Six petites victoires et un échec lamentable

Actualité techno

Exclusif

Il y a des jours où la technologie nous facilite la vie, d’autres où elle nous la rend insupportable, et d’autres où elle fait les deux en même temps. Pour illustrer cette sage réflexion, voici un florilège de wins et un tout petit fail bien senti!

Si vous me lisez depuis un moment, vous savez sans doute que je suis une sorte de misanthrope modéré. Un indécrottable pessimiste qui, lorsqu’une bonne nouvelle se pointe le bout du nez, s’imagine immédiatement comment un ignoble personnage pourrait la détourner à son profit et ainsi transformer une bénédiction en catastrophe.

C’est pourquoi j’écris la chronique d’aujourd’hui avec une certaine appréhension. En effet, on dirait que les bonnes nouvelles s’accumulent ces jours-ci, ce qui ne peut pas faire autrement que de mal tourner. Préparez-vous à sourire en attendant l’inévitable cataclysme.

Haro sur les pubs envahissantes!

L’éternel combat entre les internautes et la frange voldemortienne de l’industrie publicitaire pourrait prendre une tournure inattendue à compter du 10 janvier prochain.

googlepopup

En effet, les sites qui interrompent la navigation pour afficher sans raison valable des pubs surgissantes ou interstitielles, par exemple en faisant apparaître 42 nouvelles fenêtres pleines d’invitations à jouer au poker sur un serveur louche des Caraïbes ou en superposant au contenu que l’on voudrait bien être capable de lire un énorme message publicitaire qui restera dans notre face jusqu’à ce qu’on trouve le petit X en gris pâle sur fond blanc caché dans un coin de la page, subiront alors les foudres de Google. Une modification à l’algorithme de classification du géant de la recherche pénalisera les sites qui infligent ce genre de sévices à leurs visiteurs, et ces sites se retrouveront plus bas que les autres dans la liste des résultats présentés.

Or, quand on sait jusqu’à quel point la position sur la page de résultats de Google détermine le trafic reçu par un site Web (jusqu’à 91% des internautes ne se rendent jamais à la seconde page de résultats selon une étude de 2009), on peut espérer que les revenus des sites fautifs s’effondreront et qu’ils feront amende honorable.

Bien sûr, il se pourrait aussi qu’ils décident d’afficher encore plus de pub encore plus envahissante pour récupérer les revenus perdus. Ouais.

Et aussi sur les appels automatisés!

Autre plaie des temps modernes : les appels de télémarketing frauduleux automatisés qui vous annoncent 5 fois par jour que vous avez gagné une croisière gratuite aux Bahamas ou que la compagnie aérienne Air Debeu veut vous offrir un rabais pour votre prochain voyage.

robotphone

Jusqu’ici, il a été impossible de s’en débarrasser malgré les listes d’exclusion et autres mesures réglementaires, notamment parce que les fraudeurs, ben, ce sont des fraudeurs, alors la réglementation, ils s’en contrefichent. Mais là où la loi a échoué, la technologie pourrait réussir. En effet, Apple, Google, des opérateurs de réseaux cellulaires et d’autres compagnies techno (une trentaine en tout) ont accepté de collaborer pour mettre fin au fléau. Peut-être avec une app qui filtrerait les appels en provenance de robots à la source, peut-être autrement.

Chose certaine, l’industrie de la croisière en sortira gagnante, parce qu’elle doit être au bord de la faillite à force de donner son produit gratuitement à ce rythme. </sarcasme>

L’intelligence artificielle pour convaincre les gens de vous lire

Si jamais personne ne répond à vos courriels, c’est peut-être parce que vos messages se retrouvent mystérieusement (ou pas mystérieusement du tout) dans les boîtes de spam de leurs destinataires, mais c’est peut-être aussi parce que vous n’écrivez pas de manière assez accrocheuse.

Compte tenu du nombre de malentendus que généèrent les réseaux sociaux, un outil comme Respondable ne peut pas faire de tort.

C’est du moins ce que pense la compagnie Boomerang, qui a développé un plugiciel pour Gmail nommé Respondable, qui surveille ce que vous écrivez et vous suggère des changements susceptibles d’inciter les destinataires à répondre plus vite et à mieux comprendre ce que vous leur dites. Histoire d’éviter les chicanes et les délais.

Paraît-il que cet outil d’intelligence artificielle se base sur une analyse des performances de millions de messages, ce qui n’est pas creepy du tout selon mon correcteur automatique.

Chose certaine, compte tenu du nombre de chicanes inutiles provoquées sur les réseaux sociaux par de mauvaises interprétations de messages tout à fait innocents, un outil comme Respondable ne peut pas faire de tort.

