Un satellite japonais a bombardé un astéroïde

Par Branchez-vous – le dans Actualités

Un astéroïde, un satellite, une bombe spatiale. Non, vous n’êtes pas dans un roman d’Asimov.

La sonde spatiale japonaise Hayabusa 2 a en effet bombardé la semaine dernière un astéroïde baptisé Ryugu. Le but ? Produire un cratère artificiel. Si les résultats définitifs de l’expérience ne seront révélés que d’ici quelques semaines, nous avons réussi à glaner quelques informations sur cet évènement historique.

Cela fait quelques mois que l’agence spatiale japonaise a programmé cet évènement. Une préparation qui a bien payé, puisque le bombardement de Ryugu s’est déroulé comme prévu. La sonde Hayabusa 2 s’est rapprochée efficacement de sa cible, soit à une altitude de 500 mètres, et a largué son projectile correctement.

Des résultats encore flous

Pour rappel, l’objectif est de créer un cratère qui permettra de récolter des échantillons au niveau du sous-sol de Ryugu. Pour le moment, l’on ignore encore si le projectil a pu exposer les entrailles de l’astéroïde ou non. Et pour cause, Hayabusa 2 a été tout de suite mis en sécurité à une altitude de 20 km.

Il faudra attendre le repositionnement de Hayabusa 2 (au-dessus de la zone d’opération) pour savoir si l’opération a porté ses fruits.  Or, pour qu’il soit totalement à l’abri des éclats du projectile, il faudra attendre quelques semaines avant de pouvoir le repositionner. Tout ce que l’on sait, pour le moment, c’est que Hayabusa 2 est en sécurité et qu’il est en bon état.

Et la suite ?

Si le cratère a bien été formé et que sa profondeur est satisfaisante, Hayabusa 2 procèdera à une analyse à distance du sous-sol. Un recueil des échantillons sera également prévu. Mais le retour des échantillons qu’aura recollectés Hayabusa 2 n’est prévu que pour l’année 2020. Il faudra donc patienter un peu pour connaître la suite de ce bombardement d’astéroïde.

Quoi qu’il en soit,  entre ce bombardement et l’exploration de mars en 2033, le monde de l’aérospatial est en plein boum.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.