croyais! :O

      • Gumby

        *rougit* …d’autant plus que je ne carbure qu’aux émissions via Internet n’ayant pas la télé conventionnelle… >:[

        Mince consolation; Après avoir lu les articles de BV sur le sujet: Je n’avais pas commenté. Je ne suis donc pas Alzheimer ! o/

  • Jean Racine

    Je détestais Shomi parce que je le comparais constamment à Netflix. Multiples bugs (surtout avec mon écran tactile), pas de sous-titres avec le chromecast, sous-titres hideux. trop de films des années 80. Mais Mr. Robot, Transparent ou Catastrophe sont des belles prises. À mon avis, ça valait la moitié de Netflix