L’iPhone célèbre son 10e anniversaire aujourd’hui

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Il y a 10 ans, Apple lançait le premier iPhone, le téléphone qui allait être en grande partie responsable de la plus récente révolution du marché mobile.

Le 9 janvier 2007, lors de la conférence d’ouverture du selon Macworld, Steve Jobs est monté sur la scène du Moscone Center de San Francisco pour dévoiler trois produits d’innovation : «un iPod a écran large et tactile, un téléphone mobile révolutionnaire, et un appareil de communication par Internet audacieux». Il s’agissait bel et bien d’un seul produit, comme le confirma rapidement le PDG de l’époque et fondateur de l’entreprise après quelques minutes.

Difficile à croire qu’à ce moment, l’iPhone qu’utilisait Jobs sur scène n’était qu’un prototype à peine fonctionnel, et que plusieurs ingénieurs en arrière-scène étaient terrifiés à l’idée que quelque chose tourne mal lors de la démonstration. Il faut dire que c’était avant qu’Apple fasse une tradition de dévoiler un produit une semaine avant son introduction officielle sur le marché.

LIRE ÉGALEMENT : Steve Jobs aurait traité le fondateur d’Android de «gros emmerdeur arrogant»

Le premier iPhone a d’abord été commercialisé aux États-Unis plus de 5 mois plus tard, le 29 juin 2007. Il a ensuite intégré le marché en Allemagne, en Autriche, en France, en Irlande, au Portugal, et au Royaume-Uni, en novembre de la même année. Bien que la majorité des Canadiens aient dû attendre sa première révision, l’iPhone 3G, avant d’en profiter, certains irréductibles n’ont pas hésité un instant à traverser la frontière pour l’avoir en main.

Dire qu’à l’époque, il n’y avait pas d’App Store ni de copier-coller. Ce sont les pirates qui montrèrent la voie à l’entreprise en débridant l’appareil pour y intégrer des fonctionnalités allant au-delà de l’offre officielle (et pour contourner certaines restrictions, bien entendu).

Steve Jobs, lors du dévoilement de l'iPhone en 2007 (Photo : AP / Paul Sakuma).
Steve Jobs, lors du dévoilement de l’iPhone en 2007 (Photo : AP / Paul Sakuma).

«L’iPhone est une partie essentielle de la vie de nos clients et aujourd’hui, plus que jamais, il redéfinit la façon dont nous communiquons, nous nous divertissons, nous travaillons et vivons», a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple, dans un communiqué soulignant le 10e anniversaire du produit. «L’iPhone a établi la norme pour l’informatique mobile dans sa première décennie et ce n’est que le début. Le meilleur est à venir.»

Peut-on croire qu’Apple saura prendre à nouveau d’importants risques, comme celui de ne pas intégrer à son téléphone un clavier physique – une chose absolument inconcevable il y a 10 ans – dans ses prochains produits? Seul l’avenir nous le dira…

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .