All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le Bitcoin serait plus polluant que le système bancaire

Par Branchez-vous – le dans Actualités

Le succès des cryptomonnaies, dont le premier et principal représentant est le Bitcoin, n’est plus à prouver. Depuis quelques années, le minage de cette monnaie virtuelle est désormais à la portée de tous (ou presque).

Mais en plus de demander une quantité importante d’énergie, le minage de Bitcoin est également une source importante de déchets électroniques. C’est ce que révèle une récente étude sur l’empreinte environnementale de ces monnaies.

Plus de Bitcoins = Plus de déchets

Le minage de Bitcoins n’est plus le même aujourd’hui. S’il y a quelques années, il suffisait d’avoir un ordinateur personnel pour pouvoir le faire, avec le temps, les critères ont évolué. En effet, pour pouvoir miner une quantité maximale de bitcoins, les utilisateurs investissent dans des équipements plus puissants, notamment des cartes graphiques plus rapides. Ainsi, une mine de bitcoin héberge des milliers de processeurs ultraspécialisés. En effet, dans la plupart des cas, ces processeurs ne sont destinés qu’au minage de Bitcoin et rien d’autre.

Et puisque les changements sont très fréquents sur le marché du minage de Bitcoin, les fabricants rivalisent pour proposer les processeurs les plus adaptés à ce « nouveau » besoin. Ainsi, l’économiste néerlandais Alex de Vries a consacré une étude sur le sujet. Il en a conclu que pas moins de 16 442 tonnes d’équipements sont nécessaires pour le minage de Bitcoins.

1 million de tonnes en 50 ans

Ce n’est pas tout, ces équipements demandent des mises à niveau tous les ans. Ainsi, pour continuer à avoir des Bitcoins, les utilisateurs changent de matériel au moins une fois toutes les années et demi.

Et quel est l’avenir des anciens matériaux ? Ils sont rapidement transformés en déchets. Résultat : les déchets électroniques produits par le Bitcoin sont largement supérieurs à ceux qui sont produits par le monde bancaire actuel. Les chiffres le prouvent : pour une transaction Bitcoin on compte 134,5 grammes de déchets électroniques, contre 0.0045 gramme lors d’une transaction bancaire en 2018.

Selon Alex de Vries, les déchets électroniques générés par le minage du Bitcoin pourraient atteindre les 1 million de donnes d’ici les 50 prochaines années.

C’est du propre.

Les dernières nouvelles

10 faits méconnus sur la franchise Resident Evil

10 faits méconnus sur la franchise Resident Evil

Google Photos et la confidentialité : pourquoi vous ne devriez pas négliger ce que vos clichés révèlent ?

Google Photos et la confidentialité : pourquoi vous ne devriez pas négliger ce que vos clichés révèlent ?

Test de Pokémon Sword/Shield : encore bien du plaisir à tous les attraper !

Test de Pokémon Sword/Shield : encore bien du plaisir à tous les attraper !

Plus d'actualités

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Amazon Music désormais gratuit sur Android, iPhone et Fire TV

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

Xiaomi se lance dans les liseuses avec la Xiaomi Mi Reader

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

PS5 : Un brevet dévoilerait les manettes DualShock 5

Populaires

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.