Galaxy Note 7 : La batterie ne serait peut-être pas en cause

Dans une impasse?

Pourquoi Samsung a-t-elle abandonné le Galaxy Note 7? La vérité est que l’entreprise ignorerait concrètement ce qui a provoqué toutes ces explosions.

Connues pour être plutôt instables, les batteries lithium-ion équipent malgré tout la majorité des plus récents téléphones sur le marché. La raison est simple : cette technologie représente toujours aujourd’hui le meilleur rapport capacité-volume. Autrement dit, ces accumulateurs peuvent conserver beaucoup d’énergie en occupant moins d’espace.

Les fabricants assument donc le risque de voir certains de leurs appareils prendre feu, ce qui est arrivé à l’occasion par le passé, mais jamais avec la même ampleur que les récents problèmes impliquant le Galaxy Note 7.

Mais voilà, alors que Samsung a rapidement conclu que la cause des explosions du Galaxy Note 7 était liée à l’un des modèles de batteries aux dimensions légèrement trop grandes, de récents développements laissent maintenant croire que celle-ci n’en serait peut-être pour rien.

Les ingénieurs de Samsung dans une impasse?

Les ingénieurs de Samsung n’auraient pas été en mesure de provoquer d’incendie en laboratoire.

Selon ce que rapporte cette semaine le New York Times, l’équipe d’ingénieurs de Samsung ne serait pas parvenue à reproduire aucun incendie dans ses laboratoires : ni avec des appareils équipés de la pile qualifiée de dangereuse, ni avec ceux équipés avec la batterie de remplacement.

Lors du premier rappel, le fabricant aurait d’abord pris la décision de remplacer les modèles alimentés par la batterie de sa filiale, Samsung SDI, dont les dimensions ne correspondaient pas exactement à l’espace réservé à son accueil.

«Les plaques à l’intérieur de la batterie de SDI étaient trop rapprochés les unes des autres près des extrémités aux bouts arrondies, les rendant vulnérables à un court-circuit», explique le New York Times. «La batterie avait également des défauts liés à son ruban adhésif isolant et au revêtement de son électrode négative.»

Dans ce contexte, la batterie est susceptible d’avoir été tordue lors de l’assemblage d’un Galaxy Note 7 dysfonctionnel, provoquant ainsi un court-circuit à court ou moyen terme. Le modèle de batterie d’un autre fournisseur, ATL, ne présentait pas les mêmes défauts. C’est pourquoi Samsung a jugé que d’utiliser cette batterie pouvait résoudre le problème. Cette hypothèse n’était donc pas totalement non fondée. Elle s’est néanmoins révélée fausse, voire incomplète, lorsque des modèles de Galaxy Note 7 jugés sécuritaires ont également explosé au cours de la dernière semaine.

Le problème viendrait possiblement d’une autre composante, toujours non identifiée par les ingénieurs de Samsung, comme l’évoque aujourd’hui le blogue 01net.com.

À noter que le Galaxy Note 7 n’est d’ailleurs pas le seul téléphone à être doté d’une pile de 3 500 mAh; bien d’autres téléphones intégrant une pile à plus forte capacité existent sur le marché, et n’ont jamais été victime d’une crise aussi importante. Cela dit, ces appareils n’ont pas non plus été fabriqués ni distribués selon un volume de ventes aussi considérable.

La vérité est peut-être ailleurs…

  • Steve Rodrigue

    Une nouvelle théorie circule qui voudrait que ça ne soit pas la batterie comme telle, mais la technologie de recharge rapide qui pourrait être en cause… Ça n’est que des spéculations, mais ça pourrait expliquer le fait que le problème affecte anciennes et nouvelles batteries.

    Bref, tout une histoire/fiasco/malchance pour Samsung.

    • DJ

      Le FastCharge charge quand même a 2A non ??

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Sauf que selon le propriétaire de l’incident qui s’est produit à bord de l’avion, il n’avait aucunement rechargé son téléphone ni fait quoi que ce soit d’autre que de le mettre hors tension lorsqu’on lui a demandé.

      • DJ

        Les « lipo » peuvent bruler/gonfler et explosé même s’ils ne sont pas sur la charge. Souvent c’est lorsqu’ils sont utilisé aussi, surtout dans les voitures téléguidées.

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          D’où la raison pour laquelle je doute que la recharge rapide soit en cause?

          • requin20002000

            un acpi endommagé va donné quel résultat sur le hardware ??

      • Steve Rodrigue

        Effectivement, mais la recharge rapide pourrait endommager la batterie si elle se fait trop agressivement et être une bombe à retardement… Mais, bon, peut-être qu’on ne saura jamais ce qui s’est bien passé avec ce Note 7.

        • requin20002000

          ou simplement le contrôleur qui as été endommagé par la charge rapide avec le resultat connu l éteignait il avant cela

          • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

            En effet, c’est intéressant. J’ai du mal par contre à imaginer que les ingénieurs de Samsung n’ait pas testé cette théorie en laboratoire. Il ne m’apparaît pas impossible de simuler des recharges fréquentes effectuées sur plusieurs semaines en quelques heures (en déchargeant rapidement la batterie chaque fois). C’est peut-être aussi plus complexe que ça…

  • Manuel

    Je me demande si Samsung a accès à la liste de toutes les applications qui étaient installées sur les appareils, y compris les sources inconnues. Je pense à des applications douteuses de gestion de l’énergie sur des appareils rootés. Il y en a tellement qui promettent des miracles!