Le prix du service en ligne de la Nintendo Switch enfin dévoilé

Plus abordable

Nintendo a rompu le silence entourant les tarifs qui seront imposés aux propriétaires de la Nintendo Switch qui souhaitent bénéficier de son service en ligne.

En entrevue avec le quotidien économique Nikkei, le PDG de Nintendo, Tatsumi Kimishima, a déclaré que le service en ligne de la Nintendo Switch allait être offert selon un abonnement annuel fixé aux alentours de 2 000 à 3 000¥ (entre 23 et 35$ CA ou 16 et 25€).

Nintendo a promis que son service en ligne sera gratuit d’ici l’automne prochain.

Ce prix représente une fraction du coût des services équivalents de ses principaux concurrents, Microsoft et Sony, dont les tarifs annuels sont pratiquement deux fois plus élevés. Rappelons toutefois que Nintendo a promis que le service en ligne de sa nouvelle console serait gratuit d’ici l’automne prochain.

Les membres du nouveau service pourront notamment profiter du mode multijoueur en ligne de leurs jeux, en plus d’obtenir l’accès à un jeu NES ou SNES «gratuitement et pendant tout le mois». Autrement dit, contrairement à ce que propose PlayStation Plus et Xbox Live Gold, il sera impossible pour les abonnés du service de Nintendo d’accumuler ces jeux gratuits au fil du temps.

Nintendo réfléchit à la réalité virtuelle

Kimishima a également confirmé que Nintendo envisageait d’introduire la réalité virtuelle à la Nintendo Switch. «Si nous sommes capables de résoudre les problèmes [empêchant les joueurs] d’être diverti confortablement pendant de longues périodes, nous soutiendrons la réalité virtuelle sous une forme ou une autre», a-t-il déclaré.

Il faut dire que la principale caractéristique de la Switch – sa portabilité – se prêterait bien à un accessoire bon marché partageant le concept du Gear VR de Samsung ou du Daydream de Google, dans lequel la console pourrait être glissée. Reste à savoir maintenant si l’écran de l’unité mobile de 720p et la puissance de ce nouveau système seront suffisants pour offrir une expérience immersive convaincante.

  • Henri_MTL

    À ce prix là, je vais peut-être reconsidérer ma position sur cette console :)

  • Alain B Fortier

    Ça sert à quoi le service en ligne de la Nintendo Switch ?

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Le service en ligne de la Nintendo Switch sera nécessaire pour profiter du mode multijoueur en ligne de tous les jeux, exactement comme c’est le cas avec Microsoft et Sony. Les membres auront droit à un jeu NES ou SNES gratuit pour un mois (après quoi il disparaît pour faire place à un autre) et des rabais sur les titres téléchargeables du eShop.

      Pour certains, jouer en ligne augmente profondément la qualité de leur divertissement. Pour d’autres, ce n’est qu’accessoire. Il va de soi que ce ne sont pas tous les propriétaires de la Nintendo Switch qui voudront s’abonner au service en ligne.

  • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    Ça me surprendrait qu’il soit question ici d’un nouveau périphérique. Mais en effet, pour exploiter toute la puissance de la Nintendo Switch, il faudrait avoir un produit équivalent au PlayStation VR qui serait connecté à la base de l’appareil, et son prix serait aux alentours de 500$. D’ici là, le prix du PSVR à 550$ aura eu le temps de chuter.

    Je crois toutefois qu’il est beaucoup plus intéressant pour la Nintendo Switch de suivre le modèle du Gear VR et Daydream : insérer la console tel un téléphone dans une coque vide servant de casque. Le gros problème avec un tel système, c’est l’écran 720p et la puissance de l’appareil (qui ne pourrait fournir que des expériences comparables à ce qu’offrent déjà les appareils mobiles en RV).

    • Sébastien Dupont-Boulianne

      C’est bien beau le PSVR à 550$ mais si t’a pas déjà une PS4 tu sera près de 1000$

      • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        Donc vous pensez que le public cible d’une potentielle Nintendo Switch HD VR sera composé de consommateurs n’ayant pas acheté la Nintendo Switch? Il est tôt pour évaluer si cette stratégie pourrait être la bonne : au fond, elle pourrait être équivalente à celle de Microsoft et Sony avec la Scorpio et PS4 Pro.

        Bref, inutile de trop s’emporter dans des spéculations. Après tout, le PDG de Nintendo a simplement dit que l’entreprise explorait le terrain.

        • Sébastien Dupont-Boulianne

          Ce que je crois c’est qu’ils vont adopter un cycle plus rapide de renouvellement comme les autres consoles et les cellulaires de ce monde. Peut-être pas annuel, aux 2 ou 3 ans supposons. Si ça pogne assez bien sûr. Je n’ai pas encore essayer la VR, mais d’après les commentaires que j’entends, je ne suis pas sur que la switch en VR dans un autobus ou en avion avec des turbulences soit une bonne idée!

  • sylvain tremblay

    la switch a seulement des port usb 2.0 ,du vr en 2.0