Attention, les publicités sur Google deviennent plus difficiles à identifier

Par Matthieu Carlier – le dans Actualités

Google fait peau neuve. Un renouveau entamé il y a quelques mois, avec une série de petites modifications  et reconfigurations censées rendre la plateforme plus intuitive, certes, mais surtout plus rentable. Car, au-delà de quelques apports visuels, en particulier sur mobile, on  notera un changement de taille : désormais les annonces rémunérées (les publicités, donc) seront beaucoup plus difficiles à identifier dans les résultats de recherche.

Il faut dire que la publicité est une mine d’or pour Google : elle représente plus de 100 milliards de revenus sur l’année 2018, soit 80% de son chiffre d’affaire total. Au point qu’aujourd’hui la firme californienne semble déterminée à forcer la main de ses utilisateurs. Explications.

Quand les publicités se camouflent sur Google

Ce qu’on notera au premier abord, c’est l’intégration directe des favicons (logos des marques) avant les résultats de recherche. Une petite touche visuelle intéressante pour les sites souhaitant mettre en avant leur identité visuelle. Jusque là, rien à reprocher à Google

Mais là où le bât blesse c’est que le bandereau «Google Ads» va ni plus ni moins disparaître. Si la mention «Ad» (ou «Annonce») reste présente juste avant le résultat rémunéré, la couleur de fond et le format d’affichage seront le mêmes que le reste des résultats, rendant la distinction bien plus difficile entre liens organiques et rémunérés.

Voici concrètement l’évolution visuelle des publicités sur Google au fil des ans, relevée par un internaute sur Twitter :

Un problème de taille quand on considère le monopole écrasant dont bénéficie Google. À l’heure où la neutralité du net est remise en cause par certains gouvernements (États-Unis en tête), ce nouveau relooking a de quoi inquiéter. Plus question désormais d’obtenir les résultats les plus probants sur tel ou tel mot clé. Le plus offrant sera assuré de collecter les clics sans trop devoir se soucier de la qualité du contenu.

La mise à jour sera appliquée dans les prochains jours. Gardez l’œil.

Les dernières nouvelles

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Plus d'actualités

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Populaires

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Test de la DualSense Edge: Le haut de gamme de Sony, mais à quel prix ?

Test de la DualSense Edge: Le haut de gamme de Sony, mais à quel prix ?

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Matthieu Carlier

Fasciné par l'exploration des possibles et l'innovation technologique, Matthieu a prêté sa plume à plusieurs médias sur le vieux et le nouveau continent. Diplômé en Littérature, il est aussi l'auteur du roman "Le Cortège des Épileptiques".
Phrase préférée : "Meuh non elle est pas brûlée, ma quiche au saumon".