Un Boeing 787 prend feu à Londres (aucun passagers à bord)

Aviation

Des problèmes liés à la batterie des avions Dreamliner de Boeing pourraient avoir causé un incendie aujourd’hui à l’aéroport Heathrow à Londres.

L’aéroport, qui a repris ses activités il y a quelques minutes, a dû suspendre les décollages et les atterrissages prévus lors de l’incident qui s’est déclenché aux alentours de 16h30, heure de Londres. Le Boeing 787, de la flotte d’Ethiopian Airlines, était stationné à proximité de la piste au moment où il a pris feu.

Boeing a déclaré sur Twitter que la compagnie était informée de la situation, et a mentionné que son équipe est présentement sur place afin de mieux comprendre la cause de l’événement. Cet incident rappelle celui de Boston survenu en janvier dernier, qui a incité la Federal Aviation Administration (FAA) à clouer au sol une cinquantaine de Boeing 787 par mesure préventive.

À l’époque, une enquête a conclu qu’un problème lié à la batterie lithium-ion de l’appareil était en cause. Boeing a du réviser la conception de celle-ci, et l’avion en cause aujourd’hui serait précisément le premier avion à avoir obtenu le feu vert de la FAA suite à ces changements, selon la BBC.