Google et Facebook vous traquent sur les sites pornos, même en navigation privée

Par Branchez-vous – le dans Actualités, Sécurité

C’est une enquête assez spéciale qu’une équipe de chercheurs de Microsoft, de l’Université Carnegie Mellon et de l’Université de Pennsylvanie viennent de publier. Ayant analysé près de 22 484 sites pornographiques, ceux-ci ont constaté que 74 % de ces sites regorgent de traqueurs provenant de Google et 10 % de Facebook.

Le porno allié de Google et Facebook

Après cette enquête, le journal New York Times a donc révélé que le géant américain Google possédait des trackers sur près de 74 % des sites pornographiques, Oracle en avait 24 % et Facebook 10 % . Que vous soyez expert dans le domaine ou pas, ces chiffres restent vertigineux.

La directrice responsable de cette étude, Elena Maris, a  souhaité mettre en garde les principaux intéressés.  « Ces sites pornographiques doivent réfléchir un peu plus aux données qu’ils détiennent et au fait qu’elles sont tout aussi sensible que des informations sur la santé ». Elle ajoute : « La protection de ces données est cruciale pour la sécurité de ses visiteurs. Et ce que nous avons vu suggère que ces sites web et plateformes n’ont peut-être pas pensé à tout cela comme ils auraient dû le faire ».

Les utilisateurs ne sont pas protégés, même en navigation privée

Vous pensez passer au-delà de cette pratique frauduleuse, en vous tournant vers la « navigation privée ». Mauvaise nouvelle : même en mode « navigation privée », et même si les données des internautes ne sont pas dans l’historique, les informations ne sont pas protégées et peuvent être utilisées.

[amazon bestseller= »sex toy » items= »3″ template= »table » tpl_header= »Les sex toys les plus populaires »]

Ainsi, selon le quotidien « des milliers de données d’utilisateurs pourraient être vulnérables au piratage ou à des violations ». Face à cette information, les firmes pointées du doigt, Google et Facebook, ont nié les faits.« Les informations potentielles recueillies par leurs traqueurs sur les sites de pornographie ne sont pas utilisées pour créer des profils marketing destinés à faire de la publicité auprès des individus », ont-elles déclaré. L’entreprise Oracle, quant à elle, n’a pas donné sa version des faits.

Les dernières nouvelles

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Le remake de Dead Space sera lancé en janvier 2023

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Sony veut faciliter l’accès à sa PlayStation 5 en se basant sur de grosses hypothèses

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Malgré un ralentissement, la Nintendo Switch domine toujours !

Plus d'actualités

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

Prince of Persia: The Sands of Time Remake ramené à sa source

The Embracer Group achète trois studios et une cinquantaine de licences de Square Enix

The Embracer Group achète trois studios et une cinquantaine de licences de Square Enix

Plusieurs sports, la saga Skywalker en LEGO et des monstres: 5 jeux à surveiller en avril !

Plusieurs sports, la saga Skywalker en LEGO et des monstres: 5 jeux à surveiller en avril !

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.