Twitter pourrait annoncer la suppression de 300 postes

Mises à pied

Après l’échec des négociations avec de potentiels acquéreurs, Twitter envisage de réduire la taille de ses effectifs d’environ 300 postes.

C’est en effet ce que rapporte Bloomberg cette semaine, tirant ces informations de sources familières avec le dossier. Les mises à pied pourraient être annoncées jeudi, au moment de la publication des résultats trimestriels. L’annonce de ces résultats a d’ailleurs été devancée avant l’ouverture des marchés pour éviter qu’elle n’entre en concurrence avec celle d’Alphabet, prévue plus tard dans la journée.

Twitter est plongé dans l’incertitude ces derniers jours après que Google, Apple, Disney, et Salesforce aient nié vouloir en effectuer le rachat.

Soulignons qu’à pareille date l’an dernier, Twitter annonçait le licenciement de 336 employés dans le cadre d’une restructuration coïncidant avec le passage de Jack Dorsey du titre de PDG intérimaire à permanent.

Selon TechCrunch, les équipes responsables des ventes pourraient être les plus touchées par ces coupures. De son côté, Twitter n’a toujours fait aucun commentaire à ce sujet.

Twitter, dont les activités ne sont toujours pas rentables, est plongé dans l’incertitude ces derniers jours après que Google, Apple, Disney, et Salesforce aient nié vouloir poursuivre les pourparlers dans le but d’en effectuer le rachat.

La firme Goldman Sachs, mandatée par Twitter, est toujours à la quête de repreneurs. Des candidats pourraient être attirés par sa capitalisation boursière, estimée à 12,76 milliards de dollars US. Twitter enregistre toutefois en moyenne des pertes annuelles de 400 millions.

En septembre dernier, Twitter a d’ailleurs annoncé son intention de licencier un certain nombre d’employés et de mettre un terme à ses travaux d’ingénierie à son centre de développement technologique situé à Bangalore en Inde.