BlackBerry va se départir de 40% de ses effectifs

Affaires

Quelques jours après avoir dévoilé le Z30, l’entreprise de télécommunications canadienne prévoit mettre à pied plus de 5 000 employés.

Une source familière avec le sujet a révélé au Wall Street Journal que ces coupures affecteraient tous les départements, et que la société planifie les appliquer graduellement.

BlackBerry, dont les parts de marché ont chuté à 1,1% aux États-Unis récemment, était autrefois roi et maître de l’industrie du téléphone intelligent. L’entreprise a depuis été détrônée par les appareils roulant iOS, Android et même Windows Phone.

Un porte-parole a déclaré : «Des réaffectations organisationnelles auront lieu afin de nous assurer que les bonnes personnes occupent les bons postes pour piloter les nouvelles opportunités du marché de la mobilité». BlackBerry n’a pas réagi sur le chiffre de 40%.

Environ 12 700 personnes travaillaient pour BlackBerry en mars dernier, suite à une coupure de plus de 5 000 postes. Cette nouvelle survient alors que BlackBerry dévoilait cette semaine son tout nouveau téléphone intelligent, le Z30. BlackBerry se donne toujours jusqu’à la fin novembre pour se trouver un partenaire ou une société mère.