À moins qu’il ne soit hacké pour insérer des horreurs dans un message avant l’envoi, à l’insu de son auteur. Personne n’oserait faire une chose pareille, n’est-ce pas?

Des médailles techno et écolos pour les Jeux olympiques

recyclage

Le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a fait sensation lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Rio lorsqu’il est allé prendre le relais au nom des organisateurs des Jeux de 2020 à Tokyo déguisé en Super Mario. Mais il pourrait y avoir au moins une autre connotation techno aux prochains Jeux d’été : les médailles remises aux athlètes vainqueurs pourraient être fabriquées avec de l’or, de l’argent et du cuivre récupérés en recyclant des vieux appareils électroniques.

Jouer sur ma vieille PS3 jusqu’à ce qu’elle meure de vieillesse ne m’aura peut-être pas aidé à devenir un champion olympique, mais une petite partie de moi-même (ou de la prochaine génération de gamers) se retrouvera peut-être quand même sur un podium en 2020. Hourra!

Un long silence interplanétaire enfin rompu

Le 1er octobre 2014, la NASA perdait le contact avec la sonde STEREO-B, chargée d’observer le Soleil. Un redémarrage forcé lors d’un test a mal tourné, et ce fut la fin des haricots. Oups…

stereo

Mais il y a quelques jours, le contact a miraculeusement été rétabli avec la sonde perdue, et les chercheurs de la NASA tentent actuellement de reprendre le contrôle sur celle-ci et d’évaluer s’il est possible de reprendre la mission – après 22 mois de silence.

En espérant que STEREO-B n’ait pas profité de ces 22 mois de solitude pour s’assimiler au collectif des Borgs.

Les myxomycètes virent à droite

Parlant d’organismes collectifs formés de composantes pas brillantes-brillantes, les myxomycètes (slime molds en anglais) sont des agglomérations d’unicellulaires qui ont déjà démontré une habileté étonnante pour résoudre des puzzles, notamment pour trouver la sortie de labyrinthes.

Mais une étude récente démontre que les myxomycètes ont une autre propriété bien particulière : une tendance à tourner à droite plutôt qu’à gauche. Confrontées à une intersection en T, les colonies de bibittes ont choisi le virage à droite dans 74% des cas.

Les chercheurs ne savent pas pourquoi. On leur suggère d’étudier les Trumpistes et autres formes de vies primitives ayant tendance à virer à droite sans réfléchir pour obtenir des éléments de comparaison.

La vie au centre n’est pas plus facile

Et pour finir, un beau gros epic fail de classe mondiale, rapporté par l’indispensable Cyrus Farivar sur Ars Technica.

kansas

Il était une fois une compagnie appelée MaxMind dont le produit-phare consistait à géolocaliser des adresses IP. Le genre de trucs que les publicitaires utilisent pour vous afficher des annonces de votre resto de quartier plutôt que celles d’une boutique de chaussures à Bangkok – et que la police emploie pour retracer des criminels.

Pendant 14 ans, lorsque la base de données de MaxMind était incapable de localiser une adresse IP, elle retournait systématiquement la même valeur par défaut : une version légèrement arrondie des coordonnées GPS du point le plus au centre des États-Unis.

Or, un couple de fermiers habite exactement à ces coordonnées et commence à en avoir plein son casque virtuel de recevoir constamment la visite de flics (et de bandits) qui pensent que la moitié des crimes commis aux États-Unis ont lieu sur leur ferme. Ils ont donc intenté une poursuite contre l’entreprise. On serait tenté de dire qu’ils ne vécurent pas heureux; on ne sait pas s’ils ont eu des enfants.

L’histoire n’est pas terminée. La compagnie a récemment ajusté sa valeur par défaut pour pointer les chasseurs de crimes vers le milieu d’un lac plutôt que chez un pauvre couple de malchanceux, mais ses clients ne mettent pas leurs bases de données à jour très souvent et le problème ne risque pas de se régler de sitôt.

S’il y a des pêcheurs qui vivent en bordure du lac, on leur conseille de changer de passe-temps. Simple précaution.

  • François Dominic Laramée

    Merci! :-)

  • Thomas Mongeau

    Entièrement d’accord avec votre commentaire M. Taillon! Bravo à M. Laramée! Un article sympathique et édifiant en même temps.

  • François Bélanger

    Pour les coordonnées, 39.111748, -76.775635 (Quartier Général de la NSA) serait plus réaliste en matière d’activité criminel probable.

  • Gaston

    J’ai adoré lire votre billet/article (comme tout les autres d’ailleurs), mais celui-là a mis un soleil dans une grise semaine, merci.