Moto X de Motorola

Banc d'essai

Exclusif

Le très convoité téléphone conçu par Motorola sous la gouverne de Google a fait couler beaucoup d’encre au cours des dernières semaines. Mais est-il si révolutionnaire qu’on le laisse croire?

Depuis le rachat de l’entreprise par Google, la nouvelle stratégie de Motorola est claire : concentrer ses efforts sur un seul téléphone. Bien que la compagnie a récemment lancé le Droid Ultra, l’avenir de cette gamme de produits semble incertain et incompatible avec cette philosophie. Car contrairement aux autres téléphones de Motorola, la conception du Moto X a été réalisée en collaboration avec son nouveau propriétaire, qui s’avère être également le concepteur de son système d’exploitation.

motox_03

Nul doute, le Moto X est ce qui se rapproche le plus d’un téléphone de la gamme Nexus. Est-ce dire qu’il devient la nouvelle référence pour les appareils Android ciblant le marché de l’utilisateur moyen?

J’ai eu l’air complètement ridicule en voulant tester la reconnaissance vocale. Peut-être que je ne maîtrise pas l’accent tonique, mais ce sera le cas d’une majorité des propriétaires du Moto X. Au final, ma blonde n’a pu résister à l’envie d’en faire un statut Facebook.

Design

Élégance et rigidité sont les premières impressions que dégage le Moto X à mes yeux. Équipé d’un type de verre ultra robuste (le fameux Gorilla Glass), l’écran est resté intact malgré mes tentatives de l’endommager à l’aide du bout pointu d’un couteau de boucher. Par contre, lorsque la lame glissa vers l’extérieur de l’appareil, elle raya le cadre de l’écran sans difficulté. Rien n’est parfait.

Les ingénieurs ont étudié l’arche de la main afin d’assurer une bonne prise de l’appareil, et le résultat est convaincant. Le dos ridige du Moto X en Kevlar lui donne un fini satiné qui réduit le risque que le téléphone ne glisse lorsque posé sur une surface lisse en pente.

La forme du téléphone peut donner l’impression qu’il est plus mince que la concurrence, ce qui s’avère faux : l’épaisseur du Moto X est de 10,4 mm au centre, alors que l’iPhone 5 est d’une épaisseur de 7,6 mm.

Malheureusement, alors que Motorola a fait énormément de promotions concernant la personnalisation du Moto X, avec entre autres l’option de 18 couleurs pour sa coque, cette offre n’est pas disponible au Canada. Les acheteurs précoces devront se contenter de la sobriété de modèles noirs ou blancs, du moins pour l’instant.

Caractéristiques techniques

  • Processeur bicœur Snapdragon S4 Pro (coprocesseur quadricœur Adreno 320) cadencé à 1,7 GHz
  • Processeur pour la reconnaissance vocale et processeur pour la reconnaissance du contexte
  • Écran AMOLED de 4,7 pouces d’une résolution de 1 280 x 720 pixels (316 ppp)
  • Système d’exploitation : Android 4.2.2 (Jelly Bean)
  • Caméra principale : 10,5 mégapixels en mode photo, 1 080p en mode vidéo
  • Caméra frontale : 2,1 mégapixels en mode photo, 1 080p en mode vidéo
  • Mémoire vive : 2 Go
  • Capacité de stockage : 16 Go
  • Connectivité : LTE, GSM, Wi-Fi a / b / g / n / ac, NFC, GPS, Bluetooth 4.0
  • Poids : 130 grammes

Matériel

La dimension de l’écran du Moto X est agréable lorsque l’on regarde de la vidéo, et la densité des pixels (316 ppp) est idéale pour la lecture. La nature AMOLED de l’écran permet également au Moto X de diffuser des notifications sans véritablement affecter son autonomie, puisque cette technologie n’active que les pixels nécessaires à l’affichage du message en question. Sans compter le travail que fait le processeur dédié à la reconnaissance du contexte, qui détermine, selon les données transmises par les différents capteurs de l’appareil, si l’écran doit s’allumer ou non.

motox_02

La caméra de 10,5 mégapixels offre un rendu des couleurs plutôt fidèle à la réalité, ce qui est généralement une bonne chose. Cependant, dans des pièces moins bien éclairées, l’iPhone 5 est en mesure de mieux ajuster l’exposition afin de produire des photos visuellement plus intéressantes.

Logiciels intégrés

D’ailleurs, le logiciel de la caméra conçu par Motorola a les défauts de ses qualités. On peut prendre des photos en cliquant n’importe où sur l’écran, et l’application les prendra en rafales lorsqu’on maintient son doigt enfoncé.

