Arrestation du directeur des TI du Ministère de la Sécurité publique et du PDG d’une firme informatique par l’UPAC

Abdelaziz Younsi, directeur général des technologies de l'information du Ministère de la Sécurité publique du Québec, et Mohamed El Khayat, PDG de la firme Informatique EBR, sont accusés d'abus de confiance, de fraude, de complot, d'utilisation et de fabrication de faux document.

À l’issu d’une enquête de l’Unité permanente anticorruption baptisée Majorat, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir mis en place un stratagème frauduleux dans le but de faciliter l’octroi d’un contrat informatique dont la valeur dépasse les 3,3 millions de dollars.

Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir mis en place un stratagème frauduleux dans le but de faciliter l’octroi d’un contrat informatique dont la valeur dépasse les 3,3 millions de dollars.

«Dès que l’UPAC a été informée de l’existence d’un possible stratagème malhonnête et frauduleux, j’ai immédiatement demandé une enquête», a souligné Robert Lafrenière, commissaire à la lutte contre la corruption, dans un communiqué.

«C’est cette enquête, rapide et efficace et pour laquelle le Ministère a offert sa pleine collaboration, qui nous a permis de déceler des agissements répréhensibles commis par les deux accusés, un cadre de l’État et un vice-président d’une firme informatique. Les faits reprochés sont absolument inacceptables, ils sont nuisibles pour la société et nous ne pouvons tout simplement pas les tolérer.»

En échange de l’obtention de ce contrat d’approvisionnement informatique, Younsi aurait reçu des avantages pécuniaires. La valeur de la fraude est estimée à 400 000$.

Selon la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, l’opération a été rendue possible suite à une dénonciation provenant de l’intérieur de son ministère.

«Il faut se rappeler que [cette arrestation là s’est faite] suite à une dénonciation. Très souvent, les gens voient, ils savent, ils ont de l’information, mais n’osent pas dénoncer», a déclaré la ministre, selon les propos recueillis par La Presse à l’Assemblée nationale.

«C’est sûr que ça peut laisser une drôle d’impression parce que c’est au Ministère de la Sécurité publique, mais ça vient renforcer le message qu’il n’y a personne au-dessus des lois», a-t-elle ajouté.

Relation entre la firme Informatique EBR et le gouvernement

Par le biais de l’Analyseur de contrats publics québécois, il est intéressant de noter que la firme Informatique EBR a empoché plus de 15,7 millions de dollars dans le cadre de mandats octroyés par le gouvernement provincial depuis janvier 2009. Son mandat le plus lucratif a été l’approvisionnement de systèmes informatiques (bureaux et portables) pour le Centre de services partagés du Québec en avril 2011, un montant de 3 696 085$.

Abdelaziz Younsi et Mohamed El Khayat doivent comparaître au Palais de justice de Québec le 8 septembre prochain.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Playstation Plus Mars
Jeux vidéo

Playstation Plus: Les jeux du mois de mars

Les jeux mensuels PlayStation Plus de mars offrent des frissons de simulation de course avec EA Sports F1 23, des affrontements alimentés par les arts

Nintendo attaque Yuzu en justice
Jeux vidéo

Nintendo attaque Yuzu en justice

Nintendo a récemment attaqué en justice les développeurs de l’émulateur Yuzu, un logiciel populaire permettant de jouer à des jeux Nintendo Switch sur PC. Cette

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.