Facebook explore une nouvelle façon d’afficher certaines notifications

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Pour inciter ses utilisateurs à interagir davantage, Facebook songe à présenter certaines notifications dans un panneau dont l'apparence est similaire aux messages privés.

Un changement plutôt radical guette les membres de Facebook qui utilisent d’abord et avant tout la version web du réseau social. En effet, une poignée d’utilisateurs de Facebook reçoivent désormais certaines de leurs notifications sous la forme d’un panneau (ou une fenêtre) situé dans le coin inférieur gauche – à l’opposé de l’endroit où apparaissent les nouveaux messages privés.

«Certains de nos utilisateurs nous ont exprimés qu’ils aimeraient avoir une façon de participer plus facilement aux conversations d’une publication pendant qu’ils consultent leur fil d’actualité»

Chaque fois qu’une personne commente un statut dans lequel vous avez participé, que ce soit le vôtre ou celui de quelqu’un d’autre, cette fenêtre apparaît, avec à ses côtés un mini onglet arborant le logo de Facebook vous permettant de passer à une autre publication ayant reçu une nouvelle interaction. Selon la taille de votre navigateur, cette zone occupe un peu moins du quart de la fenêtre.

À noter que malgré cette présentation imposée, les mêmes notifications sont toujours accessibles depuis l’onglet de l’ensemble des notifications, en haut à droite de l’interface.

«Certains de nos utilisateurs nous ont exprimés qu’ils aimeraient avoir une façon de participer plus facilement aux conversations d’une publication pendant qu’ils consultent leur fil d’actualité», a expliqué un porte-parole de Facebook à TechCrunch. «Nous testons donc une nouvelle option qui ouvre une fenêtre lorsque quelqu’un commente l’une de vos publications, répond à votre commentaire ou vous identifie dans un commentaire. Vous pouvez toujours masquer la conversation ou désactiver les notifications dans le menu déroulant de la publication.»

En effet, il est possible de masquer ce panneau en le minimisant, exactement comme on peut le faire avec une conversation privée. Si l’on choisit d’appuyer sur le X pour faire disparaître complètement celui-ci, il réapparaîtra automatiquement lors d’une nouvelle interaction sur une publication à laquelle vous avez participé. Il ne semble pas y avoir de moyen d’éliminer complètement ce nouveau comportement.

Bien entendu, ce n’est pas parce que Facebook a déployé cette mise à jour à une poignée d’utilisateurs que cette fonction sera nécessairement implantée pour l’ensemble de ceux-ci. Mais si les ingénieurs de l’entreprise observent que ce changement provoque une augmentation de la rétention des utilisateurs ou de leurs interactions, il y a de fortes chances pour que la fonction soit imposée à tous.

Les dernières nouvelles

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Plus d'actualités

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .