PlayStation VR : Préparez-vous à gérer beaucoup de câbles

En magasin bientôt

Le PlayStation VR arrivera sur les tablettes des magasins dans moins de deux jours, et Sony en profite pour vous expliquer comment en faire l’installation.

D’entrée de jeu, les personnes qui aiment voir leur salon parfaitement rangé risquent d’être profondément irritées en se procurant le nouveau casque de réalité virtuelle de Sony. S’il est vrai que son installation n’est pas aussi complexe que celle du HTC Vive, on peut tout de même s’embourber dans de nombreux câbles assez rapidement – comme le montre l’image de tous les branchements ci-dessus.

Si l’expérience offerte par le PlayStation VR est impressionnante, son talon d’Achile demeure pour l’instant sa ludothèque restreinte.

On le soulignait d’ailleurs lors de notre banc d’essai : l’installation de l’équipement nécessaire à l’utilisation du PlayStation VR est digne du laboratoire du docteur Frankenstein. Néanmoins, il faut reconnaître que d’avoir conçu un périphérique offrant de la réalité virtuelle en tirant profit d’une console lancée en 2013 est un tour de force.

Si l’expérience offerte par le PlayStation VR est impressionnante, son talon d’Achile demeure pour l’instant sa ludothèque restreinte. On se retrouve en quelque sorte face à une variété de jeux équivalente à l’arrivée d’une nouvelle console.

Sans parler de la détection des PlayStation Move – les mêmes périphériques qui ont vu le jour en 2010 – souvent inadéquate dans un contexte où le joueur s’emporte un peu trop facilement.

Rappelons que le PlayStation VR sera lancé le 13 octobre, et que le prix de l’ensemble de base est fixé à 549$ CA (399€). Rendez-vous sur la chaîne de PlayStation (partie 1 et partie 2) si vous souhaitez connaître la procédure d’installation.

  • Simon Poirier

    Un beau titre accrocheur et quel article non intéressant… La gestion de câble n’est pas du tout un problème et la bibliothèque de jeux est vraiment bonne. En plus le VR vient avec un disque de 16 ou 18 jeux en démo pour savoir quels jeux acheter. De plus les manettes de moves marchent à merveille, mais ne sont pas obligatoires. Seulement quelques jeux les utilisent vraiment. Tu peux jouer avec la manette de PS4 et un volant.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      D’abord, nous vous invitons à lire notre banc d’essai du PlayStation VR : nous avons essayé le produit en question, et nous lui avons décerné la note de 4.5 sur 5. Je comprends donc mal ce qui vous pousse à être sur la défensive [MISE À JOUR : Si vous êtes employé de Sony Interactive Entertainment, je comprends mieux pourquoi vous êtes sur la défensive]. Ne cherchez pas de la mauvaise foi là où il n’y en a pas.

      La gestion de câble peut être un problème. Ce n’est pas la fin du monde, soit, mais ce n’est pas non plus «du tout un problème». La ludothèque est restreinte, et c’est normal. Oui, le casque vient avec VR Worlds et des démos de jeux, mais c’est avec le temps que l’offre deviendra plus diversifiée et plus complète. Nous invitons les curieux à essayer le casque en magasin s’ils le peuvent, et attendre la sortie d’un jeu qui les attire vraiment avant d’investir autant d’argent. Le PlayStation VR ne va pas disparaître des tablettes, et tant mieux si pour vous, l’offre est déjà pleinement satisfaisante.

      Enfin, la détection des PlayStation Move laisse à désirer. Ça aussi, c’est un fait, pour y avoir longuement joué. Il est vrai que TOUS les jeux PSVR seront fonctionnels avec la DualShock 4 (Sony l’impose), mais pour certains titres, le résultat est étrange. Je pense entre autres à Rush of Blood, qui utilise le capteur lumineux de la DualShock 4 pour repérer les fusils dans l’environnement, et la détection est plus précise, mais l’expérience (voir deux fusils ainsi alignés) ne permet pas la même flexibilité que ce que permettent les PlayStation Move lorsqu’elles fonctionnent.

      D’ailleurs, vous parlez de volant, et je dois admettre que mon essai de Driveclub VR m’a grandement impressionné.

      • Simon Poirier

        J’avais déjà lu le banc d’essai. C’est le titre qui n’est pas vraiment à mon gout, mais bon. J’apprécie votre honnêteté sur le produit, mais je peux être en désaccord avec certains points. Les précisions que vous venez d’apporter sont importantes. Le VR de Sony a un avantage avec sa simplicité d’utilisation. Le fait qu’il faut uniquement une caméra et que vous devez avoir 4.5m de libres devant la télé en est un exemple. Le mode Cinematique en est une autre. Tous les jeux PS4 peuvent se jouer dans le casque. Vous pouvez écouter un film ou des séries télé. Merci pour la réponse.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          La gestion de câble est un problème pour celui qui voudra amener son PlayStation VR chez un ami. C’est d’ailleurs ce que beaucoup d’utilisateurs voudront sans doute faire au cours des prochaines semaines, et particulièrement dans le temps des fêtes.

          Mais j’ai aussi souligné que ce n’était pas aussi complexe que pour le HTC Vive. J’ai aussi admis que de voir un tel produit compatible avec une console vieille de 3 ans tenait presque du miracle. Bref, tant mieux si mes précisions vous ont satisfaites.

  • sylvain tremblay

    Laurent ,à raison sa fait pas mal de câble a branchez ,je vais attendre la version 2.0 sans fil qui vas être peut être montrer au e3 ou le prochain et moins cher ,se qui fait peur du casque vr de sony c’est le future ,exemple psp,ps vita ,ps move,playstation tv ou encore le moniteur de Sony 24 pouce 3d qui on pas été supporter longtemps ?