Chelsea Manning enfin libérée

États-Unis

Alors que sa peine d’emprisonnement initiale avait été fixée à 35 ans, la militaire américaine Chelsea Manning a retrouvé la liberté ce matin après une incarcération de 7 ans.

L’armée américaine a confirmé ce matin que Chelsea Manning a été libérée du centre de détention militaire de Fort Leavenworth, au Kansas, conformément à la commutation de sa peine par Barack Obama en début d’année.

«J’apprécie le soutien merveilleux que j’ai reçu de tant de personnes à travers le monde ces dernières années.»

«J’apprécie le soutien merveilleux que j’ai reçu de tant de personnes à travers le monde ces dernières années», a déclaré la militaire américaine à ABC News. Manning a purgé une peine de 7 ans pour avoir fourni à WikiLeaks des milliers de documents secrets.

Ces documents portaient sur les morts civils non rapportées publiquement pendant la guerre d’Afghanistan, en plus d’une vidéo dans laquelle l’attaque d’un hélicoptère de l’armée américaine a causé la mort de deux journalistes de l’agence Reuters lors de la guerre en Irak.

Au cours de son incarcération, Manning est devenue une icône tant pour la communauté trans que les militants du numérique contre les secrets du gouvernement. Mais les conditions difficiles avec lesquelles elle a dû composer, luttant notamment pour obtenir un traitement médical, l’ont poussé à effectuer une tentative de suicide qui lui mérita des procédures disciplinaires.

«Comme beaucoup de personnes en prison, en particulier les femmes transgenres, Chelsea Manning a dû survivre à la violence impensable pendant les 7 années de son incarcération», a déclaré la semaine dernière Chase Strangio, de l’Union américaine pour les libertés civiles. «Enfin, elle quittera la prison et construira une vie au-delà des murs physiques des nombreux sites de sa détention.»

  • Gumby

    Snowden sera-t-il finalement libéré des accusations qui pèsent contre lui ?
    Il me semble que Trump en avait parlé, mais, bon, je ne suis pas son fil Twitter alors on verra… ;-)

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle
      • Gumby

        Ouais j’avais lu ça à l’époque, mais lors de la fin de la fin de la campagne électorale il me semblait avoir lu autre chose. Je n’ai pas retrouvé précisément ce que j’avais lu mais Google m’a retrouvé ceci: http://anonhq.com/donald-trump-promises-bring-back-edward-snowden-home-pressure-mounts/
        Après avoir lu que Poutine fournirait Snowden à Trump (peut-être une fake news – rien trouvé de sérieux et confirmé), je crois que l’on peut oublier ça de toutes façons.

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          De ce que j’ai lu lorsque Barack a commué Manning, on rappelait cette position de Trump. Évidemment, le voir changer d’idée sur quoi que ce soit ne serait pas étonnant, sauf losrqu’il est question de «traîtrise».