All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Ninja accuse Twitch de publier du porno sur son ancienne chaîne

Par Matthieu Carlier – le dans Actualités, Jeux vidéo

Livestreameur adulé, Richard Tyler Blevins a.k.a «Ninja» aura fait les grands jours de Twitch, accumulant à lui seul plus de 14 millions d’abonnés sur la plateforme. Oui mais voilà, aujourd’hui Ninja a quitté twitch pour rejoindre le concurrent Mixer de Microsoft, et le torchon brûle entre le jeune homme et son ancien foyer.

En cause, la fâcheuse manie qu’aurait Twitch de continuer à exploiter le défunt compte de Ninja pour ses besoins personnels. Au point même de faire la promotion d’un site de porno.

Entre Ninja et Twitch, rien ne va plus

C’est dans une vidéo publiée sur Twitter que Ninja a exprimé son mécontentement. Celle-ci commence plutôt sur de bonnes bases, puisque Blevins insiste sur la transition «douce» de son passage de Twitch à Mixer. Une transition qu’il décrit comme «super professionnelle», ajoutant: «On n’a rien dit de mal ou de négatif sur Twitch, bien sûr, parce qu’on n’avait pas de raison de le faire.»

Mais on sent quand même qu’il va y avoir un «mais». Le titre «Écœuré et tellement désolé» ne trompe pas.

Car Ninja a remarqué plusieurs choses étranges. Premièrement, si ses 14,7 millions de fans sont toujours indiqués sur Twitch, sa page affiche le message «Le streameur que vous recherchez est parti dans un autre château», suivi d’une liste de recommandations de comptes. «Ils ne font ça avec aucun autre utilisateur ayant quitté la plateforme, seulement avec moi», déclare Ninja.

Promo et porno

Mais si l’histoire s’arrêtait là, le cas resterait bénin. Ce que Ninja reproche à son ancien «château», c’est le sujet de la promo. Twitch se serait en effet servi du compte du streamer vedette pour recommander un site porno, qui aurait atteint la première place des recommandations.

Une atteinte à l’image de ninja, selon le principal intéressé. «Je fais du streaming depuis huit ans, à bâtir ma marque, à bâtir ma chaîne», déclare-t-il, ajoutant : «et je n’ai pas mon mot à dire sur aucune de ces pratiques».

La goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Blevins, qui annonce vouloir faire supprimer son compte Twitch, ou du moins faire interdire à Twitch de promouvoir d’autres comptes via sa chaîne. Et le streamer de conclure sur un mot d’excuse : « Pour toute personne dont les enfants n’avaient pas envie de voir ça, je m’excuse.»

Les dernières nouvelles

Faille WhatsApp : sur iPhone, les images effacées restent sur le téléphone

Faille WhatsApp : sur iPhone, les images effacées restent sur le téléphone

Branchez-vous -
Lunettes de réalité augmentée : Facebook et Ray-Ban s’associent

Lunettes de réalité augmentée : Facebook et Ray-Ban s’associent

Branchez-vous -
10 secrets et faits méconnus de la franchise The Legend of Zelda

10 secrets et faits méconnus de la franchise The Legend of Zelda

Daniel Carosella -

Plus d'actualités

Les OnePlus 7T et 7T Pro se dévoilent en images : voici leur fiche technique

Les OnePlus 7T et 7T Pro se dévoilent en images : voici leur fiche technique

Branchez-vous -
Nintendo Switch : la manette SNES sans fil est là!

Nintendo Switch : la manette SNES sans fil est là!

Branchez-vous -
Facebook relance Portal, sa gamme d’écrans connectés

Facebook relance Portal, sa gamme d’écrans connectés

Matthieu Carlier -

Populaires

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

My Activity : Voici tout ce que Google sait sur vous

Laurent LaSalle -
Huawei lance des PC sous Linux pour remplacer Windows

Huawei lance des PC sous Linux pour remplacer Windows

Branchez-vous -
Google Chrome 77 : voici toutes les nouveautés de la mise à jour

Google Chrome 77 : voici toutes les nouveautés de la mise à jour

Branchez-vous -

Matthieu Carlier

Fasciné par l'exploration des possibles et l'innovation technologique, Matthieu a prêté sa plume à plusieurs médias sur le vieux et le nouveau continent. Diplômé en Littérature, il est aussi l'auteur du roman "Le Cortège des Épileptiques".
Phrase préférée : "Meuh non elle est pas brûlée, ma quiche au saumon".