Par contre, il est impossible d’indiquer à l’appareil où faire sa mise au point sans prendre de photo, ce qui m’a franchement agacé. Je n’ai pas eu l’impression que l’application était apte à ajuster l’exposition selon l’éclairage, une autre embûche pour la caméra. Il est possible de lancer l’application en secouant le Moto X d’une certaine façon, mais je n’ai pas trouvé cette manœuvre particulièrement pratique.

La reconnaissance vocale est une autre caractéristique du Moto X mise de l’avant par le fabricant américain. Sans être exclusive à cet appareil, elle permet d’activer votre téléphone en prononçant les mots «Ok Google Now» même lorsque celui-ci est en veille.

Néanmoins, j’ai eu l’air complètement ridicule en voulant tester cette fonction. Il m’a été impossible de trouver l’horaire d’un film à l’affiche au cinéma, ni même la bio d’artistes populaires. Outre celle de Michel Barrette, mais ne me demandez pas pourquoi j’ai pensé à lui, je ne le sais pas moi-même. Peut-être que je ne maîtrise pas l’accent tonique, mais ce sera le cas d’une majorité des propriétaires du Moto X. Au final, ma blonde n’a pu résister à l’envie d’en faire un statut Facebook.

Performance et autonomie

Le jeu de puces X8 conçu par Motorola assure au Moto X une performance à toute épreuve. De plus, le réseau LTE de Rogers, sur lequel j’ai testé l’appareil, offre une vitesse de transmission surprenante tout en lui préservant une bonne autonomie.

Chargé au maximum de sa capacité, le téléphone peut facilement tenir le coup 24 heures avant d’exiger d’être rebranché suite à une utilisation normale de l’appareil (une panoplie de visites sur les réseaux sociaux, le visionnement de quelques capsules vidéo et l’affichage de notifications à répétition).

Conclusion

Malgré ses défauts, j’aime le Moto X. En ce qui concerne l’application de la caméra et la reconnaissance vocale, ces logiciels sont susceptibles de recevoir des mises à jour améliorant leur rendement, ce qui est rassurant. Sans oublier que le téléphone est propulsé par une version d’Android dépourvue d’interface utilisateur personnalisée par son fabricant, ce qui signifie que les mises à jour du système d’exploitation seront disponibles rapidement après leur lancement officiel.

Le Moto X est offert exclusivement chez Rogers pour 189$ avec une entente de deux ans, ou 549$ sans contrat.

Évaluation

Verdict

Malgré ses défauts, j'aime le Moto X. En ce qui concerne l'application de la caméra et la reconnaissance vocale, ces logiciels sont susceptibles de recevoir des mises à jour améliorant leur rendement, ce qui est rassurant.

Note finale : 4.0
Critères
Design
4
Performance
4.5
Autonomie
5
Prix
3.5

Points forts

  • Rigidité de l'écran et de la coque
  • Bonne prise en main
  • Très bonne autonomie

Points faibles

  • Personnalisation non disponible au Canada
  • Caméra plutôt récalcitrante
  • Reconnaissance vocale plutôt incompétente
  • Julien

    « propulsé par une version d’Android dépourvue d’interface utilisateur »
    Carrément !

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      J’ai ajouté «personnalisée par son fabricant» à la suite de cette déclaration. Je faisais évidemment référence à la surcouche plutôt inutile que beaucoup de fabricants de téléphones Android ajoutent au système d’exploitation.

  • hugotulli

    Bravo belle analyse ! Merci ;-)

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Merci!

  • Francois

    J’ai depuis le MotoX depuis début novembre, et je dois dire qu’il est très performant, fluide, répond beaucoup aux besoins. De plus, une mise à jour à été fait sur ce cell. L’appareil photo est génial. On peut faire un focus simplement en appuyant sur l’écran à l’endroit voulu et clic :) La fonction vocale « Ok Google Now » est assez intuitive, mais, d’après moi, il faudrait permettre l’accent Québécois, et cela deviendrait très intéressant. En voiture, mon téléphone est dans ma poche de manteau, je dit la fameuse phrase suivi d’une commande « Appeler Maison » et le tour est jouer. C’est vraiment LE seul téléphone réactif avec la voix, sans nécessairement à l’ouvrir avec nos mains. J’ai voulu testé le processeur en installant le jeu « GT Racing 2: The Real Car Exp » qui occupe plus de 1 gig sur mémoire, et je dois dire que franchement, c’est fluide, rapide, sans aucun ralentissement, même que je recevais mes textos sans aucun problèmes.

    Bref, ce téléphone me donne l’impression d’une fiabilité, d’une bonne robustesse et d’un cellulaire durable en temps d’utilisation. Surveillez les fournisseurs, il sont pratiquement à 0$ ou un peu plus lorsque offert avec un contrat.

    PS. Excellente analyse M. LaSalle.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Merci François! Personnellement, j’aurais préservé l’appareil si j’avais pu. ;)