Une «jeune» streameuse chinoise trahie par un bug : elle avait plus de 50 ans

Par Matthieu Carlier – le dans Actualités

Un peu comme les rideaux du château de Versailles, le monde magique d’Internet comprend quelques secrets qu’il vaudrait mieux parfois ne pas découvrir. Qiaobiluo Dianxia, aussi connue sous le nom de «Sa majesté Qiaobiluo», avait gagné une célébrité phénoménale (et l’argent qui va avec) sur la plateforme de livestream chinoise DouYu. Elle devait surtout sa célébrité aux photos et vidéos qu’elle publiait, montrant une jeune femme pleine de vigueur et de candeur. Problème : Qiaobiluo n’était pas la jeune femme en question.

En réalité, un bug d’affichage lors d’un stream avec ses fans a permis de découvrir le pot-aux-roses. La soi-disant «jeune» streameuse était en fait une opportuniste de 58 ans.

Qiaobiluo, la streameuse chinoise qui s’offrait une cure de jouvence

Revenons en arrière. Depuis quelques années, Qiaobiluo était devenue une livestreameuse de jeu vidéo extrêmement populaire. À ce jour, 130,000 internautes la suivaient sur DouYu et lui envoyaient régulièrement des dons.

Petite particularité : lorsqu’elle jouait, la streameuse ne montrait pas son visage, qu’elle cachait derrière une incrustation d’anime. La caméra pouvait aussi être orientée vers sa poitrine, comme on le voit sur cette capture d’écran publiée par Asia One :

La streameuse chinoise Qiaobiluo trahie par un bug : elle avait en fait plus de 50 ans

Mais pour ménager ses fans, Qiaobiluo publiait parfois quelques photos de son visage. En voici un échantillon :

 

La streameuse chinoise Qiaobiluo trahie par un bug : elle avait en fait plus de 50 ansLa streameuse chinoise Qiaobiluo trahie par un bug : elle avait en fait plus de 50 ans

Mais bien évidemment, les internautes se montraient de plus en plus curieux de savoir à quoi ressemblait réellement Qiaobiluo. Et c’est là que le vent tourne. La streameuse leur a proposé de les rencontrer dans la vraie vie si elle rassemblait 100,000 yuan (19,000 $ CA).

Mais ses plans sont tombés à l’eau lors d’un livestream avec une autre streameuse : un bug a fait disparaître le masque qui couvrait son visage. Un moment de gêne intense (à voir ci-dessous), au terme duquel la «jeune» femme a dû révéler son identité.

Par la suite, Qiaobiluo n’a pas récolté les 100,000 yuan réclamés, mais une volée d’insultes et demandes de remboursement. Morale de l’histoire : soyez sans filtre.

Les dernières nouvelles

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Plus d'actualités

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Des experts s’inquiètent des «effets pervers» du SOS par satellite de l’iPhone 14

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Matthieu Carlier

Fasciné par l'exploration des possibles et l'innovation technologique, Matthieu a prêté sa plume à plusieurs médias sur le vieux et le nouveau continent. Diplômé en Littérature, il est aussi l'auteur du roman "Le Cortège des Épileptiques".
Phrase préférée : "Meuh non elle est pas brûlée, ma quiche au saumon".